Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // résumé

Le Bayern passe un set au Werder, le Borussia puissance quatre

Pour mettre fin à sa mauvaise passe en Bundesliga, le Bayern a eu l'idée d'en coller six au Werder Brême (6-1). Le Borussia Dortmund, lui, s'est contenté d'en infliger quatre à Mayence (0-4). Si les très gros ont fait du sale, ce n'est pas le cas du Bayer Leverkusen et de Fribourg, auteurs de mauvaises opérations sur les terrains respectifs de Cologne (0-2) et du Hertha Berlin (1-0). Enfin, les promus Paderborn et Hertha Berlin se sont partagé les points (1-1).

Modififié

Bayern 6-1 Werder Brême

Buts : Coutinho (45e, 63e, 78e), Lewandowski (45e+4, 72e), Müller (75e) pour le Bayern // Rashica (24e) pour le Werder

Ce n'est un secret pour personne : le Bayern va mal en Bundesliga, après ses deux dernières défaites contre le Bayer Leverkusen et le Borussia Mönchengladbach. À ce titre, la réception du Werder Brême a tout du guet-apens : indigents avec les faibles même à domicile, les joueurs du Nord se subliment quand il s'agit de se coltiner un « gros » à l'extérieur. Et la tendance se confirme lorsque l'homme en forme des Werderaner, Milot Rashica, fait mumuse avec Jérôme Boateng avant d'envoyer une ogive sous la barre de Manuel Neuer. Un petit hold-up que le visionnaire entraîneur des Vert et Blanc Florian Kohfeldt avait complètement anticipé, lui qui voulait voir son Werder « subir » avant de profiter des déséquilibres du Bayern en phases de transition. Mais ce que Kohfeldt n'avait peut-être pas prévu, c'est que ses troupes en prendrait six dans la musette au coup de sifflet final. Perclus de doutes, le Bayern a vu avec un immense soulagement Philippe Coutinho et Robert Lewandowski remettre les compteurs devant juste avant la mi-temps. Fissuré, le mur Jiří Pavlenka, qui avait fait des miracles devant l'attaquant polonais jusque-là, s'est alors effondré. De quoi permettre à « Lewi » de signer un doublé, à Coutinho de signer un retentissant triplé et à Thomas Müller de se faire plaisir lui aussi.



Mayence 0-4 Borussia Dortmund

Buts : Reus (32e), Sancho (65e), Hazard (68e), Schulz (84e) pour le Borussia Dortmund

Neuf. Comme le nombre de pions que compte désormais Marco Reus en Bundesliga, cette saison. Pour rappel, le blondinet est milieu offensif de formation. Mais il se montre tellement à l'aise face aux cages qu'il serait dommage de s'en priver devant, même quand on a Paco Alcácer et Mario Götze dans son effectif. Huit. Comme le nombre de pions que compte désormais Jadon Sancho en Bundesliga, cette saison. Pour rappel, le dragster anglais évolue au poste d'ailier et n'a pas encore vingt ans. Et enfin, 35. Comme le nombre de pions que cumule désormais Thorgan Hazard en Bundesliga, histoire de fêter comme il se doit son statut de meilleur buteur belge de l'histoire du championnat. Trop, beaucoup trop pour la mini-défense de Mayence (37 buts encaissés en quinze matchs). Oui, parce que même Nico Schulz a pu goûter au contact des filets adverses. Merci, Moussa Niakhaté.



Hertha Berlin 1-0 Fribourg

But : Darida (53e) pour le Hertha

Bluffant cinquième de Bundesliga au coup d'envoi, Fribourg n'allait quand même pas se faire piéger par un Hertha Berlin aussi brinquebalant. Eh bien si. Trop brouillons, les joueurs de l'Ouest se sont fait punir par un caramel de Darida après le retour aux vestiaires. C'est moins facile quand on ne mène pas au score, pas vrai ?



Cologne 2-0 Bayer Leverkusen

Buts : Córdoba (73e), Bornauw (84e) pour Cologne
Expulsions : Dragović (62e), Bailey (77e) pour Leverkusen


Tout le paradoxe de ce Bayer Leverkusen, capable de croquer à pleines dents dans un Bayern Munich et de se faire victimiser par le relégable Cologne. Il faut dire qu'à neuf contre onze, la tâche n'est pas très aisée. Aleksandar Dragović et Leon Bailey ayant eu la bonne idée de laisser leurs coéquipiers faire dans le système D, les Boucs Jhon Córdoba et Sebastiaan Bornauw ont pu permettre aux leurs de remporter trois points ultra précieux dans la course au maintien. Fascinant.



Paderborn 1-1 Union Berlin

Buts : Pröger (34e) pour Paderborn // Ingvartsen (7e) pour l'Union

Un match, deux promus, mais deux formes bien différentes. Quand l'état d'urgence est déjà décrété du côté d'un Paderborn relégable, l'Union Berlin marche sur l'eau avec sept victoires lors de ses neuf dernières confrontations. Et on comprend pourquoi, au vu de l'entame de match délicieuse des joueurs de la capitale : action collective de toute beauté pour remonter tout le terrain, et reprise enroulée lumineuse d'Ingvartsen dans la lucarne opposée. Mais Paderborn a de la ressource, et surtout pas envie de rendre son public chafouin. Errant au second poteau, Pröger se charge ainsi de catapulter la chiche au fond. 1-1, le score ne bougera pas malgré un florilège de belles situations et d'occasions chaudes dans un match ouvert et agréable. On veut voir la même chose entre Metz et Brest, maintenant.

  • Résultats et classement de la Bundesliga

    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    PUTACLIC! Carlos Valderrama signe à Nogent-Le-Rotrou ! 16 Hier à 14:40 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! cet aprem 7 Hier à 12:00 Philadelphie et Jamiro Monteiro régalent en MLS 6 Hier à 11:00 15 000 ours en peluche en tribunes pour soutenir les enfants atteints du cancer 6
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE