Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Matchs amicaux
  3. // Zone Amérique

Le Brésil facile, l'Argentine indigeste, le Chili encourageant

L'Amérique aux Américains ! Jamais une Coupe du monde organisée sur leur territoire ne leur a échappé. Au Brésil, ils se présenteront en force : dix sélections échelonnées entre les chutes du Niagara et la Terre de Feu. Comment se sont-elles comportées à 99 jours du Mondial ? Le bilan américain.

Modififié

Ils méritent leur tournée de Caipirinha

Afrique du Sud – Brésil (0-5)

Un jogging relax le long de Copacabana. Voilà à quoi a ressemblé la visite du Brésil en Afrique du Sud. Ce match en forme de passage de flamme entre pays organisateurs a permis à Neymar d'y aller de son triplé, et même de soigner sa cote de popularité - au moins auprès de Christian Jeanpierre - en accueillant à bras ouvert un petit envahisseur de terrain.

Vidéo
Moins anecdotique, le petit nouveau Fernandinho, appelé pour la première fois par Dr Phil, n'a montré aucun signe de trac, au point de contribuer à l'ample victoire (5-0) d'un caramel envoyé de plus de 25 mètres. Carnaval, comme dirait Patrick Sébastien.

Vidéo
Allemagne - Chili (1-0)

Le Chili peut se réjouir et s'inquiéter. Se réjouir, car la Roja a mis au supplice un favori pour la victoire finale au Mondial. S'inquiéter, car il a finalement perdu un match à sa portée, faute de réalisme. Après la démonstration vaine de sa machine à jouer à Stuttgart, le sélectionneur du Chili, Jorge Sampaoli, a préféré voir le verre à moitié plein. « L'important est d'avoir généré des opportunités même si on les a manquées » , a déclaré le bonze argentin. Dans trois mois, le Chili n'aura toutefois d'autre option que de se montrer beaucoup plus réaliste dans un groupe où il cohabitera avec l'Espagne et la Hollande. Sous peine que sa Coupe du monde ressemble à cet amical : excellent contenu, mais au résultat insuffisant.

Costa-Rica – Paraguay (2-1)

Tombé dans le groupe de la mort aux côtés de l'Italie, de l'Angleterre et de l'Uruguay, on ne donne pas cher de la peau du Costa-Rica. À moins que… À moins que Joel Campbell continue de marcher sur l'eau. Après avoir mis au supplice la défense de Manchester United en Ligue des champions, l'ex-Merlu y est allé de son bijou face au Paraguay. Un superbe piqué planté à la 44e minute.

Vidéo
Honduras – Venezuela (2-1)

« On n'est pas des misérables et on va le montrer à la France. » Que Canal Plus ait intitulé Les Misérables du Honduras un reportage dédié au football catracho n'a pas été du goût de l'attaquant Jerry Bengtson (New England Revolution). Après son coup de gueule en conférence de presse, Bengtson a répondu présent sur le terrain en ouvrant la marque face au Venezuela. La Vinotinto égalisera sur un superbe coup franc de Romulo Otero, avant que Jerry Palacios ne redonne l'avantage aux locaux dans la moiteur de San Pedro Sula. Le Honduras est bien décidé à n'être pris en pitié par personne.

Vidéo

Indigeste comme un chili con carne

Roumanie - Argentine (0-0)

Messi a vomi. C'est la principale info d'un match amical où l'Argentin le plus en évidence a été Sergio Romero. Remplaçant à Monaco, mais solide titulaire de l'Albiceleste, le portier a sauvé les siens à plus d'une reprise. Malgré Agüero, Di María, Higuaín et Messi, alignés d'entrée, la démente attaque argentine n'est pas parvenue à trouver l'ouverture. Au terme de la rencontre, Sabella a estimé que son équipe avait été supérieure et Messi que la pelouse du stade national de Bucarest avait entravé le développement de leurs offensives. De là à la souiller en plein match ...

Équateur – Australie (4-3)

À l'ouest en première période, l'Équateur a retrouvé sa boussole lors du second acte. Laurent Ruquier n'aurait dans doute pas dit mieux pour qualifier le match bipolaire du futur adversaire des Bleus... Dans le froid londonien, à deux pas du méridien de Greenwich, l'Équateur s'est fait surprendre par le jeu direct des Australiens. La perméabilité de sa défense n'est pas un secret, mais au point d'être mené 3-0 dès la 32e minute (doublé de Tim Cahill) ? Devant ce naufrage, Reinaldo Rueda a coupé court à ses malheureuses expérimentations. À l'exception du buteur Felipe Caicedo, resté au vestiaire, le sélectionneur colombien des Équatoriens a misé en deuxième période sur le onze qui avait fait de convaincants éliminatoires sud-américains. Avec Jefferson Montero pour dynamiter le couloir gauche et Juan Carlos Paredes pour bétonner et animer le droit en compagnie du Mancunien Antonio Valmencia, l'horizon s'est rapidement éclairci pour la Tri. À l'heure de jeu, l'Équateur est revenu à un petit but de l'Australie qui a joué une demi-heure à dix après l'expulsion de son gardien. La Tri a fini par prendre les devants dans les arrêts de jeu. Non, l'Équateur n'a pas perdu le nord.

Mexique – Nigeria (0-0)


Avant les barrages, le Mexique a décidé de faire table rase du passé. Nouveau sélectionneur nommé et pari de miser sur des joueurs du championnat local pour franchir le petit obstacle de la Nouvelle-Zélande. Face au Nigeria, Miguel Herrera a dirigé pour la première fois les Européens d'El Tri : Chicharito, Guardado, Memo Ochoa... Résultat : le Mexique, disposé en 3-5-2, a montré qu'il peut donner du plaisir quand il a le ballon dans les pieds, mais se doit absolument de solidifier ses arrières sous peine de prendre l'eau au Brésil. Titulaire, Ochoa a sorti un grand match, comme son collègue de Ligue 1, le Nigérian Vincent Enyaema. Miguel Herrera n'a jamais caché ne pas être client de l'Ajaccien, lui reprochant notamment un jeu au pied insuffisant pour être bénéfique à son schéma de prédilection. Mais après la prestation de Memo, le sélectionneur n'aura guère d'autre choix que de l'emmener au Brésil. Et de le titulariser ?

Mieux valait regarder une telenovela

Autriche – Uruguay (1-1)

Attendre du spectacle d'un Autriche-Uruguay joué à Vienne, c'est un peu croire que l'on va bien se marrer au moment de regarder un film de Michael Haneke. Pas de surprise, l'ennui fut donc au rendez-vous. Dominée en première période, la Celeste doit aux réflexes de Fernando Muslera de ne pas regagner les vestiaires avec plus d'un but de retard (Marco Janko, 14e). Rarement décevant quand il se doit de réagir, l'Uruguay s'est évité un revers gênant grâce à un but d'un renaissant Álvaro Pereira, qui retrouve la joie de jouer au São Paulo FC. Une bonne nouvelle pour Óscar Tabárez. Une moins bonne : une entorse du genou a contraint Diego Lugano à quitter la pelouse dès la 29e minute. Le capitaine va-t-il devoir abandonner ?

Colombie – Tunisie (1-1)

Comment la Colombie allait-elle pallier l'absence de Falcao ? C'était la grande interrogation qui escortait ce match amical. La logique indiquait que Jackson Martínez devait profiter de la blessure du Tigre, présent en tribunes, mais le serial buteur du FC Porto ne semble pas être du goût de Pékerman. Rarement aligné pendant les éliminatoires, Martinez est encore resté collé au banc face à la Tunisie. C'est la doublette Bacca-Ibarbo qui a débuté la rencontre. Le molosse de Cagliari s'est rapidement mis en évidence, comme il l'avait fait face à la Belgique en novembre dernier, mais une violente intervention du gardien tunisien dans son dos a mis fin prématurément à sa présence sur la pelouse du Cornella-El Prat (22e). La belle entame de match de la Colombie, concrétisée par un pénalty de James Rodríguez, s'est achevée avec le remplacement d'Ibarbo par Adrian Ramos. Transparent, le buteur du Hertha Berlin, sélectionné pour la première fois par Pékerman, ne devrait pas voir le Brésil. David Ospina, lui, sera du voyage, mais conservera t-il sa place de titulaire après sa nouvelle toile ? Une sortie la buée dans le viseur qui a profité au Bastiais Wahbi Khazri (35e). En deuxième période, le vétéran Faryd Mondragón (42 ans) a pris la place du portier niçois, pendant que James Rodríguez se démultipliait, mais ne parvenait pas à joindre ses attaquants. Allô Falcao ?

Vidéo
Ukraine - États-Unis (2-0)

Une nouvelle saison de MLS va débuter ce week-end. Conséquence pour la sélection ricaine : Jurgen Klinsmann n'a pu compter sur les joueurs du championnat local, à l'exception du all-star Clint Dempsey. Avec une équipe largement remaniée et devant un stade quasi vide – le match a été délocalisé à Chypre, en raison des terribles événements survenus en Ukraine ces dernières semaines, les États-Unis n'ont pas fait le poids face à Yarmolenko et consorts. Dans trois mois, les USA affronteront le Ghana, l'Allemagne et le Portugal. Yes they can ?

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall
Hier à 09:51 DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions