Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Dortmund-Schalke 04 (4-0)

Le Borussia arrache les masques de Schalke

Rapidement mis sur orbite par Erling Håland, le Borussia Dortmund a soigné son arrivée dans le monde d'après en démolissant Schalke 04 (4-0) au terme d'un derby de la Ruhr aussi étrange qu'historique. Revoilà les hommes de Favre à un point du Bayern.

Modififié

Borussia Dortmund 4-0 Schalke 04

Buts : Håland (29e), Guerreiro (45e, 63e) et Hazard (48e) pour le BvB

Une ambiance de folie, une vraie. Bienvenue en mai 2020, ici le nouveau monde, un univers où les entraîneurs parlent derrière des masques, où les remplaçants sont éloignés les uns des autres, où les joueurs hurlent dans un stade vide et où un derby de la Ruhr prend donc la forme d'un match de reprise anonyme. Voilà plus de deux mois qu'aucun match de Bundesliga n'avait été joué et cela ne pouvait se faire sans conséquence. La première : on a vu samedi une rencontre sans trop d'intensité, hachée par un gros nombre de fautes et jouée par des joueurs craintifs. La seconde : dans un tel contexte, c'est souvent par des exploits individuels que la décision bascule. Résultat, c'est sur un petit miracle que ce Dortmund-Schalke s'est excité. Le match a ainsi commencé à la vingt-neuvième minute.


Avant : rien, ou pas grand-chose, si ce n'est une micro-occasion pour Håland en début de partie et une demi-volée envoyée par l'attaquant norvégien dans le petit filet de Schubert, portier d'un Schalke 04 qui restait sur quatre nuls et trois défaites lors de ses sept dernières sorties en Bundesliga. Après : la gâchette du Borussia Dortmund a profité d'une belle inspiration de Brandt et d'un bon centre de Thorgan Hazard, titulaire surprise après la blessure à l'échauffement du jeune Giovanni Reyna, pour ouvrir le score. Là, la rencontre a commencé à tourner, à s'emballer en douceur, Schalke peinant rapidement à répondre aux quelques combinaisons du BvB et à la libération des esprits locaux. Verdict : invaincu à Dortmund en championnat depuis novembre 2015, Schalke est logiquement sorti de son confinement en ramassant des coups (4-0). À huis clos, évidemment.

La reprise des baffes


Comment l'expliquer ? Assez simplement par le fait que les hommes de David Wagner n'ont pas réussi à tenir dans la longueur – ce qui est assez logique après deux mois sans match – leur bon pressing, base de leur approche. Partant, le Borussia, attentiste en début de rencontre, a progressivement pu sortir plus facilement les ballons et a commencé à déclencher quelques vagues sur les côtés, notamment sur le droit, où Achraf Hakimi a avalé des kilomètres et d'où il a pu trouver Guerreiro, d'abord maladroit quelques minutes après l'ouverture du score de Håland. Pas de panique, dix minutes plus tard, lancé par Brandt couloir gauche, le Portugais a pu se racheter et doubler la mise d'une frappe sèche petit filet opposé, conséquence directe d'une sale relance de Schubert. Mené à la pause, Schalke, qui a aussi perdu un Todibo blessé sur une intervention devant Hakimi, a alors cherché à éviter la rouste et à se rebiffer. Changement de système, deux nouveaux entrants côté Wagner, et alors ? À une petite frappe d'Harit, le BvB a répondu avec autorité : Delaney stoppe Caligiuri dans le camp de Dortmund, Brandt part en contre, trouve un relais avec Håland et va ensuite parfaitement gérer un deux-contre-un avec Hazard pour faire de nouveau exploser les filets de Schubert.


Dortmund fait facilement vriller Schalke, en l'attirant aux abords de sa surface avant de le mitrailler en contre grâce à l'intelligence de Brandt, aux bons appels d'Håland et aux changements de rythme d'Hazard. Cette rentrée est une boucherie, et le quatrième but local est une merveille, entre la bonne fixation de Brandt, la superbe remise d'Håland et la finition parfaite de Raphaël Guerreiro. Le Borussia a ramené tous les ingrédients sur la table : créativité, solidité, des prises de risque à gogo... Et Schalke ramasse alors que Delaney crise au moment où un assistant du BvB lui tend un masque. Petite ombre au tableau : la sortie sur blessure de Thorgan Hazard, touché à un mollet, remplacé par la dynamite Jadon Sancho en fin de match. Burgstaller baisse la tête et Harit souffle de dépit. Oui les gars : la reprise, c'est aussi le retour des baffes.





Borussia Dortmund (3-4-3) : Bürki - Piszczek, Hummels, Akanji - Hakimi, Dahoud (Götze, 87e), Delaney (Balerdi, 68e), Guerreiro (Schmelzer, 87e) - Hazard (Sancho, 79e), Håland, Brandt. Entraîneur : Lucien Favre.

Schalke 04 (3-4-3) : Schubert - Todibo (Burgstaller, 46e), Sané, Nastasić - Kenny (Becker, 87e), Serdar (Schöpf, 74e), McKennie, Oczipka - Caligiuri (Miranda, 76e), Raman (Matondo, 46e), Harit. Entraîneur : David Wagner.


  • Résultats et classement de Bundesliga

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom

    il y a 2 heures Neven Subotić s'engage avec Denizlispor 3
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 23:28 Viens tester tes connaissances et ta culture foot (en ligne) 5