Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Le calvaire de Murtaza, le petit Afghan fan de Messi

Modififié
Des nouvelles de Murtaza Ahmadi.

Souvenez-vous de ce petit Afghan de 6 ans, dont la photo avec un maillot de foot fait d'un sac en plastique aux couleurs de l'Argentine avait fait le tour du monde, au point de faire réagir Lionel Messi qui avait pu le rencontrer fin 2016 lors d'un match au Qatar. La star du Barça en avait profité pour lui offrir un équipement complet du club catalan et un maillot de l'Albiceleste dédicacé.


Mais depuis, c'est la misère pour Murtaza et sa famille, forcée de fuir en novembre son district de Jaghori à la suite d'une offensive des talibans dans la province de Ghazni, au sud de Kaboul, explique l'AFP qui a rencontré la famille. « Nous n'avons pu prendre aucun de nos biens. Nous avons seulement sauvé nos vies, raconte Shafiqa, une mère très inquiète pour son enfant. Je ne sais pas pourquoi les talibans lui en veulent (à Murtaza) depuis qu'il est devenu célèbre. Ils ont dit que s'ils le capturaient, ils le couperaient en morceaux. »


Le père de Murtaza est, lui, resté à Jaghori où il conserve précieusement les cadeaux offerts par Lionel Messi. « Des gangsters croyaient que Messi nous avait donné beaucoup d'argent et menaçaient d'enlever Murtaza, déplore Shafiqa. La nuit, nous voyions parfois des inconnus qui surveillaient notre maison. Et puis les appels téléphoniques. » Aujourd'hui, Murtaza fait partie des plus de 300 000 déplacés, dont 58% ont moins de 18 ans, qui ont fui leur foyer en raison du conflit avec les talibans depuis le début de l'année, selon un décompte de l'ONU relayé par l'AFP. Et malgré tous ces malheureux, le gamin n'a pas oublié son idole : « Messi me manque aussi. (...) Ce que je veux, c'est être à côté de lui, qu'il m'aide à sortir de cet endroit, confie-t-il à l'agence de presse. Quand je serai grand, je veux devenir Messi moi aussi. »



Leçon de vie. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 21:30 Le bonbon de Bruno Alves sur coup franc 3
Hier à 14:00 Le joli but de Frenkie de Jong avec l'Ajax 12
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE