Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-Lazio (3-1)

La Juve se sort du piège laziale

Plombée par un début de match catastrophique, la Vieille Dame s'est secouée par la suite, pour faire plier une formation laziale dépassée par la force des individualités piémontaises (3-1). Les Bianconeri grimpent à sept points de l'Inter et restent ainsi un prétendant crédible au Scudetto.

Modififié

Juventus 3-1 SS Lazio

Buts : Rabiot (39e) et Morata (57e, 60e, s.p.) pour la Juve // Correa (15e) pour la Lazio.

Avec cette équipe, on ne sait plus trop à quoi s'attendre. Parfois, comme lors de ce début de rencontre face à la Lazio, elle est presque douloureuse à regarder. Amorphe. Impuissante et attentiste. Heureusement, la mauvaise passe n'était qu'éphémère. La Juve a même retrouvé un bel allant dans le second acte, dans le sillage d'un Chiesa intenable sur son côté gauche. Moralité : quand le courant passe, la machine turinoise pétarde toujours de talents. Et c'est encore la fumée blanche de la victoire qui a émergé de la grande cheminée piémontaise ce samedi.

Le cachou de Rabiot, le tango de Correa


Qu'on ne s'y trompe pas : si elle veut continuer à valser pour le Scudetto, la Juve doit réussir sa choré de la soirée, en éteignant la Lazio. Sauf que la piste de danse semble tout de suite trop grande, trop électrique pour cette Vieille Dame-là. Statique, mollassonne, dominée par des Laziali qui virevoltent de tous les côtés, la Juve déjoue et se perd dans le rythme du match. Tout le contraire de la Lazio, emmenée par son trio de danseurs étoiles Milinković-Savić - Luis Alberto - Correa, resplendissant devant. Et comme les Bianconeri ont les jambes courtes et la tête à l'envers, Kulusevski offre carrément une passe en retrait à Joaquín Correa. L'Argentin file aux abords de la surface, promène Demiral d'un enchaînement de feintes de corps et trompe Szczęsny d'un tir à ras de terre parfaitement placé. C'est un autre slow qui débute alors, la Lazio calculant méthodiquement ses pas, quand la Juve mène enfin la sarabande, en assumant la possession. L'initiative est bonne et vite récompensée : à la conclusion d'un mouvement collectif initié par Bernardeschi et relayé par Morata, Rabiot envoie un énorme parpaing dans les filets de Reina, qui permet aux siens d'égaliser avant la pause.

À la poursuite de Chiesa


De quoi rallumer la boule à facettes piémontaise, alors que la Juve se montrera autrement plus funky en seconde période. Entre deux roulettes et crochets ravageurs, Chiesa trouve aussi le moyen de foncer dans l'axe et de lancer Morata, qui conclut d'une frappe du gauche en pleine lucarne. La Lazio s'emmêle dès lors les pinceaux, à l'image de Milinković-Savić, qui fauche maladroitement Ramsey dans la surface. Une faute synonyme de penalty pour les Juventini. Morata transforme, scellant par la même occasion la fin du bal. Une soirée où la Juventus, chahutée, mais gagnante, a démontré qu'elle reste une potentielle reine de promo de cette Serie A cuvée 2020-2021. De quoi, aussi, rassurer Andrea Pirlo et ses hommes, qui jouent leur destin européen mardi prochain face à Porto, en huitièmes de finale retour de C1.


Juventus (4-4-2) : Szczęsny - Cuadrado (Arthur, 70e), Danilo, Demiral, Alex Sandro - Bernardeschi, Ramsey (McKennie, 70e), Rabiot, Chiesa (Bonucci, 82e) - Kulusevski, Morata (Ronaldo, 70e). Entraîneur : Andrea Pirlo.


SS Lazio (3-5-2) : Reina - Marušić (Pereira, 82e), Hoedt, Acerbi - Lulić (Patric, 55e), Milinković, Leiva (Escalante, 55e), Luis Alberto (Muriqi, 82e), Fares - Immobile (Caicedo, 82e), Correa. Entraîneur : Simone Inzaghi.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom
    Hier à 19:08 Vingt minutes absurdes en D1 australienne 25 Hier à 18:30 Arrêté, un joueur irakien était membre de Daech et préparait des attaques terroristes 50 Hier à 18:03 Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 4
    Hier à 15:21 Une entreprise chinoise offre 50 000 vaccins à la CONMEBOL 19 Hier à 13:30 Ahmed Musa retourne jouer au Nigeria 4
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons