Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Le Havre-Lorient

Le Joker : « Je suis comme un chien enragé qui court après une voiture »

Alors qu'il truste le haut du box-office, le Joker est ce samedi en balade du côté du Stade Océane, comme n'importe quel VIP. Et c'est forcément avec un grand sourire qu'il s'est prêté au jeu des questions-réponses.


Bonjour... comment dois-je vous appeler ?
(Rires.) Tu peux m'appeler Joker. Et comme tu vois, je suis un homme comblé.

Très bien, enchanté Joker. Pouvez-vous vous présenter brièvement pour nos lecteurs ?
(Il se penche vers le dictaphone.) Bien le bonsoir, je suis l'animation de la soirée ! (Rires.)

Votre enthousiasme fait plaisir à voir. C’est le fait d’être aujourd’hui au Havre pour ce choc de la Ligue 2 ?
Cette ville me donne toujours envie de sourire. (Rires.)


Parlons du match qui nous attend et surtout des Merlus qui caracolent en tête du classement après pas mal d’années de tâtonnement. Comment expliquez-vous ce regain de forme ?
Tu sais... tu sais ce que j'ai remarqué ? Personne ne panique quand tout se déroule selon le plan. Et ceci même si le plan est affreux.

« On entrouvre la porte à l'anarchie, on bouscule l'ordre établi, et très vite, le chaos le plus total règne. Et moi, j'annonce le chaos. Et tu sais ce qu'il a pour lui, le chaos ? Il est impartial. »
Ah oui, vous voulez dire que tactiquement, Christophe Pélissier cherche à apporter une forme d’intensité à la manière du « chaos organisé » de l’Ajax ? En tout cas, ce n’est pas ce qu’il a annoncé en conférence d’avant-match...
Si demain soir, je dis à la presse qu'un brigand va se faire descendre ou qu'un fourgon chargé de soldats va exploser, alors personne ne panique, parce que tout ça, ça fait partie du plan. Mais si je dis qu'un malheureux petit maire va mourir, alors là, tout le monde s'affole. On entrouvre la porte à l'anarchie, on bouscule l'ordre établi, et très vite, le chaos le plus total règne. Et moi, j'annonce le chaos. Et tu sais ce qu'il a pour lui, le chaos ? Il est impartial.

Quelle serait donc la solution du HAC pour inverser la tendance ?
Introduire une goutte d'anarchie, déranger l'ordre établi et tout devient brutalement... Chaotique... (Rires.)

Le vice, la grinta, rentrer dans le lard... Ce sont des principes assez primaires qui ont pu faire leurs preuves. Ceci dit M. Léonard, l’arbitre de la rencontre, n’est pas du genre à se faire marcher sur les pieds.
La seule façon raisonnable de vivre en ce bas monde, c'est en dehors des règles. (Rires.)

Et d’emballer le match, si je suis votre raisonnement.
La folie comme tu dois le savoir, c’est comme la gravité. Ça ne réclame qu’une petite poussée.

Le point positif, c’est que Tino Kadewere est toujours le meilleur buteur de Ligue 2 avec 10 caramels. Vous pensez qu’il pourra rester encore longtemps en Normandie ?
Quand on a du talent, on se doit d'en tirer profit. (Rires.)


L’autre actualité Ligue 2, c’est le retour de Jérémy Ménez au Paris FC. Que pensez-vous de cette arrivée ?
Ah, le nouveau garçon ? Les oreilles sont trop longues et sa cape me manque, mais pas trop mal. Pas trop mal du tout. (Rires.)

À l’étage du dessus, un ancien Lorientais est lui aussi en train de briller, mais au FC Nantes, dauphin du PSG. Je parle de Christian Gourcuff...
MOUHAHAHAHA HAHAHAHA !

Qu’y a-t-il de si drôle ?
(Rires.) Où va le monde ? Je vous le demande...

C’est sûr qu’on n'avait plus vu les Canaris depuis longtemps à ce niveau, mais de là à se bidonner... Gourcuff réalise un très bon boulot, surtout avec Kita comme président. D’ailleurs, il a annoncé que c’était le dernier défi de sa carrière.
Dans leurs derniers moments, la plupart des gens révèlent qui ils sont réellement.

Vous avez une dent contre lui ?
Mes ballons. C'est mes ballons. IL M'A VOLÉ MES BALLONS ! Pourquoi est-ce que personne ne m'a dit qu'il avait un de ces... trucs !

Ah. Je ne savais pas qu’un tel contentieux existait entre vous... Ça remonte à quand ?
Tu veux savoir d'où viennent ces cicatrices ? Mon père était un ivrogne... et un sadique ! Et, un soir alors qu'il est plus toc toc que d'habitude, maman chope le couteau de cuisine. Il n'apprécie pas, il n'apprécie pas du tout. Ensuite... moi regardant, il lui enfonce le couteau dans un immense éclat de rire. Et il se tourne vers moi et il dit « Pourquoi cet air si sérieux ? » Il s'approche avec sa lame. « Pourquoi cet air si sérieux ? » Il m'enfonce la lame dans la bouche ! « Il faut mettre un petit sourire sur ce visage ! » Et... pourquoi cet air si sérieux ?

Quoi ? Christian est votre père ? Et Yoann est donc votre frère ?
Si tu dois expliquer une blague, ce n’est plus une blague. (Rires.)

Je crois que vous vous éloignez du sujet, mais, le plus important, c’est que vous avez su surmonter cette épreuve.
Ce qui ne me tue pas me rend plus... bizarre.


Mais ça veut dire que vous jouiez auparavant ? Vous étiez quel type de joueur ?
Je suis comme un chien enragé qui court après une voiture, mais si j'en attrape une, je ne sais pas à quoi elle me serait utile.

En gros, vous étiez un 6 qui ne s’embarrassait pas avec le ballon donc...
MOUHAHAHAHA HAHAHAHA !

De la combativité ? J’aime ça !
Alors tu vas m’adorer ! (Rires.)

Pourquoi avoir arrêté le foot ? Cette « petite mort » dans le foot ne vous laisse pas une part de regret ?
Tuer, c'est faire un choix.

Votre limite n’était-elle pas juste « psychologique » ?
Avant de me juger, assurez-vous d’être parfaits. (Rires.) Mais si je n'étais pas fou, je ne pourrais pas être aussi brillant. (Rires.)


Pour quel joueur allaient vos sentiments pendant votre jeunesse ?
Le véritable amour, c’est rencontrer quelqu’un dont les démons correspondent aux tiens.

Diego Armando Maradona ?
Par exemple.

« Notre raison est basée sur nos souvenirs. Si nous ne pouvons pas les affronter, nous nions la raison elle-même ! Mais pourquoi pas ? Nous ne sommes pas liés par contrat à la raison ! »
Pourquoi lui ?
Les souvenirs peuvent être vils et répugnants. Comme un enfant, je suppose. Mais peut-on vivre sans eux ? Notre raison est basée sur nos souvenirs. Si nous ne pouvons pas les affronter, nous nions la raison elle-même ! Mais pourquoi pas ? Nous ne sommes pas liés par contrat à la raison ! Il n’existe aucune clause de bon sens !

Merci infiniment, Joker. Ne forcez pas trop sur le cidre des loges, il monte à la tête. Et vous ne m'avez pas l'air en forme...
Il suffit d’un seul mauvais jour pour que l’homme le plus sain d’esprit sombre dans la folie. La folie est la distance qui sépare le monde de l’endroit où je vis. J’ai juste passé une mauvaise journée.

Propos soutirés par Mathieu Rollinger Citations tirées de Batman de Tim Burton et Dark Knight de Christopher Nolan.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible

Hier à 17:34 EuroMillions : 104 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
Hier à 16:30 Le récap de la #SOFOOTLIGUE
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible