Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // France/Espagne (0-2)

Le bulletin de notes...

Quand les Champions d'Europe rencontrent les champions de la France, le match dure 45 minutes.

Modififié
FRANCE :

Lloris (4,5) : Le moins fébrile. Donc le meilleur Français. Mais fébrile quand même.


Sagna (2) : Tu t'appelles « Sagna » , ça ressemble à « Sagnol » . Alors t'es pris direct en latéral droit chez les Bleuzes. Si, si !... Avec vos impôts.


Ciani (3) : Les obsèques auront lieu vendredi à 10 heures.


Escudé (1) : Mc Do revendique une cuisine diététique en mettant un petit bout de salade verte dans ses « Royal double cheese-bacon » . Escudé revendique une place d'axial gauche parce qu'il est gaucher.


Evra (3) : A copier 100 fois : « Je peux monter devant mais je ne dois pas oublier de défendre » . Avec signature des deux parents.


Toulalan (3) : Jérémie n'a qu'une idole, Michel Sardou. « Ne m'appelez plus jamais France / La France elle m'a laissé tomber / Ne m'appelez plus jamais France / C'est ma dernière volonté » .


L. Diarra (4) : Albert Camus disait que ce qui fait la noblesse de l'Homme, c'est qu'il essaye. Alors, va pour Camus.


Ribéry (2) : Du pur Brian Joubert : ça veut jouer à gauche et décrocher la médaille d'or. Ça joue à gauche à la 65ème et ça demande à sortir au bout de 10 minutes parce que y'a le genou qui fait mal à la cheville...


Gourcuff (1) : Impardonnable parce qu'il a même raté ses corners et ses coups francs indirects. On divise la note par deux.


Henry (2) : Faire confiance à Thierry Henry. Il marquera contre le Costa Rica à Lens, le 26 mai. Ou bien contre la Tunisie à Radès, le 30 mai. Ou au pire, contre la Chine à la Réunion le 4 juin.


Anelka (3) : Premier tir cadré français à la 47ème, soit bien après le match. Sinon Niko a souvent décroché. Au sens propre et au sens figuré.

Remplaçants

Govou (3) : A remplacé Henry en seconde période. Pas grand-chose. A peut-être eu le temps de prendre des notes sur Arbeloa en vue du retour Real-OL. C'est Puel qui le lui avait demandé.


Djib Cissé (2) : A remplacé Anelka en seconde période. A placé une mine dans les nuages, des fois que ça ferait tomber la pluie.


Malouda (3) : A remplacé Ribéry en seconde période. Quand Mankowski lui a demandé d'aller s'échauffer pour rentrer en jeu, il s'est vite énervé : « Pourquoi moi et pas Cheyrou ? » .

[page]
ESPAGNE :

Casillas (4) : Nan, Iker... T'es plus le dernier rempart de l'équipe espagnole. En sélection, le vrai gardien, c'est Puyol.


Ramos (10) : Une sale pute qui latte et qui marque, façon Van Bommel. Et alors ? « Quand t'as décidé de faire la pute, t'as intérêt à être la meilleure du bordel » (David Bowie).


Puyol (7) : Carles : « Xerez est dernier de la Liga mais c'est une équipe dont il faut se méfier un petit peu » . Comme l'Equipe de France, Carles ? « Euh... Oui : comme l'Equipe de France... »


Piqué (7) : A bien travaillé ses relances de 46 mètres et ses transversales de 42 mètres dans les pieds.


Arbeloa (6) : A bien défendu, s'est bien excentré pour étirer le jeu au milieu. En principe, avec ça, il rentre en boîte direct, sans attendre Ramos et Guti.


Alonso (6) : Un début catastrophique et puis après ça a bien donné. Comme dans les bons vieux concerts de Clash : « Spanish bombs, yo te quiero infinito / Yo te acuerda oh mi corazón » ...


Busquets (7) : C'est avec des types comme lui au milieu qu'on se rend compte que l'Espagne joue bien à 12. Mais que fait la FIFA ?


Silva (7) : Le top de la formation espagnole. Un petit Poucet avec des bottes de 7 lieues qui sème des ballons sur son chemin. Le foot français fabrique plutôt des Cyclopes.


Fabregas (7) : En Equipe de France, un joueur interchangeable, c'est une insulte. Dans la Roja, « interchangeable » (avec Xavi), c'est plus qu'un compliment.


Iniesta (6) : « Oui, j'ai un peu tiré au flanc pendant mon footing au Stade de France. Mais on a un match de football samedi soir à Almeria avec le Barça. Fallait bien que je m'économise, non ? »


Villa (8) : Son idole c'est Van Nistelrooy. Même requin blanc que Ruud : attaque en Australie, Afrique du Sud, Californie, Caraïbes, côtes hawaïennes, Japon, Philippines, Nouvelle-Zélande, Stade de France.

Remplaçants :

Xavi, Marcos Senna, Güiza, Fernando Torres, Jesus Navas. Entrés en deuxième mi-temps. Tous les cinq non notés : Briller pendant le décrassage, ça ne compte pas.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:27 Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 15
À lire ensuite
La leçon d'espagnol