Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr.H
  3. // PSG-Istanbul BB

Le compte-rendu des 15 minutes de PSG-Istanbul Başakşehir

L’ultime rencontre de ce groupe H entre le PSG et Istanbul Başakşehir n’aura duré que quinze minutes ce mardi soir au Parc des Princes. Pas suffisamment longtemps pour permettre aux joueurs de Thomas Tuchel de faire sauter le verrou stambouliote.

Modififié

PSG - Istanbul Başakşehir

Match arrêté

Après ses deux « finales » remportées dans la douleur face à Leipzig et Manchester United, le PSG en avait donc une dernière à disputer face à l’Istanbul Başakşehir. Au Parc des Princes, dans un froid de canard, les Stambouliotes sont déjà éliminés au coup d’envoi et font figure de victime idéale pour le club de la capitale. Un adversaire que Paris doit dompter, avec la manière cette fois, afin de confirmer qu’il a repris des couleurs et de valider définitivement une première place qui lui tend les bras.

Paredes donne un premier coup de chaud

Pour parvenir à décrocher cet ultime succès, Thomas Tuchel décalque un 5-3-2 avec un trio Marquinhos-Kimpembe-Danilo derrière, un milieu ultra technique Marco Verratti, Leandro Paredes et Rafinha, et une paire Neymar-Mbappé pour forcer le coffre-fort d’Istanbul. D’entrée de jeu, la donne est clair : les hommes d’Okan Buruk sont venus à Paris pour ne pas prendre une valise et profiter des contres via sa pointe Enzo Crivelli pour faire mal au PSG.

L’entame de match est pourtant à sens unique, Paris s’installant dans le camp stambouliote en prenant son temps pour trouver la faille. Les Rouge et Bleu auraient même pu ouvrir le score si, à la suite d’une percée de Kylian Mbappé côté droit, Leandro Paredes était parvenu à cadrer sa tentative à l’entrée de la surface (7e). Un tournant, puisque ce sera la seule et unique occasion de cette rencontre.

Paris ne fait pas la diff' mais verra les huitièmes!


Lassés de voir le ballon sans cesse leur échapper, les coéquipiers de Crivelli s’agacent. Rafael met des tampons à Neymar et Mitchel Bakker, Mahmut Tekdemir prend une biscotte dans la foulée pour une nouvelle faute sur le Brésilien et sera suivi par Rafael qui avait décidément une dent contre le Hollandais. Un deuxième avertissement à la treizième minute de jeu qui sera l’élément déclencheur de cette fin de rencontre et qui débouchera sur des propos à caractère raciste du quatrième arbitre roumain Sebastian Colescu envers l’adjoint de Buruk, Pierre-Achille Webo. Paris et Istanbul rejoueront probablement ce match ce mercredi à 19h, mais avec le succès de Leipzig face à Manchester, le club de la capitale est assuré de disputer les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Même si, ce mercredi soir, l’important est définitivement ailleurs.



PSG (5-3-2) : Navas - Marquinhos, Danilo, Kimpembe - Florenzi, Verratti, Paredes, Rafinha, Bakker - Mbappé, Neymar. Entraîneur : Thomas Tuchel.

Istanbul BB (4-2-3-1) : Gunok - Rafael, Ponck, Topal, Kaldırım - Tekdemi, Turuc - Kahveci, Ozcan, Gulbrandsen - Crivelli. Entraîneur : Okan Buruk.


Par Andrea Chazy, au Parc des Princes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 18:30 Benítez quitte la Chine 12 Hier à 18:00 Des bonhommes de neige comme spectateurs en Roumanie 6
Hier à 16:30 Flers premier club forfait en Coupe de France 10
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 14:30 Juanfran répond aux critiques 4 Hier à 14:00 Beckham : « Neville a été nommé au mérite » 14
À lire ensuite
Séville assomme Rennes