Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Inter-Napoli (1-0)

Lautaro Martínez fusille le Napoli

Au terme d'une rencontre disputée, mais pas toujours très relevée techniquement, l'Inter a joué un sale tour au Napoli grâce à un but tardif de Lautaro Martínez.

Modififié

Inter 1-0 SSC Napoli

But : Lautaro Martínez (90e+2) pour l'Inter

On nous avait promis un sommet entre deux équipes qui se bastonnent pour la seconde place. Mais on a finalement eu droit à une grosse taupinière, alors qu'Interisti et Partenopei ont livré un spectacle souvent quelconque ce mercredi à Milan. Mais ça, c'était avant que Lautaro Martínez ne débarque pour sniper Meret en toute fin de match et faire rugir de plaisir les tifosi lombards.

La Juventus bute sur l'Atalanta, la Lazio enchaîne

Napoli assoupi


Pas le temps pour un prélude, les deux formations se rentrent tout de suite dans le lard, à l'image d'Icardi, qui catapulte la balle sur la transversale de Meret dès l'engagement. Un bon présage pour les Nerazzurri, tout de suite bien dans leurs pompes ce mercredi à Giuseppe-Meazza. Voilà donc l'Inter qui attaque en meute, avec Mauro Icardi en maître-chien pour mener son attelage à la baguette. Les Lombards pressent en bloc, haut et fort, et même Borja Valero et son physique plutôt crevette s'en vont chatouiller de près les écailles de grand squale de Kalidou Koulibaly. Le Sénégalais se met quand même en évidence en sauvant sur la ligne une occasion bouillante devant Icardi dans la surface. Reste que la belle mécanique napolitaine semble encore détraquée, alors que les Azzurri tiennent la baraque derrière, mais pédalent franchement dans la semoule devant.

Lautaro Martínez, jouisseur tardif


La suite prend la forme d'une grosse mélasse informe, où les fautes techniques se multiplient dans les deux camps, à coups de passes approximatives et de contrôles lourdauds. Les Napolitains tentent bien d'ajouter quelques nouveaux ingrédients pour changer la recette, à l'image de cette frappe tendue de Callejón à l'heure de jeu déviée par Handanović, mais la sauce ne prend décidément pas. Pourtant, l'Inter ne touche plus une bille, et les hommes d'Ancelotti ont désormais la patte sur le match. Mais, un peu à l'image de l'Inter en première période, c'est à leur tour de s'esquinter à frapper dans le vent.

Manifestement trop frustrant pour Koulibaly. Victime de cris racistes pendant pratiquement tout le match, le Sénégalais reçoit deux cartons jaunes en l'espace de dix secondes : le premier pour une faute un peu balourde sur Politano, le second pour avoir applaudi ironiquement l'arbitre. De quoi enfin épicer une fin de match tarée, alors qu'Asamoah sauve miraculeusement sur sa ligne, à la suite d'une frappe de Zieliński. Mais c'est finalement Lautaro Martínez qui rend dingo San Siro : bien servi par Baldé, l'Argentin assassine Meret du gauche dans la surface. Cruel pour Naples qui termine même à neuf après l'expulsion d'Insigne, qui s'est chauffé avec Keita. Et voilà désormais les Interisti à seulement cinq longueurs de la seconde place des Azzurri au classement de la Serie A.


Inter (4-3-3) :Handanović - D'Ambrosio, De Vrij, Škriniar, Asamoah - Borja Valerio (Vecino, 65e), Brozović, João Mario (Martínez, 83e) - Politano, Icardi, Perišić (Baldé Keita, 74e). Entraîneur : Luciano Spalletti.

SSC Napoli (4-4-2) :Meret - Callejón, Albiol, Koulibaly, Mario Rui (Ghoulam, 79e) - Allan, Fabian Ruiz, Hamšík (Maksimović, 24e), Zieliński - Insigne, Milik (Mertens, 70e). Entraîneur : Carlo Ancelotti.


  • Résultats et classement de Serie A



    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

    il y a 1 heure Un nul pour le premier match de Robbie Fowler sur le banc de Brisbane
    Hier à 20:22 Benjamin Nivet signe en Départemental 1 28