Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 32 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // J28 -Bayern-Dortmund (5-0)

Le Bayern atomise Dortmund

Impériaux en première période, puis maîtres de bout en bout du scénario de la rencontre, les Munichois ont bouffé tout cru des Borussen apathiques, qui voient les Bavarois leur ravir la première place de la Bundesliga.

Modififié

Bayern Munich 5-0 Borussia Dortmund

Buts : Hummels (10e), Lewandowski (17e, 89e), Martinez (41e), Gnabry (43e) pour le Bayern

Ça devait être un Topspiel. Le fameux sommet de la Bundesliga. Mais finalement, on a assisté à 90 minutes de massacre. Une heure et demie d'hégémonie, de toute puissance bavaroise, face à des Borussen déchiquetés de bout en bout à Munich ce samedi et pulvérisés cinq buts à zéro. Le Bayern remonte sur le trône de la Bundesliga, son siège royal depuis six ans, et après la rencontre du soir, il est forcément difficile d'imaginer le Borussia parvenir à lui ravir sa couronne cette saison.

La boucherie bavaroise


Privé d'Alcácer, Guerreiro, Pulisic et Hakimi, Dortmund se présente quasiment sur une jambe à l'Allianz Arena pour ce 100e Klassiker de l'histoire. Pas fou, le Bayern sent vite l'odeur du sang et en profite pour plonger tout droit vers le but adverse. À la suite d'un corner d'Alcántara, Hummels est d'abord à deux doigts d'ouvrir le score, d'un coup de tronche qui lèche le poteau. Puis, c'est au tour de Müller de glisser une douceur à Lewandowski dans la surface. Mais le Polonais, seul face au but, banane son contrôle et loupe l'occasion d'envoyer tout de suite aux urgences un Borussia décidément pas dans son assiette ce samedi. Sonné, Dortmund semble pourtant réagir quand Reus galope côté gauche et centre en retrait pour Mahmoud Dahoud, dont le tir s'écrase sur le poteau. Un illusoire sursaut d’orgueil. Dortmund est complément à l'ouest défensivement, et Hummels vient catapulter de la tête dans la cage adverse un corner téléguidé d'Alcántara.


Le coup d'envoi de la curée bavaroise : Martinez gagne tous ses duels au milieu, Coman disloque des reins sur son côté gauche, et Müller presse comme un cabot enragé la défense des Jaune et Noir, totalement asphyxiée. Zagadou en perd la tête et foire complètement une passe qui atterrit dans les pattes de renard de Lewandowski. Le numéro neuf munichois s'en va alors dribbler Burki, avant de conclure acrobatiquement, pour planter son 200e pion en Bundesliga. Sur-dominé, Dortmund se noie dans les vagues d'attaques munichoises, et Martinez, d'une frappe du droit à l'entrée de la surface, s'en va inscrire la troisième banderille de l'après-midi. Fou, mais le Borussia n'a pas encore fini de couler : Müller sert Gnabry du gauche dans la surface, dont le coup de casque quadruple la mise. De quoi conclure une première période complètement tarée, aux allures de vrai boucherie footballistique.

La fête est finie


Forcément, le match adopte ensuite un ton plus sage. Le Bayern se procure bien quelques situations bouillantes, notamment en misant sur la vitesse de Gnabry et Coman sur les ailes, mais l'ensemble ronronne, comme si les deux formations avaient besoin de calmer le jeu, après un premier acte à la limite du surréalisme. Lewandowski, seul face au but, n'oubliera néanmoins pas d'essuyer l'assiette en fin de rencontre. La boucle est bouclée, le rideau déjà tiré, et le public munichois n'a plus qu'à s’époumoner de plaisir, dès le coup de sifflet final. La messe est dite, ses chants sont bavarois et le Bayern reprend un point d'avance sur Dortmund au classement d'une Bundesliga à laquelle il envoie un message sans équivoque : il est redevenu ce soir le candidat au titre le plus crédible à sa propre succession.



Bayern Munich (4-3-3) : Neuer - Kimmich, Sule, Hummels, Alaba - Martinez (Goretzka, 77e), Thiago, Müller (Sanches, 80e) - Gnabry, Coman (Ribéry, 68e, Lewandowski. Entraîneur : Niko Kovač.


Borussia Dortmund(4-2-3-1) : Bürki - Piszczek, Akanji, Zagadou (Weigl, 46e), Diallo - Witsel, Delaney - Sancho, Dahoud (Götze, 62e), Bruun Larsen - Reus Entraîneur : Lucien Favre.


  • Résultats et classement de Bundesliga

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 13:22 LOTO Spécial Pâques : 10 Millions d'€ mis en jeu ce samedi 20 avril 2
    Hier à 16:55 Gignac : « Il y a même un tacos Gignac au Mexique » 47
    Partenaires
    Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Hier à 11:05 Une série documentaire sur la première saison de Barton 29