Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Atalanta-PSG (1-2)

Un Choupo et au lit

Après avoir été longtemps raillé, Eric Maxim Choupo-Moting a obtenu ce mercredi face à l'Atalanta la juste récompense de son travail acharné et de sa place appréciée dans le groupe. En moins d'un quart d'heure sur le terrain, l'ancien attaquant de Schalke 04 a prouvé qu'il pouvait soigner les maux offensifs parisiens les soirs où Mauro Icardi a décidé de ne pas bouger son postérieur. Qu'on se le dise : le Camerounais n'est définitivement pas une arnaque.

Modififié
Le symbole est fou : à l’issue de la rencontre, tous n’avaient d’yeux que pour un homme souvent moqué. Ander Herrera a loué ses mérites lors des traditionnelles réactions d’après-match ; Neymar a même été plus démonstratif en se jetant dans ses bras face aux journalistes du monde entier. De fait, Eric Maxim Choupo-Moting est le sauveur du club parisien. Le symbole est d’autant plus fort que le titulaire légitime au poste, Mauro Icardi, a produit une copie laborieuse dans une rencontre qui dépendait pourtant tant de sa performance. Preuve en est que dans ce type de matchs disputés et brouillons, le PSG doit s’en remettre à des soldats. Choupo-Moting en est un, et les stars de l'effectif parisien lui doivent ce mercredi une fière chandelle.

Docteur Choupo et Mister Icardi


Dans ce match, il y a tout d’abord un constat, au pire alarmant, au mieux inquiétant. Mauro Icardi, comme lors des derniers matchs du Paris Saint-Germain – en finale de Coupe de France face à Saint-Étienne (1-0) et en finale de la Coupe de la Ligue contre Lyon (0-0) – a été fantomatique. Certes, le système à deux attaquants mis en place par Thomas Tuchel n’est pas à l’avantage de l'Argentin. Ce dernier est inutile sur le front de l'attaque, car il ne peut ni donner la pleine mesure de ses talents de renard, ni participer au jeu. Mais c’est dans un autre compartiment que l’ancien joueur de l’Inter a pêché face à l'Atalanta ce mercredi : dans la générosité, dans l’envie, dans la capacité à dépasser ses fonctions. Il n'a jamais coupé les centres et n'a tiré qu'une seule fois, et encore la tentative n'était pas cadrée.


Eric Maxim Choupo-Moting, à l’inverse, a été exemplaire dans ce domaine. Il est en toute hypothèse moins talentueux que son compère argentin, moins clinquant aussi, et probablement moins utile sur le long terme. Et pourtant, à partir de son entrée en jeu à la 79e minute de jeu, Chupa Chups a fait tout ce que l’Argentin n’a pas fait : être solide dans l’impact et plus impliqué dans le jeu. L’égalisation vient d’ailleurs de lui, et ce n’est pas un hasard : après avoir pris possession du ballon sur le côté droit, l'ancien de Schalke adresse le centre au second poteau qui amène la transformation opportuniste de Marquinhos. De même, alors qu’il libère ses coéquipiers dans le temps additionnel, il se jette désespérément au premier poteau, prêt à sacrifier son corps pour faire entrer le cuir.

Une sucette sucrée


Le Camerounais reçoit là la récompense de son travail acharné et de son investissement irréprochable. Jamais la sucette parisienne n’a signifié un quelconque mécontentement, bien consciente de son rôle apparemment limité sur le terrain, mais crucial dans la vie du groupe. Ce mercredi, ce n’est pas le talent qui a triomphé, c’est bien plus que ça : une volonté de gagner ensemble sans aucune considération des statuts. Les Parisiens l’avaient assuré avant la rencontre : les uns étaient prêts à mourir pour les autres. Et dans ce domaine, Choupo est exemplaire : parfaitement intégré, jamais enclin à se plaindre, grand adepte du dépassement de fonction, il a démontré qu’il était un formidable joueur d’équipe, un garçon capable d’être présent quand on fait appel à lui.


Et cela ne doit pas faire oublier que Choupo-Moting est loin d'être une fraude : son talent n'est pas le plus évident du vestiaire parisien, mais il est réel. Surtout, il va à l'encontre de l'étiquette du joueur aux pieds carrés qu'on a voulu lui coller un soir d'avril 2019, où ses pieds avaient bégayé et provoqué les moqueries de la génération réseaux sociaux. Le centre qu’il donne au second poteau face à l'Atalanta est chirurgical et ne relève pas du coup de bol. Son appel qui délivre ses coéquipiers est un geste d’attaquant doté du sens du but. Un ensemble de qualités, humaines comme sportives, qui pourrait inciter les dirigeants du club de la capitale à revoir le statut du Camerounais : le futur parcours du PSG en Ligue des champions dépendra de son rendement, capital en sortie de banc. Et s’il n’est pas encore assuré de prolonger son contrat, chacun sait désormais que le nouveau chouchou parisien, du haut de ses 31 ans, n’est pas une imposture. Au contraire, ce mercredi, il est un sauveur.

Par Valentin Lutz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

il y a 4 minutes Quand Bruno Martini comparait Guy Roux à un pion d'échecs
il y a 1 heure Pedro Martins encense Villas-Boas et félicite Valbuena il y a 1 heure La magnifique volée de Buballa avec Sankt Pauli 2 il y a 1 heure Des précisions sur le futur format de la C1 1
il y a 2 heures Eto'o s'en prend à France Football 3 il y a 3 heures Une ministre brésilienne demande que Robinho soit immédiatement envoyé de suite en prison 35 il y a 3 heures Marx Lênin débarque en D2 russe 47
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 18:12 En coupe d'Essone, une équipe d'U16 s'impose 39-0 30
Hier à 17:27 L'énorme raté de Chicharito avec le LA Galaxy 13 Hier à 17:26 Une arbitre agressée et insultée à Pontoise 81 Hier à 16:04 Un hommage à Samuel Paty en Ligue 1 et Ligue 2 le week-end prochain 84 Hier à 15:33 Un arbitre sauvé par des supporters après un arrêt cardiaque 1 Hier à 13:35 Deux joueurs de Tenerife se blessent pendant le tournage d'une vidéo 1