Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il fallait retenir de la 21 journée

Le Bayern et Dortmund force 4, le Bayer tombe face à Schalke 04

Pour cette 21e journée de Bundesliga, on a vu le BVB confirmer son regain de forme, Leverkusen sa semaine pourrie contre Schalke et le Bayern écraser son adversaire. Et puis plein de buts, des fautes, des gestes fous, des stades pleins. Comme d’hab.

Modififié
L’équipe du week-end : Le BVB back dans les bacs

Après avoir écrasé le Werder Brême la semaine dernière (5-1), les Schwarzgelben ont remis le couvert contre l’Eintracht Francfort, avec un succès 4-0 sans appel. Pourtant, la précédente rencontre entre les deux équipes quatre jours plus tôt s’était soldée sur un famélique 1-0, but inscrit à la 83e par PEA. Cette fois-ci, il n’a fallu que dix minutes au Gabonais pour ouvrir la marque, parfaitement servi par Mkhitaryan. À la 20e, ce dernier trouve la tête de Friedrich sur corner, Trapp ne peut que repousser et l’ancien Stéphanois n’a plus qu’à la pousser au fond pour s’offrir le doublé. Jaloux, Lewandowski a provoqué un pénalty qu’il a lui-même transformé pour rejoindre Ramos en tête du classement des buteurs. Le Serbe Miloš Jojić, arrivé au mercato du Partizan Belgrade, conclut finalement la marque, 17 secondes après son entrée en jeu. Record pour un débutant en Buli. C’est ce qu’on appelle des débuts prometteurs. Avec cette victoire prolifique, Dortmund revient à un point de Leverkusen. Et avec Hambourg, Nuremberg et Fribourg au calendrier, respectivement 17e, 16e et 15e, la deuxième place semble à portée de main.

Vous avez raté Leverkusen – Schalke (et vous n’auriez pas dû)

Ce match entre le deuxième (et futur adversaire du PSG mardi) et le quatrième n’a pas accouché d’une souris. Seulement trois buts, pour une victoire 2-1 des visiteurs, mais un nombre d’occasions incroyables, surtout pour les locaux. Mais ni Kießling, ni Boenisch, ni Son, ni Castro n’ont trouvé le cadre. Fährmann, le portier de 04, ne s’est incliné que sur un CSC gaguesque de Santana sur corner, qui venait de sauver sur sa ligne. Un but finalement sans importance, puisque la pépite Goretzka avait ouvert la marque, en chipant la balle dans les pieds de Bender avant d’aller ajuster Leno d’un subtil piqué, et que Huntelaar a donné les trois points à son équipe d’une tête en aveugle. Sale soirée pour Leverkusen, déjà vaincu mercredi en quart de Coupe par Kaiserslautern, pensionnaire de 2. Bundesliga, et qui a vu Spahić sortir à l’heure de jeu sur blessure. Tout roule en revanche pour Schalke, qui reste à deux points du BVB et revient à trois de sa victime du jour.

L’analyse définitive du week-end

Pourquoi encore regarder le Bayern ? On est en droit de se poser la question après cette nouvelle démonstration d’efficacité. Même en alignant une équipe « bis » avec Contento, Javi Martínez, Kroos, Shaqiri et Pizarro (ce qui reste une équipe type pour le reste du monde), les Bavarois se sont imposés 4-0 contre une vaillante équipe de Fribourg, qui n’a pas démérité et s’est vu injustement refuser un but pour un hors-jeu fantôme. Moins dominateurs qu’à l’accoutumée avec son trio de milieux 100% allemand (seulement 68% de possession), ils se sont reposés sur les coiffeurs (Shaqiri – doublé – et Pizarro) et celui qui n’en connaît pas (Dante). Ça fait donc 46 matchs sans défaite. Lassant.

On risque d’en parler sur RMC

Qui pourra sauver le HSV ? Après une défaite 4-2 contre la lanterne rouge Brunswick, les dirigeants d’Hambourg ont remercié Bert van Marwijk et son superbe bilan (17 matchs, 4 victoires, 3 nuls, 10 défaites, dont 7 consécutives). Le Hollandais devient ainsi le septième coach viré par le HSV en trois ans. Un club qui est le seul à n’avoir connu que la Bundesliga depuis sa création en 1963 et qui se retrouve aujourd’hui avant-dernier, avec 16 petits points et la pire défense du championnat. La tâche s’annonce compliquée pour les potentiels successeurs.

Le top 5

1 – PEA. 13 buts, un triplé et trois doublés. Un homme qui aime le ketchup.

2 – Kumbela. Depuis le début de la saison, l’attaquant de l’Eintracht Brunswick n’avait fait trembler les filets qu’à deux reprises. Contre le HSV, il s’est fendu d’un triplé, entraînant par là même le licenciement de Van Marwijk. Salaud.

3 – Schweinsteiger. 10 journées que le Bayern évolue sans son maître à jouer. Et maintenant qu’il est de retour, Lahm va pouvoir redevenir un arrière droit. Quelle angoisse pour les Gunners.

4 – Obraniak. Longtemps, Gladbach a pensé briser sa série de 23 matchs sans victoire contre le Werder. Jusqu’à la 88e en fait, et un coup franc direct de l’ami Ludo. Toujours bien de respecter les traditions pour se faire adopter.

5 – Roberto Firmino. Encore un but et deux passes décisives pour le jeune Brésilien d’Hoffenheim, ce qui porte son total à respectivement 10 et 8. Où va-t-il signer cet été ?

Le geste

Arjen Robben ne changera jamais. En hommage aux JO de Sotchi, le Hollandais virevoltant s’est offert un slalom majuscule dans la défense de Fribourg. Mais il n’a pas oublié pour autant Renaud Lavillenie, en frappant ensuite très très largement au-dessus. Du droit, évidemment.

Ralf Fährmann a dit


« J'ai pris 6 kilos de muscle. C'est bien, parce que je suis plus large. Et pour la piscine, ce n'est pas mal non plus ... » Un gardien qui ne perd pas le Nord.

La stat inutile : 200

Comme le nombre de victoires en Bundesliga de Claudio Pizarro. Aucun joueur en activité ne peut en dire autant.

Et sinon…

Javi Martínez n’a toujours pas perdu avec le Bayern.

Kießling a joué son 300e match avec Leverkusen.

Raffael a inscrit pour la première fois de sa carrière 10 buts en une saison. À 28 ans.

Franck Ribéry est toujours blessé.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti il y a 23 minutes Neymar lance son propre jeu de foot 14
il y a 3 heures La statue de Falcao 21 il y a 3 heures Un Ballon d'or créé pour les femmes 28 il y a 6 heures Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 4
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom