Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Dortmund-Bayern (0-1)

Le Bayern met fin aux rêves de Dortmund

Une gourmandise de Kimmich a suffi aux hommes d'Hansi Flick pour s'imposer sur la pelouse du dauphin et apercevoir un nouveau titre à l'horizon. Malgré une action litigieuse en deuxième période, le Borussia n'a pas trouvé les armes pour contrarier l'ogre de Bavière.

Modififié

Borussia Dortmund 0-1 Bayern Munich

But : Kimmich (43e) pour le Bayern

La fascinante ambiance artificielle offerte ce mardi aux téléspectateurs du premier sommet européen de la nouvelle ère a atteint ses limites à la 43e minute de jeu, avec cette problématique : comment recrée-t-on une clim' ? Car voilà : en frappant à la fin de la première période avec une aisance certaine, Joshua Kimmich n'a pas seulement souillé Roman Bürki sans vergogne. Il a également pris le contrôle du script de cette drôle de saison de Bundesliga. Avec un deuxième succès cette saison en championnat face à son poursuivant et désormais sept points d'avance sur celui-ci (à six journées du gong), le Bayern galope vers un huitième Meisterschale de rang. Et comme souvent, personne ne semble en mesure de s'y opposer.

Boatangue, mais ne sombre pas

Manuel Neuer (400e match en Buli au compteur) à l'aventure loin de ses bois, Erling Håland en embuscade, Jérôme Boateng en renfort sur sa ligne : on n'a pas joué depuis 30 secondes sous le soleil rasant de Westphalie que certains ont déjà donné le la. Pour les Schwarz-Gelben, le couloir dans le dos d'Alphonso Davies (brillant par ailleurs) est une avenue en début de partie et c'est un drapeau levé qui invalide l'ouverture du score de ces derniers par Raphaël Guerreiro (10e). Il ne faut pas plus d'un quart d'heure au Rekordmeister pour hausser le ton, Serge Gnabry trompant Bürki, mais le capitaine Łukasz Piszczek venant à son tour en aide à son portier. En jambe et en vue, Kingsley Coman met lui aussi l'international suisse à contribution. Les deux escouades se rendent coup pour coup, mais le sniper Håland trouve toujours quelqu'un pour l'empêcher de faire mouche. Face à la fluidité des locaux, le Bayern ne passe jamais la seconde, sauf quand Leon Goretzka canarde de loin à cinq minutes de l'entracte... ou quand la jolie tête blonde de Joshua Kimmich ponctue son premier acte de patron d'un lob exquis qui fait ficelle (0-1, 43e).


Si le remuant Mahmoud Dahoud s'essaie rapidement au changement de côté, c'est à l'autre bout du pré que ça chauffe, même si Coman garde la tête dans le guidon et que Bürki et Hummels sauvent les meubles. Pour revenir face à un Bayern serein, le BvB donne des cartouches à Håland, mais encore une fois Boateng sauve les siens... du bras à l'heure de jeu ; un geste non sanctionné qui représente peut-être le tournant du match. Lancé à la moitié du duel, Jadon Sancho ne pèse pas et voit son compère norvégien baisser les armes, remplacé par Giovanni Reyna à vingt minutes du terme alors que Lucien Favre, dépassé, tente ensuite le tout pour le tout avec Mario Götze et un passage en 4-3-3. En réalité, seul Dahoud semble en mesure de faire quelque chose, mais son pétard du gauche trouve Neuer. Pas fâché avec son pied faible non plus, Robert Lewandowski manque d'un rien le K.O. en trouvant le montant puis s'écroule dans les seize mètres sans conséquence. Victoire du Bayern à l'expérience, titre en ligne de mire : pour un Klassiker, on a fait du classique.




BvB (3-4-2-1) : Bürki - Piszczek (c) (Götze, 80e), Hummels, Akanji - Hakimi, Dahoud (Witsel, 85e), T. Delaney (Can, 46e), R. Guerreiro - T. Hazard, Brandt (Sancho, 46e) - E. Håland (Reyna, 72e). Entraîneur : Lucien Favre.


Bayern (4-2-3-1) : Neuer (c) - Pavard, J. Boateng (Lucas Hernandez, 85e), Alaba, A. Davies - Goretzka, Kimmich - Coman (Perišić, 73e), T. Müller, Gnabry (J. Martínez, 87e) - Lewandowski. Entraîneur : Hansi Flick


  • Résultats et classement de Bundesliga

    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Hier à 16:00 Pour Havertz, la C1 n'est pas une nécessité 21
    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 11:21 Le Cameroun n'organisera finalement pas le Final 4 de la C1 africaine 5 Hier à 11:20 Vers un échange Kepa-Oblak ? 31