Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Le dimanche de Marek Hamsik

Modififié
Marek Hamsik, maître à jouer du Napoli de Walter Mazzari, aura passé un drôle de dimanche. En déplacement à Udine, Naples a été battu 3-1, laissant ainsi sa troisième place à la Juventus.



Si Toto Di Natale, auteur du triplé gagnant pour l'Udinese, a sans aucun doute remporté le titre d' « homme du match » , Hamsik a quant à lui été le héros malheureux de la journée. Sur un corner anodin en faveur des locaux, il se positionne au premier poteau. Sauf que le Slovaque se déchire totalement, le corner de Di Natale passant entre ses jambes et terminant au fond des filets.



Vexé, Hamsik récupère le ballon, et dans la minute qui suit, s'en va mitrailler le gardien adverse d'un missile aux 25 mètres. Lucarne. Dix minutes plus tard, le Napoli obtient un penalty. Qui le tire ? Hamsik. Et qui le rate (pour la deuxième fois de la saison) ? Hamsik bien sûr.



Allez, ça ira mieux la semaine prochaine.










EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 46 minutes Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 11
il y a 4 heures Rooney à la Maison-Blanche 21
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Moggi taille les Milanaises