Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée
  3. // Groupe E à H

Le Barça déroule, Chelsea déraille

Œil pour œil, dent pour dent, Messi répond à Ronaldo, Chelsea fait tourner mais perd, Lucho González et Streller les trentenaires s’offrent une deuxième jeunesse, le Milan écœure dans les dernières minutes, et Hulk a encore mis une praline.

Modififié
Chelsea – FC Bâle : 1 - 2

Les deux se connaissent bien. L’année dernière, Chelsea sortait Bâle en demi-finale de Ligue Europa. Ce soir, Chelsea a pris une claque. Le Special One faisait son retour en Europe avec les Blues. Et il commence de la pire des manières. Après la défaite ce week-end face à Everton, il vient de récidiver. En même temps, il débute la rencontre avec un Samuel Eto’o seul en pointe et à cours de forme. Bâle décomplexé sent rapidement la faille. La première mi-temps est pour Chelsea, mais par défaut. Grâce à l'expérience et au génie de son petit Brésilien Oscar. Chelsea revient aux vestiaires la tête haute. Mais c’est avec d’autres intentions que les Suisses refoulent la pelouse. Ils en ont gros sur la patate. Pas esthétiques, mais ultra motivés, les Suisses ont raison d’y croire. Chelsea, serein, fait tourner le ballon. Jusqu’au moment où Salah calme Stamford Bridge. Suivi de près par le capitaine Streller qui vient donner le coup de massue final aux Blues. Sur un corner, il met un coup de tête rageur. Le FC Bâle tient sa revanche.

Schalke 04 – Steaua Bucarest : 3 - 0

Les Allemands sont sur une série de 3 victoires, et ils en enfilent trois aux Roumains. Pendant un long moment, Schalke domine sans marquer. Devant leur public, ils se doivent de mener le jeu, mais sont impuissants face au bloc roumain. Le seul intérêt de cette première mi-temps est la tête de l’arbitre assistant quand il casse son drapeau. Ensuite, le match s’emballe grâce à un but en bois, signé Uchida. Ce genre de centre qui ne trouve personne et qui trompe le gardien. Derrière, ça déroule. Boateng et Draxler finissent d’enflammer Gelsenkirchen.

Austria Vienne – FC Porto : 0 – 1

Porto ne connaît pas la défaite cette année. 4 matchs, 4 victoires, premier avec 12 points. C’est ce qu’ils avaient l’intention de confirmer ce soir. Pourtant le début de partie n’est pas beau à voir : jeu décousu, fautes qui s’enchaînent et occasions rares. Vienne, en bloc, résiste jusqu’à la mi-temps. En même temps, Porto n’a cadré qu’une frappe. Mais comme souvent, l’ouverture vient des étoiles du club. El Commandante mène ses troupes jusqu’à la victoire, toujours. Lucho González, facile, ajuste le gardien adverse Heinz Lindner. L'Austria se dit qu’il est temps de réagir et d’attaquer vraiment. Mais trop tard.

Atlético Madrid - Zénith St Petersbourg : 3 – 1

Le match qui avait le plus à offrir. Les deux équipes sont sur de bonnes séries en championnat. Le collectif madrilène face à la praline de Hulk. En première période, les deux équipes se jaugent. L’Atlético tente et le Zénith galère. C’est logiquement que les Espagnols dégainent en premier par l’intermédiaire de Miranda sur corner. Personne au marquage, facile. Et puis en deuxième mi-temps, Hulk s’énerve et lâche son missile qui transperce Courtois. Finesse et élégance. Alors l’Atlético subit, mais tient bon. Le deuxième but en bois de la soirée est à mettre à l’actif de Madrid. Un coup franc de Koke mal repoussé par le gardien Lodygin et une partie de flipper plus tard, Turdan pousse le ballon dans les cages et donne l’avantage aux siens. Baptistão enfonce le clou à la 80e.


FC Barcelone – Ajax Amsterdam : 4 – 0

Messi, Messi, Messi. Oui, le prodige argentin répond à CR7. Mais l’Ajax, comme promis, a essayé. Les Hollandais font tourner, accélèrent et font du jeu. Ils relancent même à la barcelonaise. Mais l’impression ne durera qu’un moment. Il suffit d’une erreur de jeunesse. Faucher Messi à l’entrée de la surface, c’est donner un but au Barça. Duarte, 23 ans, le saura pour la suite. 60e but dans la compétition pour l’Argentin. Le Barça rentre aux vestiaires avec un avantage. Au retour, Messi est encore plus chaud. Il prend les défenseurs de l’Ajax pour des plots. Il dribble, il dribble et puis il marque en contre. Un crochet du gauche, il revient dans l’axe et marque. Dans la foulée, il se permet même une reprise de volée du genou, mais à côté. Et puis vient le corner à la rémoise. Oui, oui, un corner à la rémoise qui finit au fond des buts, ça existe. Sur un bon centre de Neymar, Piqué reprend de la tête et assomme l’Ajax. Le Barça s’éloigne. Neymar, pour son premier match de Ligue des champions, était plutôt en forme. Il sort sous les ovations. Mais ce soir, Messi éclipse tout le monde. À 3 à 0, l’Ajax essaye encore. Ils obtiennent un penalty. Mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Valdés, auteur d’un très bon match, écœure définitivement la Hollande. Messi en remettra une couche par la suite pour égaler Ronaldo. Histoire de montrer que Léo, il mérite aussi 17 millions par an.

AC Milan – Celtic Glasgow : 2 - 0

Le début de saison de l’AC Milan est médiocre. Les Rossoneri le confirment ce soir. En face, les Écossais ne sont pas venus avec beaucoup d’ambition. La formation, sur le papier, est très défensive, le milieu très dense. Ils ont d’ailleurs du mal à sortir de leur camp. Ils courent beaucoup. Le match est plutôt équilibré, mais inintéressant, peu d’occasions à se mettre sous la dent. D’ailleurs Abbiati se fait une sieste. La deuxième mi-temps est à peine plus fringante. Les Italiens frappent de loin et les Écossais tentent de gérer le ballon quand ils l'ont. Le partage des points se dessine à l’horizon. Il faut attendre la 80e minute pour que les Italiens marquent le troisième et le quatrième but en bois de la soirée. Sur une frappe de Zapata non cadrée, le défenseur du Celtic Izaguirre ramène le ballon vers ses cages. But. Deux minutes plus tard sur un coup franc de Balotelli, Forster arrête la balle, mais se ramasse dans ses cages. Muntari suit. Ça fait 2 à 0. Merci, au revoir. Une victoire écœurante du Milan AC.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Wenger espère un Mondial 2022 plus équilibré 31 il y a 2 heures Tournois rétro vintage indoor 2019 3
Hier à 18:08 La « main » bientôt réformée ? 86 Hier à 17:56 Évra présente sa dinde à sa manière avant Thanksgiving 76

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 15:13 Gasset tire son chapeau à Génésio 21 Hier à 14:40 Golden Boy 2018 : pas de Mbappé dans les cinq finalistes 99 Hier à 13:12 Plus d’un fan sur deux a déjà été témoin d’un comportement raciste au stade 82
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 12:41 Les Dorados de Sinaola de Maradona intéressés par Bolt ? 27