Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // OL/Real Madrid (1-1)

Le bulletin de notes

Un contrôle coefficient 2 qui va donner le sourire à Benzema, Ramos et Lovren. Adebayor, lui, appréhende déjà le retour à la maison.

Modififié
MOTEURS DE LA CLASSE

Benzema (8) : Il marque sur son premier ballon. Les mauvaises langues diront que c'était aussi son dernier. Peut-être, mais c'est tout ce qu'on lui demandait. Un but dans son style à lui, entre technique et efficacité.

Ramos (7) : Comme toujours en Ligue des Champions, il est irréprochable dans le jeu et toujours capable de mettre le pied, le coup qu'il faut. Les clichés vont faire la gueule, mais le meilleur représentant du vice n'est apparemment pas italien.

Di Maria (7) : Des gestes techniques qui ont dû donner envie aux Lyonnais de lui faire les croisés. Heureusement pour lui, il est presque insaisissable.

Delgado (7) : Tel un Rui Barros en fin de carrière, la bedaine en moins. Loin du compte physiquement, il a fait parler sa technique, et ce fut le plus dangereux pour le Real.

Cissokho (7) : De retour à son meilleur niveau pour un soir. En témoigne son rush à la dernière minute, où, après un match plein, il résiste à CR7 sur plus de 30 mètres.


ÉLÈVES ASSIDUS

Lovren (6) : On se foutait encore de sa gueule il y a quelques mois, mais là, il a prouvé qu'il apprenait vite. Impérial dans les duels, il sait tirer les maillots juste comme il faut.

R.Carvalho (6) : Difficile de trouver un défenseur qui arrive à mieux coller son vis-à-vis.

Xabi Alonso (6) : Son équipe est dépendante de ses transversales. Même quand il faut dégager derrière, ses coéquipiers passent par lui.

Toulalan (6) : Le retour des petits coups, des fautes « tactiques » à répétition.

Arbeloa (6) : Match sobre et très efficace de l'Espagnol qui a assuré toutes ses balles et la plupart de ses montées.

Pied (6) : Une entrée pleine d'envie, sans complexes. En même temps, c'était qui en face, hein ?

Lloris (6) : Vraiment pas verni sur le but où le ballon lui passe sous le short. Le reste, ce sont ses poteaux qui l'ont fait.

Gomis (6) : Il rate une énorme occasion en première période. Heureusement, il a retenu la leçon et s'est appliqué pour marquer en fin de match.


PEUVENT MIEUX FAIRE

C.Ronaldo (5) : Des coups de pied arrêtés, des accélérations et une passe décisive, certes. Mais c'était vraiment le minimum syndical.

Pepe (5) : A fait parler son physique. Même quand il a fallu retenir Cris qui voulait se farcir Xabi Alonso.

Kallstrom (5) : Le Gomis du milieu de terrain. Très volontaire, mais sacrément brouillon. Hé ho, c'est la Ligue des Champions là !


Bastos (5) : Dans les bons coups pendant la première demi-heure. Puis il s'est éteint. Comme si c'était un match de L1.

Gourcuff (5): Toujours pareil. Il est quasi-inexistant mais sur un geste, une talonnade ou un contrôle en porte-manteau, il émerveille tout le stade.

Reveillere (5) : La Ligue des Champions se souvenait de lui pour les passements de jambes de Mancini contre l'AS Rome. Désormais, on se souviendra aussi de son tacle à rallonge pour accompagner Benzema avant sa frappe.

Khedira (5) : Aucune différence quand Lassana Diarra l'a remplacé. C'est ni bien, ni mal.


SUR LA MAUVAISE PENTE

Özil (4) : Très timide, à part sur le but où il s'est remué avec Benzema, il n'a fait que donner des fourmis dans les jambes à Kàka.

Cris (4) : Dominé physiquement et mentalement dans son duel face à Ronaldo, il a aussi manqué de sauver le but de Benzema sur sa ligne. La faute à un mauvais timing.

Casillas (4) : Il relâche un ballon facile en première période. Nerveux en fin de match, il est loin de la forme de sa vie.

Adebayor (3) : Brandao aurait fait dix fois mieux. Benzema peut souffler. Tevez et Dzeko aussi. C'est dit.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 27

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 24
À lire ensuite
Lucho business