Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 23e journée
  3. // FC Barcelone/Getafe (6-1)

Le Barça s'amuse

Avec un onze retouché, le Barça a écrasé Getafe en ce jour de l'an chinois (6-1). L'occasion pour les remplaçants habituels de se montrer, et pour Messi et Iniesta de continuer leur festival.

Modififié
FC Barcelone - Getafe : 6-1
Buts : Alexis (5e), Messi (13e), Villa (58e), Tello (78e), Iniesta (90e) et Piqué (92e) pour le Barça ; Alvarao Vazquez (83e) pour Getafe

Trois nuls, une défaite, deux victoires. Pas de doute, le Barça a traversé sa moins bonne période de l'année. Ce qui ne l'empêche pas d'être encore largement en avance sur la concurrence en Liga. Mais pour maintenir l'écart avec les clubs de Madrid, ne pas se mettre à douter et commencer à préparer le déplacement à Milan dans dix jours, les Catalans devaient franchir le petit obstacle Getafe. C'est chose faite, et sans aucune difficulté (6-1), malgré les rotations de Jordi Roura, qui supplée toujours Vilanova sur le banc. Les ailiers habituellement remplaçants, Alexis, Villa et Tello, en ont profité pour scorer, tout comme Messi, qui en est à 13 matchs consécutifs avec au moins un but en Liga, et Iniesta, probablement le Barcelonais le plus en forme du moment.

Le génie d'Iniesta

Pour sa première réception à midi depuis 47 ans, dans un Camp Nou au complet, le Barça se présente avec une équipe largement remaniée par Jordi Roura. Song et Thiago accompagnent Iniesta au milieu, tandis que Villa et Alexis entourent Messi en attaque. Bon, Iniesta rappelle d'entrée qu'en ce moment, le boss, c'est lui. Une première ouverture délicieuse permet à Alexis d'inscrire (enfin) son premier but de la saison en Liga (5e), puis une deuxième trouve Thiago pour le 299e but de Messi au Barça (13e). Le cerveau boucle son génial quart d'heure d'un contrôle aérien qui fait frémir les 90 000 Barcelonais à avoir sacrifié la messe. Côté Getafe, Barrada montre que lui non plus ne manque pas d'aisance technique, mais plutôt de partenaires avec qui combiner. Sans Xavi, Fàbregas et Busquets, les Catalans jouent plus verticalement que d'habitude. En confiance, Alexis est dans tous les bons coups. Le Chilien récupère des ballons, fait systématiquement la différence sur son côté droit et sert idéalement ses partenaires, comme sur ce poteau de Messi, seul face à Codina. Sur l'autre front de l'attaque, Villa est actif, mais plus malheureux dans la zone de finition.

Les remplaçants efficaces

Adriano touché, c'est Dani Alves qui fait son apparition sur le pré pour la seconde période. À part ça, rien n'a changé. Getafe galère pour sortir de son camp, les locaux laissent tomber les séries interminables de passes et foncent dans le dos de la défense madrilène. C'est ainsi que Villa, bien servi par Jordi Alba, s'offre un peu de bonheur dans un match jusque-là compliqué pour lui (58e). Ça y est, l'heure de jeu passée, le Barça a définitivement plié le match, commence à gérer et endormir le match. Piqué, très bon aujourd'hui, touche soudainement beaucoup de ballons derrière. Alexis, puis Puyol, laissent leur place à Tello et Mascherano. Et comme souvent quand le rythme retombe, Messi en profite pour mettre un petit coup de dynamite. L'Argentin accélère, élimine et sert Tello, qui marque sur l'un de ses premiers ballons (78e). C'était la journée des attaquants remplaçants, très efficaces, pour le Barça. Finalement, la fin de match est animée, puisque Álvaro zquez profite d'une tête foireuse de Jordi Alba pour réduire la marque (83e), avant qu'Iniesta et Piqué n'arrondissent le score dans le temps additionnel. Chez lui, ce Barça est une machine inarrêtable.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 12 minutes Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16