Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Le baromètre des Bleus, épisode 8

Le 10 juin, l'équipe de France entame son Euro contre la Roumanie. D'ici là, il y a 23 places à prendre dans l'esprit du sélectionneur Didier Deschamps. Point route à trois mois du Championnat d'Europe.

Gardiens



  • Ils y seront :


    Hugo Lloris : De retour en Ligue Europa contre la Fiorentina, il a vécu une soirée paisible, avant de briller dès la 3e minute avec un arrêt à bout portant contre Swansea ce week-end. Si Tottenham est en course pour le titre en Angleterre, c'est aussi parce qu'il a un bon gardien.


    Steve Mandanda : Un superbe arrêt main opposée à l'heure de jeu contre Bilbao, il ne peut rien à dix minutes de la fin sur le but de Merino. Il reste solidement accroché à sa seconde place.

  • Il devrait y être :


    Benoît Costil : Moins sollicité que son confrère Lafont, il n'est pas irréprochable sur le but de Wissam Ben Yedder. Mais heureusement, son coéquipier Dembélé a tout arrangé.

  • Il a encore une chance :

    Alphonse Areola : Il était suivi par Franck Raviot lors de Villarreal-Levante (3-0) et a encore sorti un gros match. Battu par Hamšík en Ligue Europa, il a quand même savouré la qualification de son équipe avec deux parades décisives à 20 minutes de la fin. Dur de dire si Deschamps va le prendre pour l'Euro, mais facile de lui prédire un avenir radieux chez les Bleus dans les années à venir.


    Arrières gauches



  • Il y sera :


    Patrice Évra : Il a souffert face à Robben en Ligue des champions, les plus grosses situations et les buts du Bayern venant de son côté. Laissé au repos contre l'Inter pour le derby d'Italie, on peut se demander s'il sera capable d'enchaîner les matchs à l'Euro.


  • En ballottage favorable :


    Lucas Digne : Encore titulaire à Empoli, il enchaîne donc un quatrième succès d'affilée en Serie A. Et marque des points par rapport à Layvin Kurzawa.

  • Ils ont encore une chance :


    Layvin Kurzawa : Il a vécu du banc la défaite de Paris à Lyon. Bonne ou mauvaise nouvelle ?


    Benoît Trémoulinas : Un beau débordement avec une passe décisive sur la pelouse du Barça, mais il se retrouve dans un plan à trois avec Messi et Kolo sur le second but catalan.


    Arrières droits



  • Il y sera :

    Bacary Sagna : Titulaire en C1 contre Kiev, il a également garni son armoire à trophées avec la League Cup anglaise. Mais des 91 minutes disputées, on retient un match honnête avec quand même un apport offensif très limité - toutes les actions chaudes de City côté droit se sont faites sans lui - et une intervention fantôme sur l'égalisation de Liverpool.


  • En balance :


    Christophe Jallet : Suspendu contre le PSG, il a vu son concurrent Rafael amener le second but de Lyon pour le match référence cette saison de l'OL. Une absence qui peut lui coûter cher si le Brésilien confirme.

    Mathieu Debuchy : Blessé, il n'était pas du naufrage de la défense bordelaise à Reims, mais pourrait revenir dès le 5 mars contre Ajaccio.


    Arrières centraux



  • Ils y seront


    Raphaël Varane : Proche d'ouvrir le score de la tête contre l'Atlético, il est impuissant sur le but de Griezmann à cause de l'appel de Koke dans son dos. Il a quand même le mérite de gêner Saul qui allait doubler la mise un peu plus tard.
    Laurent Koscielny : Il a logiquement souffert en Ligue des champions contre le Barça avec notamment le petit pont de Suárez sur l'ouverture du score de Messi. Et contre MU ? Trop court pour intervenir sur le premier but, pas assez grand sur le second, et pas assez chanceux sur le troisième puisqu'il détourne le tir d'Herrera.


    Mamadou Sakho : Titulaire en Ligue Europa, il a rattrapé une bourde défensive à la 35e minute et a ainsi évité à Liverpool de courir après le score. En finale de League Cup, il a dû sortir à la 24e minute après un choc avec Emre Can. Klöpp a sûrement eu peur en le voyant glisser devant Agüero et laisser ce dernier tirer sur le poteau.

  • Sur un fil :


    Eliaquim Mangala : Sur le banc pour la victoire à Kiev en Champions, il n'a pas participé à la victoire des siens en League Cup. Il est temps pour lui de reprendre du temps de jeu, car Mapou Yanga-M'Biwa a sorti un gros match contre le PSG.

  • Ils ont encore une chance :


    Aymeric Laporte : Jeudi, N'Koudou a touché le poteau alors qu'il était resté aux avant-postes. Ce week-end, il aurait pu être à nouveau pris en défaut sur un ballon en louche, mais Alcácer n'a pas concrétisé l'occasion. À part ça ? Une qualification européenne et une victoire 3-0 à Valence. Selon certaines théories, il ne sera pas en équipe de France à cause de la trop grande concentration de gauchers...

  • Ils n'y seront pas sauf revirement :

    Adil Rami : Économisé en Ligue Europa, il a vécu une salle soirée contre le FC Barcelone. C'est lui qui provoque le coup franc égalisateur de Messi, il traîne derrière Suárez sur le but de Piqué, et s'emmêle les pinceaux avec un partenaire sur l'action de Neymar en début de seconde période.


    Samuel Umtiti : Lyon a gagné sans lui contre Paris. Ce qui retire un argument à sa candidature.


    Milieux de terrain



  • Ils y seront


    Paul Pogba : Il a sorti une belle prestation contre le Bayern, avec une interception qui aurait pu amener l'ouverture du score bianconera, un penalty qu'il aurait dû obtenir après une main de Vidal, et surtout le but de l'égalisation dont il est à l'origine. Titulaire contre l'Inter ce week-end, il n'a en revanche pas été décisif.

    Blaise Matuidi : Quelques minutes de jeu contre Lyon qui ne lui ont pas permis d'inverser la tendance. Laurent Blanc l'a économisé en vue des prochaines échéances, il a peut-être eu tort.
    Yohan Cabaye : Moyen contre WBA, avec une nouvelle défaite pour les Eagles, il subit le contre-coup après une première moitié de saison de haute volée. Lui moins bien, c'est tout Crystal Palace qui se fissure.

    Lassana Diarra : Encore un gros match en Ligue Europa contre Bilbao, l'une de ses récupérations amènant le but de Batshuayi. S'il n'y a pas de stage de préparation à l'Euro en altitude, il sera dans la liste.

    Moussa Sissoko : À cause de la finale de la League Cup, il n'a pas joué ce week-end. Toujours intouchable donc.

  • Il est sur le fil :


    Morgan Schneiderlin : Il a failli marquer d'un retourné en Ligue Europa. Mais, titulaire contre Arsenal, il s'est fait remarquer pour une bien plus mauvaise raison : sa relance ratée amène le but d'Özil. Heureusement sans conséquence pour MU.

  • Ses chances augmentent chaque semaine :


    N'Golo Kanté : Sorti blessé à la cuisse à la 70e minute contre Norwich, Claudio Ranieri s'est voulu rassurant à son sujet. À voir s'il sera remis pour le prochain rassemblement.


  • Ils ont encore une chance (si un mec se pète) :


    Adrien Rabiot : Sans être excellent, il a été le moins mauvais des milieux parisiens à Lyon, jusqu'à son remplacement à la 78e minute par Blaise Matuidi.

    Francis Coquelin : Deux gros matchs en une semaine et deux défaites pour Arsenal avec le sentiment que le milieu récupérateur français n'a pas vraiment apporté.


    Attaquants



  • Ils y seront


    Antoine Griezmann : Il a choisi le bon moment pour se réveiller. Après une première grosse tentative en première mi-temps, il a crucifié Keylor Navas d'une belle frappe au ras du poteau et offert la victoire à son Atlético sur la pelouse du Real Madrid. Une performance dans un gros match, c'est un signal fort.


    Anthony Martial : Blessé à l'échauffement contre Midtjylland, il a vu son remplaçant Rashford planter les pions qu'il fallait depuis deux matchs. Mais le gamin des Ulis a trop de feu dans les jambes pour manquer l'Euro.

    Olivier Giroud : N'a pas brillé contre Barcelone même s'il a réussi à placer une belle tête à l'heure de jeu et n'était pas titulaire contre MU. Il n'a plus marqué depuis le 13 janvier, ce qui n'est pas forcément inquiétant quant à sa présence dans la liste, mais plus pour l'attaque des Bleus.
  • Il devrait y être, mais ne doit pas s'y voir trop tôt :


    Mathieu Valbuena : Absent contre le PSG, il a vu son équipe mieux jouer sans lui. Et Maxwell Cornet prendre de plus en plus ses aises dans le couloir gauche de l'attaque. Si sa position se fragilise à Lyon, elle se fragilisera automatiquement en sélection.

  • Ils vont batailler :


    Nabil Fekir : Prévoit de revenir début avril, période où il peut briller dans des matchs à enjeu.

    André-Pierre Gignac : Buteur et passeur contre le Club América, il continue de faire ce qu'il faut pour être dans la liste.


    Alexandre Lacazette : Une passe décisive pour Cornet et un gros match pour l'exploit de Lyon contre Paris, il a enfin sorti le grand jeu dans une grande occasion.

    Hatem Ben Arfa : Depuis qu'il est sur le flanc, Nice va moins bien. Reste à voir dans quel état il va revenir à la compétition.

    Kingsley Coman : Buteur avec opportunisme, impliqué grâce à son débordement sur le deuxième but du Bayern, il a sorti un gros match lors de la victoire bavaroise à Wolfsburg. Il est toujours en course.


    Paul-Georges Ntep : Rolland Courbis s'inquiète publiquement de son manque de forme, et il a encore vu le petit Dembélé faire la différence à sa place contre Toulouse. Bye Bye l'Euro.
    Kevin Gameiro : S'il n'est pas directement décisif sur le but de Séville à Barcelone, son appel oblige Jordi Alba à abandonner l'espace pour Vitolo. Il a ensuite perdu un duel contre Claudio Bravo en seconde période, même s'il avait bien joué le coup.

  • Leur cas dépasse le sport :


    Dimitri Payet : Discret lors de la victoire de West Ham contre Sunderland, il va devoir être éblouissant sur la fin de saison pour espérer une chance.

    Karim Benzema : Sorti à la pause contre l'Atlético, il en a a priori pour trois semaines, alors qu'un sondage RTL-Winamax indique que les Français ne veulent pas de lui à l'Euro. Semaine de merde.


    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

  • Dans cet article


    il y a 3 heures Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 45 il y a 7 heures Rooney à la Maison-Blanche 21
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom