Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Guide touristique

Le guide ensoleillé des villes de la Copa del Rey

En Espagne, il n’y a pas que Madrid et Barcelone. Découverte de ces villes qui sentent bon les vacances et qui accueillent le deuxième tour de la Coupe du Roi. Au menu : de la plage, beaucoup de soleil, et un peu de foot quand même.

Modififié

  • Olot-Alcoyano

  • Pour cette rentrée, vous avez décidé de vous envoyer en l’air. Direction Olot, donc. Autour de la ville, vous trouverez quatre volcans que vous pouvez survoler en montgolfière, tout en dégustant votre petit-déjeuner. Une fois redescendu sur terre, allez vous dégourdir les guiboles dans la réserve naturelle de la Fageda d’en Jordà, une forêt qui s’est développée sur la coulée de lave du volcan du Croscat. Plongez-vous dans ces sous-bois féériques et poussez jusqu’à la ferme de la Fageda pour que vos papilles se délectent de délicieux yaourts. Si vous avez peur d’être en retard pour le match du soir, ou si vous êtes juste fainéants, pas de panique, vous pouvez très bien faire votre promenade champêtre en calèche.


  • Reus Deportiu-Sporting Gijón

  • Rien à voir avec Marco. Situé à une centaine de kilomètres de Barcelone, Reus est une petite ville catalane pittoresque. Elle est aussi le berceau du modernisme en Catalogne. Pas étonnant quand on sait que le célèbre Antoni Gaudí y est né. Et même si l’architecte a été plus productif du côté de Barcelone et qu’il n’a laissé aucun travail à sa ville natale, celle-ci lui a quand même dédié un musée. Heureusement, d’autres architectes de renom ont contribué à décorer la ville, comme Lluís Domènech i Montaner (rien à voir avec Raymond ou Philippe), avec pas moins de vingt-six édifices modernistes. Sinon, la station balnéaire de Salou avec ses plages et son parc d’attractions PortAventura n’est qu’à dix kilomètres. Toujours pas convaincus ? La ville de Reus est bien connue pour sa production de vin. Attention tout de même pour les Parisiens, un certain Sergi Roberto est également né là-bas. Mauvais souvenirs en perspective. Et pour le coup, c'est bien Gijón en face.


  • Marbella-Gimnástica Segoviana

  • Si la France a Saint-Tropez, l’Espagne a Marbella. Rendez-vous ultime de la jet set sur la Costa del Sol, cette station balnéaire est le lieu parfait pour prolonger un peu ses vacances. Marbella saura satisfaire toutes les envies touristiques : pour ceux qui aiment se prélasser au soleil sur la plage tout en sirotant un petit cocktail, pour ceux qui préfèrent perfectionner leur swing sur les nombreux terrains de golf ou pour ceux qui veulent flâner dans la vieille ville pour découvrir le charme andalou du quartier historique. Ou encore pour ceux qui souhaitent soutenir le Marbella Fútbol Club, en troisième division espagnole, qui affronte le Gimnástica Segoviana. Chacun ses devoirs de vacances.



  • Majorque-Lleida Esportiu

  • Les Baléares sont la destination idéale pour passer des vacances réussies au soleil. Autant commencer par le début, donc : Majorque, la plus grande île. Prévoyez une petite excursion dans la vieille ville de Palma afin de découvrir l’architecture de la cathédrale de Majorque, avant de prendre le Tren de Soller, un train au départ de la ville qui vous permettra d’admirer les panoramas qu’offre le littoral. Les amateurs de poissons trouveront aussi leur compte dans les restaurants de la ville ou à l’aquarium de Palma, qui dispose du plus grand bassin de requins d’Europe, rien que ça. Si vous préférez les animaux plus mignons, les dauphins du Marineland Mallorca vous épateront dans un show bondissant. Et si, évidemment, vous voulez glander, les belles plages ne sont pas loin. Et puis si, finalement, cela vous ennuie d’assister au match contre le Lleida Esportiu, prenez le dernier ferry, direction Ibiza. Vous passerez une soirée assurément plus endiablée.


  • La Hoya Lorca-Córdoba

  • Pourquoi se contenter d’une mer quand on peut en avoir deux ? À San Pedro del Pinatar, vous pourrez tremper vos pieds à la fois dans la Méditerranée et dans la mer Menor. Et si l’eau est trop propre pour vous, barbouillez-vous de la tête aux pieds dans la plus grande zone d’application de boues thérapeutiques en plein air d’Europe. Vous pouvez aussi déambuler sur la promenade de La Mota, entre les eaux de la mer Menor et les étangs de salines de Lo Pagàn. Vous y croiserez de tout : des gens couverts de boue (si vous ne l’êtes pas vous-même), des moulins à vent et un désert de dunes. En revenant, achetez votre portion de sel de San Pedro, un sel pur, récolté de manière traditionnelle et extrait de Las Salinas. Tant que vous êtes là, allez aussi voir la Hoya Lorca Club de Fútbol. Ça tombe bien, ils jouent à domicile. Vous n’aurez pas à supporter leur horrible maillot à l’extérieur.



  • Ponferradina-Atlético Baleares

  • Vous soutenez avec véhémence que Carcassonne devrait être la capitale de la France ? Dans votre bibliothèque, vous avez l’intégrale des Visiteurs ? Et pour votre salon, vous ne prenez que des tables rondes ? Bref, votre truc, ce sont les châteaux et les chevaliers ? Quoi de plus normal que d’aller arpenter les murailles du château des Templiers de Ponferrada. Enfilez donc votre armure et prenez fièrement une photo avec un faucon sur le bras. Vous vous amuserez tellement que vous perdrez la notion du temps. Et vous finirez à la Tour de l’horloge. Construite en 1567, elle est devenue le symbole de la ville. Mais voilà que huit heures sonnent. Vous n’allez quand même pas louper les premières minutes de ce Ponferradina-Atlético Baleares ?



  • Real Saragosse-Grenade

  • Comment louper la basilique Notre-Dame du Pilier de Saragosse, emblème de la ville ? L’édifice qui domine l’Èbre est une des fiertés de l’Aragon. Forcément, à côté, la cathédrale Saint-Sauveur fait moins sexy, mais vaut tout de même le coup d’œil. D’autant plus que, juste derrière elle, se trouve le musée du Forum de Caesaraugusta, qui vous permettra de voir à quoi ressemble l’ancien théâtre romain. Quelques tapas dans le quartier du Tubo vous permettront de reprendre des forces pour découvrir le palais de l’Aljafería, qui reste l’unique témoignage d’un grand édifice de l’architecture islamique en Espagne datant des royaumes de taïfa au XIe siècle. De quoi rester bouche bée, comme devant ce Real Saragosse-Grenade qui sent la poudre.


  • Elche-Durango

  • Pour un séjour plus dépaysant que jamais, Elche est la ville parfaite. Son centre-ville n’est qu’une immense palmeraie qui compte pas moins de 200 000 arbres. L’héritage musulman a permis de mettre en place un système d’irrigation pour faire perdurer cet oasis citadin, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Le Rio Safari de la ville vous plongera ensuite dans la savane aux côtés des lions, girafes et hippopotames. Après avoir ainsi changé de paysage comme de chemise, vous pourrez aussi changer d’époque en passant les portes du musée paléontologique. Fossiles et crânes de dinosaures seront au rendez-vous des passionnés.

    Vidéo


    Par Robin Richardot
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 2 heures La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 6
    il y a 10 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions il y a 6 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi