Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Bayern-Villarreal (1-1)

Le Bayern se casse les dents sur Villarreal

L’enfer était promis à Villarreal. Il fallait cependant plus qu’une Allianz Arena comble et qu’un Bayern Munich ultra-dominateur pour détourner Étienne Capoue et sa bande d’un formidable exploit. Victorieux à l’aller (1-0), les joueurs d’Unai Emery ont arraché leur qualification pour les demies de la Ligue des champions, ce mardi soir, en égalisant dans les dernières minutes face aux Munichois (1-1). Ils croiseront la route de Liverpool ou de Benfica au tour suivant.

Modififié

Bayern Munich 1-1 Villarreal

Buts : Lewandowski (52e) pour les Roten // Chukwueze (88e) pour le Sous-Marin jaune

Julian Nagelsmann avait annoncé la couleur : il voulait « punir » Villarreal, vainqueur certes, mais d’une courte tête à l’aller (1-0). L’entraîneur du Bayern Munich a fait preuve d’arrogance, et le retour de bâton va sans doute être dur à digérer. Ses protégés, pourtant nettement dominateurs pendant 90 minutes, ont en effet été accrochés dans les derniers instants de la rencontre, ce mardi en quarts de finale retour de Ligue des champions (1-1). L’inévitable Robert Lewandowski avait ouvert le score pour le club allemand et, alors que l’on se dirigeait inéluctablement vers la prolongation, Samuel Chukwueze a glacé l’Allianz Arena. C’est bien le Sous-Marin jaune qui rallie le dernier carré.

Villarreal a tangué, mais n'a jamais chaviré


À l’Estadio de la Cerámica, mercredi dernier, le Bayern Munich avait été d’une étonnante et inhabituelle passivité. Hors de question, évidemment, de rester dans le même registre à l’occasion de la manche retour. D’emblée, le très offensif 3-4-2-1 bavarois (Kingsley Coman et Leroy Sané en pistons, Thomas Müller et Jamal Musiala au soutien de Robert Lewandowski) met le pied sur le ballon et fait le siège de la moitié de Villarreal. Seulement voilà : en première période, les occasions se font rares. Beaucoup trop rares. Il y a bien cette tête de Musiala, mais elle est captée sans souci par un Geronimo Rulli vigilant (29e). Coman multiplie les débordements vains, Sané use et abuse de centres souvent trop longs. Quant à Lewandowski, on le voit davantage se chamailler avec Raúl Albiol, son rugueux vis-à-vis, qu’en position dangereuse dans la surface adverse. Les hommes de Julian Nagelsmann manquent cruellement d’inventivité, et c’est flagrant. Ceux d’Unai Emery sont parfaitement organisés et parviennent à placer quelques banderilles, à l’image d’une frappe de Gerard Moreno terminant sa course dans le petit filet extérieur (45e+3). À la mi-temps, le plan de la formation espagnole tient donc encore totalement la route.



Il ne va pas tarder à être sérieusement fragilisé. Dès la reprise, Dayot Upamecano vendange une sacrée opportunité en expédiant son tir du gauche au-dessus du cadre (50e). Ce n’est que partie remise pour le nonuple champion d’Allemagne, qui finit par trouver la faille dans la foulée. Après une relance au pied hasardeuse de Dani Parejo, Müller hérite du ballon et trouve Lewy aux abords de la surface. La frappe du Polonais heurte la base du poteau et finit au fond des filets (1-0, 52e). Le début d’une grosse tempête pour le Sous-Marin jaune, qui essuie des vagues munichoises désormais tranchantes et qui galère de plus en plus à sortir la tête de l’eau. Surtout, les Amarillos se mettent souvent à la faute et semblent être dans le dur physiquement. Müller peut les envoyer par le fond. Mais sa tête passe juste à côté du cadre (71e). Le tournant du match, peut-être, puisque le Bayern connaît ensuite une petite baisse de régime. Villarreal, de son côté, recommence à pointer le bout de son nez. Jusqu’au coup de clim’ que l’on n’attendait pas : après un contre rondement mené, Moreno sert Samuel Chukwueze, dont la reprise topée trompe Manuel Neuer (1-1, 88e). Les Munichois ne s’en relèveront pas. C’est bien le club de la banlieue de Valence qui, au prix d’un gigantesque exploit, s’est offert le droit de défier Liverpool ou Benfica en demi-finales.



Bayern Munich (3-4-2-1) : Neuer - Pavard, Upamecano, Hernández (Davies, 87e) - Sané, Kimmich, Goretzka, Coman - Musiala (Gnabry, 82e), Müller (Choupo-Moting, 90e) - Lewandowski. Entraîneur : Julian Nagelsmann.

Villarreal (4-3-3) : Rulli - Foyth, Albiol, Torres, Estupiñán - Parejo (Aurier, 90e+3), Capoue, Coquelin (Chukwueze, 84e) - Moreno, Danjuma (Pedraza, 84e), Lo Celso. Entraîneur : Unai Emery.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Bayern, le péché d’orgueil


    Par Raphaël Brosse
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    il y a 3 heures Čeferin défend les calendriers surchargés et prend exemple sur « les ouvriers dans les usines qui gagnent 1000 euros par mois » 38 il y a 6 heures Rudi Garcia va reprendre du service en Arabie saoudite 43 Hier à 21:00 Revivez France - Cameroun (4 - 0) 34 Hier à 18:00 Direction la MLS et Los Angeles FC pour Gareth Bale ? 60