Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // FC Séville-Roma (2-0)

Le FC Séville écarte la Roma de son chemin

Dominateur de bout en bout, le FC Séville n'a fait qu'une bouchée de la Roma en huitièmes de finale de Ligue Europa dans la Schauinsland-Reisen-Arena de Duisbourg (2-0). Avec cette défaite, le club de la Louve dit adieu à tout espoir de disputer la Ligue des champions l'an prochain. Tandis que les Andalous, eux, continuent leur quête de 6e titre en C3.

Modififié

FC Séville 2-0 AS Roma

Buts : Reguilón (22e) et En-Nesyri (44e) pour Séville
Exclusion : Mancini (90+9) pour la Roma

Il existe quatre types d’équipes en Ligue Europa. Celles qui s’en foutent et qui balancent une équipe bis. Celles, comme l’AS Roma, qui doivent absolument la gagner pour aller chercher une Ligue des champions. Celles qui n’ont pas besoin de la remporter pour disputer la C1, mais qui ne disent pas non à un trophée. Et puis il y a le FC Séville. Une équipe qui gagne toujours à la fin. D'autant plus lorsque cela se joue sur une rencontre unique, les Andalous n'ayant jamais perdu la moindre finale en cinq disputées. Et la dernière victime se nomme donc la Roma, qui s'est fait manger de bout en bout par le FC Séville dans la Schauinsland-Reisen-Arena de Duisbourg (2-0).

C'est chaud Reguilón


Coronavirus oblige, le huitième de finale aller entre le FC Séville et la Roma n’a pas pu se disputer avant l’arrêt total des compétitions. Résultat, c’est sur une rencontre unique que se joue le sort de ce duel. Et pour ce match couperet, les deux équipes n’ont pas changé leurs habitudes. Avec la Roma fidèle à son 3-4-3. Et le FC Séville avec son classique 4-3-3 où les latéraux Jesús Navas et Sergio Reguilón n’hésitent pas à quitter leur poste pour se rendre dans la surface adverse. À l’image de cette percée du second, prêté par le Real Madrid, qui se termine par une frappe entre les jambes d’un Pau Lopez pas exempt de tout reproche (1-0, 22e).


Si les latéraux du FC Séville font beaucoup de mal à la Roma, leurs compères de la défense centrale aussi dépassent leurs fonctions. Que ce soit Jules Koundé qui voit sa tête s’écraser sur la barre (11e). Ou Diego Carlos qui, lorsqu'il ne met pas Edin Džeko dans sa poche, se jette devant Nicolò Zaniolo pour contrer la frappe de l'Italien. Et c’est d’ailleurs après un énième stop défensif de l’ancien du FC Nantes que Fernando lance Lucas Ocampos en contre-attaque. L’Argentin, qui aurait pu tomber après s’être fait découper par Roger Ibañez, préfère rester debout et continuer sa course avant de servir sur un plateau Youssef En-Nesyri (2-0, 44e).

Tranquille comme Séville


Incapables de s’approcher des cages de Bono durant la première période, les hommes de Paulo Fonseca reviennent des vestiaires avec (légèrement) plus de tranchant. Problème, Henrik Mkhitaryan (50e) et Edin Džeko (69e) manquent de précision. Pas de quoi inquiéter donc le FC Séville qui maîtrise la rencontre. Avec Éver Banega pour dicter le tempo et Lucas Ocampos pour enchaîner les allers-retours et offrir quelques frissons aux téléspectateurs, avec notamment un retourné qui passe à côté des cages de Pau Lopez (57e). De son côté, Jules Koundé confirme sa malchance face au but en voyant son pion refusé pour un hors-jeu de quelques centimètres (72e). Une scoumoune partagée avec Éver Banega qui voit son coup franc s'écraser sur la transversale (90e+1). Tant pis, le FC Séville n’a pas besoin de ce troisième but pour valider son ticket pour les quarts de finale où il retrouvera le vainqueur du match entre Olympiakos et Wolverhampton. De son côté, la Roma, qui a vu Gianluca Mancini prendre un carton rouge pour un vilain coup de coude dans les dernières seconde, devra se contenter de la Ligue Europa la saison prochaine. Où elle espère ne plus croiser la route des Andalous.




FC Séville (4-3-3) : Bono - Jesús Navas, Koundé, Diego Carlos, Reguilón - Fernando, Joan Jordán, Banega - Ocampos (Vázquez, 90e+5), En-Nesyri (De Jong, 90e+3), Suso (Munir, 67e). Entraîneur : Julen Lopetegui.

AS Roma (3-4-3) : Pau López - Mancini, Ibañez, Kolarov (Villar, 78e) - Bruno Peres, Diawara (Pérez, 57e), Cristante, Spinazzola - Zaniolo (Pellegrini, 57e), Džeko, Mkhitaryan. Entraîneur : Paulo Fonseca.


Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 23:39 Viens tester tes connaissances et ta culture foot (en ligne) 6
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom