Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Real-Barcelone (0-1)

Le Barça se paye (encore) le Real

Après avoir humilié et éliminé le Real en demi-finales de Coupe du Roi il y a quelques jours, Barcelone a de nouveau battu son rival en Liga au Santiago-Bernabéu. Le seul but de la rencontre a été inscrit par Rakitić, à la demi-heure de jeu.

Modififié

Real Madrid 0-1 Barcelone

But : Rakitić (26e)

La scène nationale pour Barcelone, l'océan européen pour le Real Madrid. Depuis quelques années, cette habitude est devenue loi, et la saison 2018-2019 ne fait pour l'instant pas exception à la règle. À sa première partie, en tout cas. Car après la qualification des premiers en finale de Coupe du Roi obtenue cette semaine au détriment des seconds, les Catalans ont encore enfoncé les Merengues au stade Santiago-Bernabéu. En Liga cette fois, championnat qu'ils dominent et où ils regardent leur rival de très haut. De douze points, en fait. Soit l'écart qu'ils ont creusé grâce à leur succès sur le plus petit des scores ce samedi, rendu possible par le but du sobre Rakitić.

Rakitić plutôt que Modrić


Avec Bale titulaire, le Real veut se venger de sa défaite concédée ici même il y quelques jours face à un rival identique. Mais contrairement à la première période de la demi-finale retour de Coupe du Roi qui avait vu le Real dominer furieusement Barcelone en matière d'occasions de but, les débats sont plus équilibrés pour cet acte I. Si Ter Stegen s'interpose devant Kroos, Messi rate d'un rien le cadre et l'ouverture du score.


En bonne position, Modrić tente lui aussi une frappe dangereuse, mais c'est finalement son compatriote et adversaire Rakitić qui trouve la faille à la demi-heure de jeu d'un piqué du droit. Voilà donc les Merengues encore menés, eux qui croient égaliser par Reguilón et qui sont sauvés du break par un Courtois inquiet devant un coup franc de Messi. Bref, ça va vite, il y a du rythme et des opportunités. Mais ce sont bien les Catalans qui sont devant.

Rien à faire, c'est le Barça qui sait faire


Après la pause, Benzema et Vinícius procurent quelques frissons à un Ter Stegen toujours aussi impressionnant. Puis c'est au tour de Lenglet de protéger parfaitement les cages barcelonaises, le tir de Vinícius qu'il contre étant bien parti pour terminer sa course au fond. Reste que le temps avance, et que les Blaugrana se rapprochent sérieusement d'une nouvelle victoire de prestige.



Orgueil et honneur obligent, la Maison-Blanche n'abdique pas pour autant et accentue sa pression offensive. Las, rien n'y fait et les Catalans s'apprêtent à dominer leur meilleur ennemi pour la troisième fois en quatre confrontations cette saison (contre un nul). Chose confirmée après une action pour Dembélé, une autre pour Messi et quelques contres mal menés. Le Real peut se tourner vers la Ligue des champions... où il espère ne pas tomber sur son bourreau lors des potentiels prochains tours.


Real Madrid (4-3-3) : Courtois - Carvajal, Ramos, Varane, Reguilón - Casemiro (Isco, 75e), Kroos (Valverde, 55e), Modrić - Bale (Asensio, 61e), Vinícius, Benzema. Entraîneur : Solari.

Barcelone (4-3-3) : Ter Stegen - Piqué, Umtiti, Alba, Roberto - Busquets, Arthur (Vidal, 71e), Rakitić - Dembélé (Coutinho, 81e), Suárez, Messi. Entraîneur : Valverde.


  • Résultats et classement de Liga

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 17:42 Insultes homophobes, menaces envers Rothen : Patrice Évra part en vrille sur Snapchat 189
    Hier à 12:23 Birmingham pourrait se voir retirer 12 points 9
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible