Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Tottenham-Bayern (2-7)

Le Bayern humilie Tottenham

Atomisés 7 buts à 2, les Spurs ont entretenu l'illusion avant la pause, avant de complètement exploser, matraqués par les assauts d'un Gnabry stellaire (quadruplé en 35 minutes) et un Lewandowski toujours aussi écœurant de facilité à la finition. Ne demandez pas à Hugo Lloris s'il a passé une bonne soirée.

Modififié

Tottenham 2-7 Bayern Munich

Buts : Son (12e), Kane (61e, sp) pour Tottenham // Kimmich (15e), Lewandowski (45e, 87e), Gnabry (53e, 55e, 83e, 88e) pour le Bayern

Un équarrissage en règle. Une destruction méthodique. Ou une humiliation, tout simplement. Voilà comment résumer ce que le Bayern a infligé aux Spurs dans leur antre ce mardi soir. Après une première période à l'avantage des Londoniens, la suite a tourné à la boucherie organisée. Dans cet exercice-là, le Bayern, épicurien, sait où il faut prendre son plaisir, sans pitié pour les insuffisances adverses. Résultat ? Un jeu de massacre après la pause, avec un Serge Gnabry auteur d'un quadruplé mémorable.

La vitesse du Son


Comment ne pas gâcher l'ambiance, alors que le Tottenham Hotspur Stadium hurle de bonheur dès le début de la rencontre ? Les Spurs n'ont manifestement pas trop envie de cogiter pour trouver la réponse et préfèrent passer tout de suite à l'action. La réponse est d'ailleurs là, évidente et bouillante comme une soirée de Ligue des champions fiévreuse d'entrée de jeu : pour transpercer la muraille munichoise, les boys de Pochettino ont choisi l'assaut frontal, droit devant et dans l'axe, alors que Sissoko et Ndombele n'hésitent pas à abandonner leur côté pour créer un surnombre un temps ingérable pour les Munichois. Pari payant : à la suite d'une percée axiale du premier, puis à une passe délicieuse du second, Son se retrouve seul dans la surface, mais bute sur Neuer. Pas grave : le Sud-Coréen n’arrêtera jamais de frénétiquement galoper entre les lignes d'une défense bavaroise constamment perturbée par ses déplacements.


Pas découragé, l'attaquant des Spurs a la bonne idée d'insister. Bien vu. Tolisso, qui faisait un peu trop le mariole devant sa défense depuis le début du match, foire sa relance, qui atterrit dans les pieds de Sissoko, encore lui. Le Français a vu l'appel de Son, qui trompe Neuer dans les seize mètres d'un tir en première intention. Dominé, le Bayern n'existe d'abord que grâce à ses individualités. C'est injuste, mais ça fonctionne, et Kimmich, esseulé aux vingt mètres, envoie une frappe ciselée dans les filets d'un Lloris complètement impuissant. Pas de pot pour les Londoniens, le Rekordmeister retrouve des cannes et des idées en fin de première période. Tottenham commence à pétocher, Lewandowski le sent, s'en pourlèche les babines, et ce qui devait arriver arriva : à la suite d'une action confuse dans la surface, le Polonais tourbillonne et signe en pivot une frappe millimétrée, qui permet aux siens de prendre l'avantage.

Gnabry tout puissant


De quoi déchirer l'illusion entretenue par les Spurs avant la pause. Changement de perspectives : le Bayern monte sur ses grands chevaux, et Tottenham se fait soudain tout riquiqui. Gnabry en profite pour fuser sur l'aile droite, croquer Alderweireld d'un crochet facile, puis triple la mise pour les Munichois. Rebelote une minute plus tard : Winks se loupe devant sa surface, et l'ailier allemand remet ça, du gauche cette fois-ci, pour y aller de son doublé et ajouter un quatrième pion. Tottenham reviendra bien grâce à un penalty de Kane obtenu à la suite d'une faute de Coman. Du vent. La fin du spectacle est déjà écrite, et ce sont les Bavarois qui sont aux commandes de la salle des machines. Pour preuve, Gnabry, lancé par une balle longue d'Alcántara, vient enfoncer Lloris d'un intérieur du pied travaillé. Folie. Mais ce n'est pas fini. Lewandowski ajoute un sixième pion dans la foulée. Et Gnabry, sadique, tire sur l'ambulance en y allant de son quadruplé, d'une frappe coup de pied. Tottenham, qui vient de prendre son septième but de la soirée, s'est complètement liquéfié, et le Bayern en profite pour gratter une petite page d'histoire : jamais les Spurs n'avaient subi une aussi large défaite à domicile, en Ligue des champions.


Tottenham (4-4-2) :Lloris - Aurier, Alderweireld, Vertonghen, Rose - Winks, Ndombele (Eriksen, 64e) , Sissoko, Dele Alli - Son, Kane Entraîneur : Mauricio Pochettino.

Bayern Munich (4-3-3) :Neuer - Pavard, Sule, Boateng (Martinez, 72e), Alaba (Alcántara, 46e) - Kimmich, Tolisso,Coutinho - Gnabry, Coman (Perišić, 70e), Lewandowski. Entraîneur : Niko Kovač.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible

    il y a 5 heures En Italie, la VAR bientôt utilisée pour lutter contre le racisme ? 20 il y a 5 heures FC Thouroude #52: Comme l'OAIME 2
    il y a 9 heures Sans club, Gourcuff fait du tennis en compète dans le Morbihan 42
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
    il y a 10 heures Piqué et Dembélé sèchent l'entraînement par solidarité avec la grève catalane 73