Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 30 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2019
  2. // Quarts
  3. // France-États-Unis

Le jour d’y croire est arrivé

C’est le match dont tout le monde parle depuis le début de la compétition. Et finalement, le voici. Dans un Parc des Princes à guichets fermés, l’équipe de France s’apprête à jouer une finale avant l’heure face aux États-Unis. Pour ce quart de finale, ce sera la première fois que les Bleues débuteront dans la peau des outsiders. Et c’est tant mieux.


Décidément, Corinne Diacre sait comment jongler avec les éléments. Dans la salle de conférence du Parc des Princes refroidie par une climatisation poussée à fond, la sélectionneuse s’est chargée ce jeudi de réchauffer l’atmosphère par un discours bien plus cordial que celui tenu avant le huitième de finale face au Brésil : « C’était le match attendu, ça y est on y est ! s’est-elle réjouie, avant d’immédiatement tempérer son propos. Il n’y a pas plus d’excitation que face au Brésil. Je préfère rester concentrée sur notre mission, celle-ci n’est pas terminée. Il ne faut pas perdre d’énergie, et l’excitation peut amener à en gaspiller, donc on se préserve, on essaye de se reposer le mieux possible.  » Il vaudrait mieux garder la tête froide en effet : le match sera chaud et l’ambiance bouillante.

Arrogance et élégance

Ce quart de finale aura l’air d’une finale avant l’heure, même si au sein du groupe, c’est la sacro-sainte règle de « prendre les matchs les uns après les autres » qui domine. Qu’importe, les Bleues vont affronter « la meilleure équipe du monde » , dixit Corinne Diacre. Ni plus ni moins. Comme prévu serait-on tenté de dire. À la seule différence que, pour la première fois du tournoi, l’équipe de France débarque dans la peau de l’outsider. La sélectionneuse américaine Jill Ellis le reconnaît elle-même : « On a beaucoup de respect pour l’équipe de France, c’est une équipe qui progresse, les deux équipes auront confiance en leur capacité à l’emporter pour ce match. » Arrogant ? Si peu ! En tout cas, la phrase a le mérite d’être plus subtile que celle de la défenseuse Ali Krieger, pour qui la Team USA est à la fois « la meilleure et la deuxième meilleure équipe du monde » .


Le genre de réflexion qui pourrait faire monter sur ses ergots n’importe quel Français défenseur du camembert face à cette illustration de l’esprit impérialiste qui habite le pays de l’Oncle Sam. Mais pour Amandine Henry, qui a porté le maillot des Thorns de Portland durant une saison, rien de plus que le classique thrashtalking en vogue de l’autre côté de l’Atlantique. La capitaine des Bleues ne tient pas à rajouter de pression inutile à ses coéquipières : « Elles sont tenantes du titre, elles ont leur palmarès. Nous, on n'a jamais rien gagné. On est conscientes de nos qualités, mais il va falloir le montrer demain. On peut battre cette équipe, on l’a déjà prouvé. »


Des favorites en proie au doute

C’est vrai, la dernière fois c’était il y a seulement six mois, en amical au Havre. Les Bleues l’avaient emporté 3-1, mais Corinne Diacre a confié ne pas s’être appuyée sur cette victoire pour préparer la rencontre à venir : « C’était un contexte complètement différent. On était au mois de janvier, elles venaient juste de se rassembler, tandis que nous, on était en plein championnat. Maintenant, on les a battues quand même, donc ça doit être une force pour nous. Ça doit nous aider à se dire que rien n’est impossible. Quand on est capable de faire les choses une fois, on doit être capable de les répéter une deuxième fois. »


Et justement, ce quart de finale arrive peut-être au meilleur moment. Après un huitième poussif, les Américaines n'ont obtenu leur billet pour le tour suivant qu'à la faveur d'un penalty généreux glané en toute fin de rencontre face à une Espagne qui a longtemps fait douter les championnes du monde en titre. La France peut – devrait même – aborder ce match capital avec l'esprit tranquille : « Sincèrement quand on joue les États-Unis, on n’a pas de pression, ce n’est pas possible. Au contraire, c’est une source de motivation supplémentaire d’affronter la meilleure équipe du monde » , a répété Corinne Diacre. L’amour dure trois ans, comme l’invincibilité en cours des Bleues face aux États-Unis. Mais on remettra volontiers une pièce dans la machine pour que cela continue.

Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

CDM 2019 - Quarts - France-USA




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

dimanche 7 juillet Emmanuel Macron : « Pour le sport féminin, les choses ne seront plus jamais les mêmes » 70 dimanche 7 juillet Revivez États-Unis - Pays-Bas (2 - 0) 255
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
vendredi 5 juillet Infantino veut une Coupe du monde féminine à 32 équipes 22 mercredi 3 juillet Revivez Pays-Bas - Suède (1 - 0) 190 mardi 2 juillet Valenciennes bat des records d'affluence aux buvettes du Mondial 36 lundi 1er juillet Les stations de métro de Lyon rebaptisées au nom des capitaines du Mondial 16 samedi 29 juin Dhorasoo : « J’espère que la France ne sera pas la dernière à réagir » 195 vendredi 28 juin Revivez France - Etats-Unis (1 - 2) 493 jeudi 27 juin Pierluigi Collina défend la VAR 94 mardi 25 juin La mascotte Ettie volée au Parc des Princes 39
À lire ensuite
Lady Diani