Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Havre reprend le trône, Troyes s'invite sur le podium

Tenu en échec à Orléans (2-2), Le Havre reprend la tête du championnat avant le match de Lorient lundi. Vainqueur dans les arrêts de jeu à Auxerre (1-2), Troyes prend la troisième place temporaire du classement. Sinon, la soirée s'est montré généreuse en buts : vingt-six réalisations en huit rencontres. Spoiler : même Châteauroux a marqué !

Modififié

Le Mans 2-4 AC Ajaccio

Buts : Diarra (47e, 66e) pour Le Mans // Courtet (58e), Tramoni (64e, 86e) et Cuypers (68e) pour l'ACA

Une chose est sûre : la saison du promu manceau ne sera pas de tout repos en Ligue 2. Non, la lumière n'est pas venue sur le tir de Stéphane Vincent où le ballon fuit le cadre de Benjamin Leroy, ni même du doublé d'un Stéphane Diarra très réaliste ce soir. Pourquoi ? Parce que l'AC Ajaccio en avait décidé autrement. Laissant Yohann Thuram-Ulien passer une soirée plutôt paisible en première période, les Acéistes se sont fait la belle grâce à l'incursion d'un Gaëtan Courtet auteur d'un magnifique ballon piqué dans la lucarne opposée, un Matteo Tramoni en feu avec d'abord un but et une passe décisive à destination de Hugo Cuypers. Dans ce chassé-croisé, Leroy empêche Le Mans de revenir grâce à une parade décisive sur sa ligne de but, avant de voir Tramoni s'offrir un doublé d'une superbe frappe en barre rentrante. Deux fois devant au score, les Sarthois s'inclinent au coup de sifflet final. L'expérience de la Ligue 2 ? Sans doute.

Note du match : 20/20, parce qu'on s'est clairement régalé devant autant de spectacle.


Nancy 3-0 Chambly

Buts : Bassi (5e), Gueye (59e) et Vágner (64e)

Pour Chambly, l'euphorie du début de championnat semble désormais bien lointaine. En visite à Marcel-Picot, les Camblysiens se font surprendre d'entrée de jeu par un demi-centre de Vágner Días à destination d'Amine Bassi. Malin, le meneur de jeu lorrain débloque son compteur de but dans cette nouvelle saison grâce à une frappe en pivot au ras du poteau gauche de Simon Pontdemé. La suite ? Une erreur de relance visiteuse en début de seconde période qui débouche sur un but de Makhtar Gueye bénéficiaire d'un caviar de Bassi, puis un troisième but de Vágner pour mettre fin au suspense. Après avoir tenu six journées sans concéder de but, Chambly vient d'encaisser sept pions en deux matchs. Attention à la chute libre...

Note du match : 10/20, comme le numéro dans le dos de l'homme du match : Bassi.


Sochaux 3-1 Guingamp

Buts : Sané (34e, 39e sp) et Touré (53e) pour les Lionceaux // Gomis (44e) pour l'EAG

À Bonal, l'heure était à la fête du football entre deux équipes avec des objectifs bien différents : la quête d'un maintien rapide pour Sochaux, le souhait d'une remontée directe pour Guingamp. Dans un premier temps, c'est pourtant les Doubistes qui mettent le pied à l'étrier grâce à un doublé d'Abdoulaye Sané. Buteur dans le jeu d'abord puis sur penalty ensuite, le Sénégalais déchante au moment où Yannick Gomis dévie de la tête le coup franc de Youssouf M'Changama, pour une réduction du score 100% new look avec les deux recrues bretonnes. Seulement voilà, la dynamique défensive guingampaise est mauvaise : Thomas Touré en profite pour aggraver le score, et Marc-Aurèle Caillard sort un nouveau penalty frappé par Sané. Et Guingamp patine, une fois de plus...

Note du match : /20, comme le numéro de Félix Eboa-Eboa, complètement passé à côté de son match à l'image de son carton rouge en fin de partie.


Paris FC 0-2 Clermont

Buts : Allevinan (26e) et Grbić (35e)

Toujours lanterne rouge, Paris avait à cœur de sortir enfin d'une très mauvaise posture. Les choses débutent bien : servi par Jonathan Pitroipa, Cyril Mandouki croise sa frappe, mais le ballon tape le poteau clermontois, preuve de la maladresse qui poursuit les Parisiens depuis ce début de saison. Et comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, les visiteurs vont ouvrir le score par le biais de Jim Allevinah, à la conclusion d'une action confuse où les Auvergnats obtiennent une série de contres favorables. Sans un Vincent De Marconnay bien inspiré, David Gomis aurait pu alourdir le score dans la foulée. Hélas pour Paris, ce sera finalement l'intenable Adrian Grbić qui va se charger de corser l'addition à la suite de... une sortie hasardeuse de De Marconnay. En deuxième période, le PFC va même manquer un penalty par Oussama Abdeljelil. Quand rien ne va...

Note du match : 0/20, comme le nombre de victoires acquises par le Paris FC en huit journées. Lanterne rouge logique, donc.


Orléans 2-2 Le Havre

Buts : Scheidler (17e) et Benkaïd (67e sp) pour l'USO // Kadewere (41e sp) et Thiaré (71e) pour le HAC

Un corner, un contrôle, une frappe à l'arrêt en pleine lucarne et voilà comment l'USO ouvre le score contre le leader havrais au stade de La Source. Un but qui met le doute dans les esprits normands, d'autant que Vincent Thill est tout proche de doubler la mise d'une frappe enroulée du gauche qui termine sa course sur le poteau droit de Mathieu Gorgelin. Touchés, mais pas coulés, les Hacmen vont réagir grâce à Jamal Thiaré, accroché par Rémy Vachoux dans la surface de réparation orléanaise. De sang-froid, Tino Kadewere inscrit le but égalisateur et relance les espoirs du HAC. Mais en face, Orléans obtient aussi un penalty transformé par Hicham Benkaïd pour son deuxième but de la saison. Le Havre a compris le message et répond du tac au tac avec Thiaré (71e). Dans les vingt dernières minutes, un but sera refusé à chaque équipe, preuve que ce point du match nul est mérité pour ces deux valeureuses équipes.

Note du match : 20/20, comme la qualité du scénario du match. Un régal, une nouvelle fois.


Valenciennes 1-1 Niort

Buts : Sissoko (2e) pour Niort // Chevalier (41e) pour VA


Valenciennes a beau arriver avec des certitudes, cela ne fait pas tout. Meilleure défense du championnat avec trois buts encaissés en sept journées, les Nordistes encaissent directement un but d'Ibrahim Sissoko. Impliqué sur cinq des six derniers buts niortais en Ligue 2 avec quatre pions et une passe décisive, le premier buteur du match ne peut pas grand-chose sur l'égalisation valenciennoise à la suite d'un délicieux coup franc de Teddy Chevalier à l'entrée de la surface. Malgré l'exclusion d'Olivier Guégan dès la treizième minute de jeu, VA parvient à faire sans son coach : Gauthier Hein manque le cadre d'un rien juste avant la pause, puis Baptiste Guillaume est auteur d'un magnifique enchaînement qui termine sur la barre transversale adverse. Un partout, balle au centre, et c'est très bien comme ça.

Note du match :9/20, comme le nombre de Chamois restés sur la pelouse à la fin du match, après les expulsions de Julien Da Costa et Bryan Passi.


Auxerre 1-2 Troyes

Buts : Yattara (24e) pour l'AJA // Tardieu (6e) et Bedia (92e) pour Troyes

Il fallait mettre fin à la malédiction ! Avec aucune victoire sur les quatre dernières réceptions de Troyes, Auxerre partait avec de bonnes intentions à l'image de l'entraîneur Jean-Marc Furlan dans les vestiaires. Malheureusement, l'AJA va concéder l'ouverture du score à la suite d'une frappe en demi-volée de Florian Tardieu. L'ESTAC est d'ailleurs proche de doubler la mise sur une énorme occasion de Yoann Touzghar. En guise de réponse, Mohammed Yattara offre un magnifique but à l'Abbé-Deschamps pour mettre les deux équipes à égalité à la pause. Cependant, les Auxerrois perdent Mickaël Le Bihan exclu à la suite d'un coup de tête adressé à un adversaire. Furieux, Furlan sera lui aussi renvoyé au vestiaire par Stéphanie Frappart dans la continuité de l'action. Avec une tête plus fraîche, les Troyens font la différence dans les arrêts de jeu grâce à la tête de Chris Bédia sur un centre de Tardieu. Et voilà Troyes sur le podium de la Ligue 2 derrière Lorient et Le Havre à la différence de buts.

Note du match : 4/20, comme le nombre de victoires consécutives de Troyes à Auxerre. Ou comment dominer un derby.


Châteauroux 1-1 Grenoble

Buts : Grange (43e) pour la Berri // Djitté (66e)

La Berri était dans une mauvaise passe avec aucun but marqué en sept journées, alors la Berri s'est réveillée contre Grenoble. Pourtant, tout n'a pas été rose à Gaston-Petit. Une mauvaise communication dans la défense castelroussine crée un coup franc grenoblois dans la surface de réparation, frappé par Florian Raspentino, mais contré par le mur de la Berri. La réaction ne se fait pas attendre, avec un superbe arrêt horizontal de Brice Maubleau à la suite d'une tête croisée de Sekou Condé. Juste avant la pause, l'ancien joueur du GF38 Romain Grange régale d'un corner rentrant dans les filets isérois. Avec six buts encaissés sur phase arrêtée depuis le début de saison, Grenoble possède le pire total d'une équipe en Ligue 2. Pas si grave, puisque Moussa Djitté parvient à s'offrir son troisième but de la saison pour permettre aux Isérois de prendre un point. Une maigre consolation.

Note du match : 85/20, comme le nombre de frappes réalisées par Châteauroux avant de marquer un but en Ligue 2. La délivrance, la vraie.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

il y a 5 heures En Italie, la VAR bientôt utilisée pour lutter contre le racisme ? 20 il y a 5 heures FC Thouroude #52: Comme l'OAIME 2
il y a 8 heures Sans club, Gourcuff fait du tennis en compète dans le Morbihan 42
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
il y a 9 heures Piqué et Dembélé sèchent l'entraînement par solidarité avec la grève catalane 73