Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Hertha enrhume Hoffenheim, Leipzig tenu en échec

En parallèle du derby de la Ruhr, il y avait quatre rencontres pour animer ce retour de la Bundesliga. À la maison, le RB Leipzig a dû se contenter d'un point contre Fribourg (1-1), alors que Wolfsburg a arraché un succès tardif sur la pelouse d'Augsbourg (1-2). Pas de quartier à Hoffenheim, où le Hertha n'a fait qu'une bouchée des locaux (0-3), pendant que le Fortuna Düsseldorf et Paderborn s'occupaient d'accoucher du seul 0-0 de l'après-midi.

Modififié

RB Leipzig 1-1 Fribourg

Buts : Poulsen (77e) pour Leipzig // Gulde (34e) pour Fribourg

On avait quitté la bande à Nagelsmann dans la peau d'un qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions, on la retrouve dans celle du chasseur d'un Bayern décidé à conserver son titre. Deux mois plus tard, le 3-4-3 du RB Leipzig est toujours aussi bien huilé, mais Schwolow fait le show pour empêcher Nkunku, Werner et compagnie de briller. Résultat, Fribourg cueille tout ce petit monde à froid : sur un corner botté par Grifo, Gulde dévie le ballon du talon gauche au premier poteau et trompe Gulácsi (0-1, 33e). Les Breisgau-Brasilianer sont même tout près de sanctionner une deuxième fois les locaux avant la pause, mais la tentative de Gunter est trop croisée. Comment se remettre la tête à l'endroit côté Leipzig ? En insistant, à l'image des multiples offensives lancées en seconde période, avant que Poulsen ne parvienne enfin à battre Schwolow d'un coup de caboche (1-1, 77e). C'est tout ? Non, dans les dernières longueurs du match, Koch pense offrir un succès inespéré à Fribourg, mais la VAR gâche la fête des visiteurs. Ouf, Leipzig peut souffler, même si le Bayern pourrait le laisser à sept unités.



Hoffenheim 0-3 Hertha Berlin

Buts : Akpoguma (58e, CSC), Ibišević (60e) et Cunha (74e) pour le Hertha

Il aura fallu deux petites minutes au Hertha Berlin pour faire (provisoirement) oublier deux mois d’agitation en coulisses, entre l’affaire Salomon Kalou, l’arrivée de Jens Lehmann au club, ou encore la nomination de Bruno Labbadia sur le banc. Et pour le technicien allemand, c’est une première réussie à la tête de l’Alte Dame, qui fait plier Hoffenheim en deux temps à l’heure de jeu. Une première fois sur un coup de billard, quand la reprise de Pekarík est déviée par Akpoguma dans ses propres filets (0-1, 58e). Puis une deuxième à la suite d’un gros travail de Mittelstadt, dont le centre est parfaitement coupé de la tête par l’inusable Ibišević (0-2, 60e). Une double sanction logique pour Hoffenheim, sauvé à plusieurs reprises par son portier Baumann en première période, et sans inspiration pour faire le jeu sur la pelouse de la PreZero Arena. Déjà en perdition avant la suspension du championnat en mars (cinq matchs sans gagner), les locaux coulent définitivement au moment de voir le virevoltant Cunha inscrire un troisième pion au bout d'un festival côté gauche (0-3, 74e). Joli carton.


Augsbourg 1-2 Wolfsburg

Buts : Jevaj (54e) pour Augsbourg // Steffen (43e) et Ginczek (90e+1) pour Wolfsburg

Drôle de première pour Heiko Herrlich. Le nouveau coach d'Augsbourg, nommé le 10 mars dernier, devra encore attendre pour découvrir la WWK Arena après avoir enfreint les strictes règles de quarantaine pour acheter du dentifrice. Peu importe, les locaux doivent impérativement mettre fin à une série de trois revers d'affilée pour ne pas glisser dangereusement vers la zone rouge. Mais c'est bien Wolfsburg qui se montre le plus entreprenant dans le premier acte. Mieux, les Loups font craquer Luthe avant la pause : à la réception d'un centre superbe d'Otavio, Steffen claque une tête parfaite (0-1, 43e).


Il faut un peu de réussite à Augsbourg pour revenir dans la partie : Casteels appréhende mal une déviation de la tête de son défenseur Brooks, et voit Jedvaj égaliser de près (1-1, 55e). « Il ne faudra pas s'attendre à du super football » , prévenait Tisserand avant la rencontre, mais les deux équipes se rendent les coups. Uduokhai pense donner l'avantage à Augsbourg avant que la VAR ne signale un hors-jeu (67e), puis Mehmedi fracasse le poteau de Luthe (71e). Augsbourg pense tenir un point, mais Wolfsburg décide d'arracher un précieux succès dans le temps additionnel, Ginczek profitant d'un caviar de Mbabu (1-2, 90e+1). Une belle opération dans la course à l'Europe pour les visiteurs.



Fortuna Düsseldorf 0-0 Paderborn



Il fallait un « match de la peur » pour avoir le droit à un bon vieux 0-0. Entre Düsseldorf, 16e, et Paderborn, 18e, il y avait de l'enjeu et pas mal de pression au moment de retrouver le chemin des terrains. Quelques jours après avoir fêté ses 125 ans – en respectant les gestes barrière, évidemment –, le Fortuna espérait couler la lanterne rouge. Sans leur capitaine Oliver Fink, devenu papa au début du mois, les locaux auront été les plus dangereux, sans être vraiment chanceux, touchant les montants à trois reprises (Berisha deux fois, Skrzybski). Et pour ne rien arranger, le Fortuna aurait pu se faire surprendre sur une des rares approches de Paderborn, mais le missile de Collins est passé au-dessus de la barre. Un point chacun, donc, et un maintien encore loin d'être acquis pour les deux équipes.



  • Résultats et classement de la saison 2019-2020 de Bundesliga

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 21:00 Pirès compte passer ses diplômes d'entraîneur 15 Hier à 20:35 Les joueurs de la Liga demandent au gouvernement un délai supplémentaire avant la reprise 7
    Hier à 20:15 Papin va bien redevenir entraîneur à Chartres 9
    Hier à 16:49 Trois joueurs de Charlton refusent de reprendre 2 Hier à 15:17 Jaume Roures rejoint Aulas et s'inquiète pour la Ligue 1 39
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 15:12 Le casse-tête se poursuit à Toulon entre Boudjellal et Joye 15
    Hier à 12:25 Hommages à George Floyd : la FIFA demande du bon sens 52 Hier à 09:16 La collection de tirages photo So Foot de juin est dispo !