Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Retraite de Patrice Évra

Le jour où Patrice Évra a célébré devant Luis Suárez

Le 15 octobre 2011, Patrice Évra et Luis Suárez se prenaient le bec sur la pelouse d’Anfield avant que le latéral gauche français n’accuse l’Uruguayen d’insultes racistes à son encontre. Huit ans après l'incident, retour sur un conflit dont Évra n’a pas été l’instigateur.

Modififié
Un peu plus d'un an après Knysna, Patrice Évra se retrouvait à nouveau au milieu d'une polémique. Mais contrairement à celle qui avait eu lieu en Afrique du Sud pendant la Coupe du monde, le Français n'était cette fois-ci pas le coupable, mais bel et bien la victime. Insulté de « negro » par Luis Suárez après que les deux joueurs se sont crêpés le chignon pendant 90 minutes, Évra allait tout faire pour que son adversaire prenne cher. Ce qui arriva puisque l'Uruguayen fut suspendu huit matchs, sans qu'on sache précisément ce qu'il s'était dit et passé lors de cette rencontre entre Liverpool et Manchester United à Anfield Road. Plus de huit ans après, et alors que Patrice Évra vient d'annoncer sa retraite sportive, cette polémique méritait bien un petit coup de projecteur.

Patrice la victime


Lors de cette huitième journée de Premier League, le match entre Liverpool et Manchester United apparaît clairement comme le choc du week-end. Sur le terrain, comme à l’accoutumée entre les deux clubs, le rythme est effréné et les coups partent dans tous les sens. Au milieu des tacles, des invectives et des provocations, le duel Suárez-Évra s’annonce vite électrique. Peu avant l’heure de jeu, l’attaquant uruguayen dégomme le genou du latéral gauche français et l'envoie mordre la poussière. Mécontent de se retrouver au sol, Évra se relève et demande à son adversaire des explications. Adorateur de la provocation et du mépris, Suárez lui répond, sans se douter une seconde qu'une polémique va prendre forme et le suivre pendant de longs mois.


Car à la fin de la rencontre, Évra et Sir Alex Ferguson se pointent dans le vestiaire de l’arbitre du jour, Andre Marriner, afin de lui demander d’inclure la plainte du Français dans son rapport d’après-match. La raison ? Le latéral gauche mancunien accuse Suárez de l’avoir traité de « nigger » une dizaine de fois durant la rencontre. L'Uruguayen ne dément pas, mais affirme que le terme utilisé n'avait rien de raciste. Pour Évra, tout cela n'est que foutaise et les vidéos de la rencontre sont d'après lui en mesure de le prouver. Pourtant, les images de Sky Sports ne permettent pas de lire les échanges entre les deux joueurs, et de fait, la commission de discipline de la Fédération anglaise de football (FA) prend le relais et ouvre une enquête pour percer le mystère de ce conflit.

Suárez le bonimenteur


Quelques semaines plus tard, alors qu'une bonne partie de la planète foot a déjà donné son avis sur l'affaire, le rapport de la commission de discipline révèle que Suárez a traité Évra de « nigger » au moins sept fois au cours de la rencontre. Toujours selon ce rapport, Suárez lui aurait dit : « No hablo con los negros » (Je ne parle pas aux noirs). Malgré le conditionnel, Suárez est suspendu huit matchs, ce qui ne calme évidemment pas son aigreur à l'égard d'Évra. Lors du match retour à Old Trafford, le 11 février 2012, l'Uruguayen en remet une couche en refusant de serrer la main du Français, provoquant la fureur de Rio Ferdinand qui fait de même en retour.


Ce jour-là, le sort se retourne contre Suárez, car malgré son but, c'est Manchester qui l'emporte sur le score de 2-1. À la fin de la rencontre, Patrice Évra jubile, comme tout Old Trafford. Serrant d'abord dans ses bras ses coéquipiers, le Français va ensuite venir célébrer la victoire en sautillant juste devant son ennemi. Une scène devenue culte.


Vidéo

À la suite de ce match retour, même David Cameron, Premier ministre anglais de l’époque, se saisit de l’affaire et n’hésite pas à vilipender l’Uruguayen avant de demander à la FA de frapper fort.


Cette fois-ci Liverpool ne peut plus défendre son joueur, contrairement à son ami et coéquipier en sélection, Álvaro Pereira : « Je connais Suárez et tout ce cirque qui a été monté en Angleterre m’étonne. C’est du football. On dirait que c’est un pêché de dire quelque chose sur un terrain. Dans ce cas-là, en Amérique du Sud, il faudrait suspendre tous les joueurs. » Le président uruguayen de l'époque, José Mujica, défend lui aussi Suárez, et ce dernier va finalement s'expliquer en 2014 dans son autobiographie Crossing The Line: My Story. À l'intérieur, l'attaquant du Barça tient à se justifier : « Est-ce que j'ai utilisé le terme "negro" lors d'une querelle, en espagnol, avec Patrice Évra le 15 octobre 2011 lors d'un match entre Liverpool et Manchester United ? Oui. Le terme "negro" est-il le même en espagnol et en anglais ? Non, en aucun cas. Suis-je raciste ? Non, en aucun cas. J'étais horrifié quand j'ai compris ce dont j'étais accusé. » Patrice Évra ne semble pas lui en avoir tenu rigueur, puisque depuis, la hache de guerre a été enterrée. A priori.

Par Maxime Renaudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible

il y a 10 heures Vendredi 13 avril 2019 : 13 millions d'euros à Super Loto et 37 millions d'euros à EuroMillions !
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom