Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 8es
  3. // Bayern-Lazio (2-1)

Le Bayern achève la Lazio

Lancé par un penalty généreux transformé par Lewandowski, le Bayern a maîtrisé une Lazio qui n'avait décidément pas les armes pour inquiéter les Bavarois. Le Rekordmeister, déjà large vainqueur à l'aller à Rome (4-1), composte tranquillement son billet pour les quarts de finale de cette Ligue des champions.

Modififié

Bayern Munich 2-1 SS Lazio

Buts : Lewandowski (33e, sp) Choupo-Moting (73e) pour le Bayern // Parolo (82e) pour la Lazio

Simone Inzaghi se demandait s'il restait un peu d'espoir au fond de la boîte de Pandore. Battus 4-1 à l'aller, ses hommes devaient inventer un scénario que personne d'à peu près sensé n'osait imaginer. Mais la Ligue des champions, si généreuse en remontada ces dernières années, ne pouvait pas rester dingue indéfiniment. Surtout quand la froide rationalité du Bayern est de la partie. Jamais inquiété, voire vaguement ennuyé par un match qu'il a abordé comme une formalité, le tenant du titre européen a collé tranquillement deux buts à la Lazio ce mercredi soir. Les Romains ont sauvé l'honneur en fin de partie, se permettant même quelques minutes où ils se sont pris à rêver d'un nul. Les Munichois seront sereinement au rendez-vous des quarts de finale de C1 cette saison.

Lazio et des bas


Difficile de prendre du plaisir à jouer, quand l'on est déjà convaincu du résultat final. Déjà un pied en quarts de C1, le Bayern ne se casse pas trop les bonbons à faire le jeu, quitte à tenir un rythme souvent plan-plan en première mi-temps. La Lazio s'excite heureusement un peu plus, mais les Ciel et Blanc, sans Immobile laissé sur le banc, manquent de verticalité comme de qualité technique pour parvenir à leurs fins. Sergej Milinković-Savić distribue bien quelques sucreries au milieu de terrain, mais l'arbitre va couper l'appétit de tout le monde, en sifflant un penalty fort généreux pour le Bayern, après une faute peu évidente de Muriqi sur Goretzka. Lewandowski exécute la sentence et le Bayern peut revenir au vestiaire avec un pion d'avance, en ayant à peine fait semblant d'essayer de jouer.

Un Choupo et au lit


L'affaire est dès lors entendue : le second acte sera au mieux une formalité, au pire une corvée. Flick a heureusement de quoi pimenter un peu l'ensemble, en faisant entrer Davies à l'heure de jeu. Le Canadien dynamite son côté gauche, et Lewandowski, bien servi, peut se signaler en tapant le poteau d'une frappe sèche aux 20 mètres. Le Polonais tire la gueule au moment de sortir après l'heure de jeu, mais Choupo-Moting, son suppléant, va dérider son monde, en doublant rapidement la mise. Mis sur orbite par Alaba, le Camerounais trompe Reina, d'un piqué astucieusement placé. Parolo, d'un coup de casque sur coup franc, réduira seulement le score en fin de rencontre, avant quelques minutes où la Lazio tente miraculeusement d'arracher le nul. Anecdotique. Le Rekordmeister file en quarts de C1, une compétition où les Munichois, tenants du titre, semblent décidément faire office de favoris à leur propre succession.



Bayern Munich (4-2-3-1) :Nübel _ Pavard, Boateng (Sule, 46e), Hernandez, Alaba - Kimmich, Goretzka (Davies, 64e) - Gnabry, Müller (Musiala, 73e) , Sané - Lewandowski (Choupo-Moting, 71e) . Entraîneur : Hans-Dieter Flick.

SS Lazio (3-5-2) : Reina - Marušić, Acerbi, Radu - Lazzari (Parolo, 57e), Milinković, Escalante (Akpa Akpro, 84e) , Luis Alberto (Cataldi, 75e), Fares (Lulić, 46e) - Correa, Muriqi (Pereira, 55e). Entraîneur : Simone Inzaghi.


Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
il y a 1 heure En Équateur, un match à sept contre onze s'arrête après 17 minutes 10
il y a 2 heures Antonio Di Natale nommé entraîneur d'un club de Serie C 13
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi