Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu’il faut retenir de ce début de 2e journée

Le Bayern Munich gagne encore, Wolfsburg écrase Schalke

En attendant Nuremberg – Berlin et Dortmund – Braunschweig, on a vu Hoffenheim éclater Hamburg avec un doublé de Modeste, Wolfsburg marcher sur Schalke, et le Bayern gagner. Et puis plein de buts, des fautes, des gestes fous, des stades pleins. Comme d’hab quoi.

Modififié
L’équipe du week-end : Wolfsburg, les loups sont dans la place

On attendait beaucoup de Wolfsburg, battu la semaine dernière par Hanovre mais ayant réussi à convaincre entre-temps Luiz Gustavo de venir défendre ses couleurs. D’autant plus que l’adversaire du jour n’était autre que Schalke, en recherche de repère après un étonnant 3-3 contre Hambourg. Et bien on n’a pas été déçu. À la mi-temps pourtant, le score est nul et vierge. Huntelaar, qui a frappé sur le poteau, doit céder sa place sur blessure à Szalai. Et puis un quart d’heure, tout bascule. Un but de Knoche, le suppléant de Timm Klose, à la 55e sur corner. Puis Vierinha cinq minutes plus tard. Encore cinq minutes, et re-but, de Naldo cette fois, encore sur corner. Le nouveau venu Kutschke clôturera la marque dans le temps additionnel. 4-0 donc, score final. Ils ont fait quoi sinon Arsenal ?

Vous avez raté Hambourg - Hoffenheim (et vous n’auriez pas dû)

Pour ce duel de H, on a atteint des sommets de rigolade. En effet, Anthony Modeste a non pas inscrit un, mais deux buts. Mieux, le premier est une belle reprise de volée de l’intérieur du pied droit. Bon après, le but était vide pour le second, il suffisait de la pousser au fond. Mais tout de même, le garçon est coutumier des ratés à bout portant, alors saluons sa réussite. Et puis saluons les talents de passeur de Roberto Firmino, qui lui a filé les buts clefs en mains et avait déjà fait de même auparavant avec Kevin Volland. Trois assists auquel il faut rajouter un doublé pour le jeune Brésilien. Bon, en face, Kapitän Van der Vaart a bien essayé de faire illusion, mais son but sur pénalty n’a pas franchement sauvé son équipe du naufrage général.

L’analyse définitive du week-end

La Bundesliga, championnat de hipster ? On est en droit de se poser la question. Déjà que le nombre de fans « de longue date » croient exponentiellement depuis la dernière finale de la Ligue des champions, les joueurs eux-mêmes ne font rien pour arranger cette fâcheuse tendance. En effet, bien que Mario Gómez soit parti mettre l’Italie à sa botte dans une sorte de retour de mode Mätthaus/Völler/Klinsmann (Klose n’étant pas encore assez old school), le nombre de coiffure « bien dégagé sur les côtés » est en augmentation constante. Chaque équipe compte ainsi dans ses rangs au moins un adepte de cette coupe que certains esprits chagrins assimilent à l’une des périodes les plus sombres de l’Histoire. De là à y voir un rapport de cause à effet de l’Allemagne qui gagne, il n’y a qu’un pas que seuls les plus téméraires d’entre nous sauront franchir. Et un point Godwin, un.

On risque d’en parler sur RMC

Au bout de combien de temps Guardiola va-t-il se faire virer ? Nouvelle victoire pour le Bayern, mais encore plus poussive que la semaine dernière. Si les coéquipiers d’un Franck Ribéry plus que jamais en lice pour le Ballon d'or n’ont pas encaissé de buts, il n’en ont inscrit qu’un. Ce qui bien pas mais top, du moins pas au niveau de ce que l’on attend de l’homme qui a tout gagné. Et si celui-ci s’inscrivait finalement dans la lignée désastreuse des entraîneurs étrangers du club bavarois, avec les Trapattoni, Klinsmann, et Van Gaal ?

Le Top 5

1 – Roberto Firmino. À seulement 21 ans, le Brésilien compte déjà 76 matchs de Bundesliga à son compteur, tous disputés avec Hoffenheim. Contre Hamburg, il a livré le match parfait : un doublé et trois passes décisives. Dont deux pour Modeste, c’est dire le talent du joueur.

2 – Mario Mandžukić. Avec l’arrivée de Guardiola, on a forcément un peu pensé à un repositionnement en pointe de Müller ou de Götze au détriment du Croate. En attendant, Mario a encore marqué, d’une superbe frappe sous la barre en plus. Un homme qui lutte pour son territoire.

3 – Anthony Modeste. L’ancien de Bordeaux a inscrit un doublé, ce qui le place en tête du classement des buteurs en attendant le match de Dortmund dimanche soir. Et s’il nous faisait une Papiss Cissé ?

4 – Nicolaï Müller. L’autre Müller, qui évolue à Mayence, a lui aussi scoré ce week-end et se retrouve à égalité avec Modeste et Aubemayang. C’est autre chose que Lacazette et Payet.

5 – Daniel Schwaab. Cet été, le latéral droit est passé de Leverkusen à Stuttgart. Visiblement pas au courant, il a inscrit un but contre-son-camp lors de la rencontre opposant les deux clubs. Encore un qui a du mal à partir.

Le Geste

On le savait depuis longtemps, mais chaque jour qui passe le confirme un peu plus : Manuel Neuer est fou. Derrière preuve en date, sa sortie kamikaze en fin de partie contre Frankfurt, alors que le score n’était que de 1-0. À 40 mètres de son but, le portier est allé mettre la tête avant de se fracasser sur Lakic. Heureusement que Dante était là pour repousser la frappe consécutive.

Le Philosophe a dit


« Je suis à 100% satisfait. »

La stat inutile

27. Comme le nombre de matchs sans défaite pour le Bayern, record de 1989 dépassé. À l’époque, le coach se nommait Jupp Heynckes. So close, so far.

Et sinon…

- Anthony Modeste considère Didier Drogba comme son modèle.

- Salif Sané a failli ne pas prendre le bus avec ses coéquipiers d’Hannover parce qu’il avait oublié ses affaires.

- Le rappeur M.I.K.I a écrit une chanson pour Jakub Błaszczykowski.
Uli Hoeneß est toujours président du Bayern et n’est toujours pas en prison. Pour combien de temps ?

Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 135
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom