Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Leverkusen-Bayern Munich (2-4)

Le Bayern boit Lever cul sec

Un peu moins de trois semaines après avoir remporté la Bundesliga pour la trentième fois, le Bayern Munich s'est tranquillement adjugé la vingtième Coupe d'Allemagne de son histoire, ce soir au stade olympique de Berlin. Vainqueurs face au Bayer Leverkusen (2-4) de leur dix-septième match de rang et toujours invaincus en 2020, les Munichois viseront le triplé en août en Ligue des champions. Et il faudra être sacrément solide pour les en priver.

Modififié

Bayer Leverkusen 2-4 Bayern Munich

Buts : S. Bender (63e) et Havertz (90e+5 sp) pour le Bayer // Alaba (16e), Gnabry (24e) et Lewandowski (59e et 89e) pour le Bayern

C'est le genre de situation où tout semble huilé. Un coup franc plein axe, à dix-huit mètres, obtenu par Robert Lewandowski. Un ballon davantage placé pour un gaucher, comme David Alaba. Un pas d'élan, un subtil enroulé, et voilà l'Autrichien qui met le Bayern sur les rails, en direction d'un deuxième succès de rang en DFB-Pokal. Le Bayer Leverkusen ne le reverra pas. Mangée en première période, pas assez réaliste après le repos, l'équipe de Moussa Diaby n'a rien pu faire face à la puissance du Rekordmeister, qui a inscrit trois nouveaux buts et ajoute logiquement ce soir une vingtième Coupe d'Allemagne dans ses vitrines. C'est évidemment un record.

Coman en métronome, Alaba en bourreau


Sous les yeux du sélectionneur allemand Joachim Löw, le premier homme à se mettre en évidence est français. Très en jambes dans les premières minutes, Kingsley Coman ambiance le début de partie. Auteur de la première frappe cadrée du match, l'ancien Parisien croit offrir l'ouverture du score à Goretzka, repris dans la surface par Wendell (8e), pas loin de commettre l'irréparable quelques minutes plus tard sur Gnabry. Si le contact entre le Brésilien et l'Allemand ne mérite pas de penalty, la charge de Tapsoba dans le dos de Lewandowski est elle évidente. D'un superbe coup de patte, Alaba se charge de sanctionner le Burkinabé et de récompenser la bonne entame bavaroise (0-1, 16e).


Pas rassasié, le Bayern n'est pas loin d'enfoncer le clou sur une demi-volée de Gnabry coupée par Müller et sortie sur sa ligne par un Hrádecký réflexe (22e). Le portier finlandais ne peut en revanche rien faire sur ce tir croisé millimétré de Gnabry, mis sur orbite par Kimmich sur une récupération haute bavaroise (0-2, 24e). Dans les cordes et incapable de se procurer la moindre occasion en première période, le Bayer doit attendre le temps additionnel pour enfin cadrer une tentative : un tir lointain de Lars Bender, sans danger pour Neuer. Il en faut plus, beaucoup plus, pour faire sourciller ce Bayern-là.

Lewy soigne ses stats


Peter Bosz le sait : en passe de devenir le premier technicien néerlandais à s'incliner lors d'une finale de Coupe d'Allemagne, le Batave procède à deux changements dès la pause, dégainant Demirbay et Volland. Mais rien n'y fait : servi sur un plateau par Diaby, l'international allemand loupe le ballon au point de penalty, manquant l'occasion de relancer une finale jusque-là à sens unique (57e). Face au Bayern et à ce prédateur de Robert Lewandowski, cela ne pardonne pas. Surtout si votre gardien vous plante, à l'image de Hrádecký, qui se troue complètement sur une volée lointaine du Polonais, en échec depuis le début de la partie (0-3, 59e).


A priori à l'abri, les hommes d'Hansi Flick ne vont réellement savourer que cinq minutes. Le temps pour Sven Bender de smasher un corner de Demirbay consécutif à un sauvetage de Boateng (1-3, 64e), et d'ainsi priver Neuer du record de matchs de Coupe d'Allemagne sans encaisser de buts (33), toujours la propriété d'Oliver Kahn. Celui du plus grand nombre de buts en finale de Coupe d'Allemagne est en revanche plus que jamais la propriété de Robert Lewandowski, auteur, sur ce centre en retrait de Perišić, de son second but de la soirée (1-4, 89e), le huitième en finale de DFB-Pokal, le 51e cette saison. Des stats de Ballon d’or ? Il faudra sans doute pour cela que le Bayern, qui a pour l'anecdote concédé un penalty de Kai Havertz dans le temps additionnel (2-4, 90e+5), s'adjuge aussi la Ligue des champions en août. Toujours invaincu en 2020 et vainqueur de son dix-septième match de rang, le Rekordmeister a décemment le droit de croire à un tel triplé.




Bayer Leverkusen (4-2-3-1) : Hrádecký - L. Bender (Weiser, 81e), Tapsoba, S. Bender, Wendell - Aránguiz, Baumgartlinger (Demirbay, 46e) - Diaby, Amiri (Volland, 46e), Bailey (Bellarabi, 76e) - Havertz. Entraîneur : Peter Bosz.

Bayern Munich (4-2-3-1) : Neuer - Pavard, Boateng (Hernandez, 69e), Alaba, Davies - Kimmich, Goretzka - Gnabry (Coutinho, 87e), Müller (Alcântara, 87e), Coman (Perišić, 64e) - Lewandowski. Entraîneur : Hansi Flick.


Par Simon Butel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

Hier à 17:24 Le boss de Wycombe remet le trophée à un fan de 97 ans confiné 2
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 12:33 François Ciccolini rebondit à l’USM Alger 2263