Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FC Barcelone

Lasarte : « Je ne reconnais plus Antoine Griezmann »

Entraîneur d’Antoine Griezmann lors de ses débuts à la Real Sociedad, Martin Lasarte restera à jamais le premier entraîneur d’un club professionnel à avoir accordé sa confiance à Grizou. Hélas pour le Français, c’est désormais tout le contraire qui se produit au Barça depuis la signature du champion du monde chez les Culés. Analyse d’un casse-tête catalan.

Modififié
« Je le vois triste, comme s’il n’était pas heureux d’être là. Peut-être qu’il va s’énerver contre moi si je dis ça, mais c’est ce que je ressens. »
Bonjour Martin ! Les jours passent dans cette saison 2019-2020, et la situation d’Antoine Griezmann s’assombrit de plus en plus au Barça... Comment est-ce qu’on a pu en arriver là d’après toi ?
En tout début d’année, Luis Suárez doit se faire opérer du genou. Juste avant, Antoine avait réalisé deux matchs où j’ai vu qu’il était possible de les voir tous les trois à l’aise en attaque et capables de combiner. Ensuite, il y a cette période de flou où Antoine joue avant-centre, puis c’est au tour de Messi, et la période de pandémie arrive. Depuis le retour du football, j’ai la sensation que ce Barça n’est pas dans son assiette. Il y a un manque de fluidité collective qui va bien au-delà d’Antoine. Mais bien entendu, je ne peux cacher que voir Antoine aussi éteint, cela me fait mal au cœur. Son arrivée ne s’est pas faite dans la meilleure période du club, il aurait été préférable de s’engager la saison précédente plutôt que d’annoncer son choix de rester à l’Atlético. Antoine est un joueur de top niveau, il l’a prouvé durant de nombreuses années. Mais à Barcelone, il ne peut pas donner tout ce qu’il peut à son club. Et je ne sais absolument pas pourquoi... Je le vois triste, comme s’il n’était pas heureux d’être là. Peut-être qu’il va s’énerver contre moi si je dis ça, mais c’est ce que je ressens.

Contre l’Atlético, faire entrer Griezmann à l’entrée du temps additionnel alors qu’il est apte à jouer quatre-vingt-dix minutes, comment est-ce que tu considères cela ?
Mon avis, c’est que si un joueur de ce niveau apparaît déprimé aux yeux de son entraîneur, cela ne va pas l'aider. Je m’imagine bien qu’Antoine doit être au service du collectif et qu’il doit être prêt pour aider l’équipe à n’importe quel moment, mais un entraîneur doit être capable de gérer ce type de situation. Donner quatre ou cinq minutes de temps de jeu à un joueur contre ses anciens coéquipiers, cela me met mal à l’aise. Quique Setién doit se concentrer sur l’équipe, je peux le comprendre parfaitement. Mais Griezmann n’est pas qu’une simple valeur ajoutée, il vaut mieux que cela. Ce genre d’événement n’ajoute rien de bon à sa situation actuelle.



« Je me demande même s’il ne valait pas mieux le laisser sur le banc jusqu’à la fin du match. Au moins, c’était clair et net. »
De son côté, Simeone expliquait ne pas avoir les mots sur la situation de son ancien poulain à l’Atlético, on le sentait touché émotionnellement comme si un père parlait de son fils à la dérive... Tu considères que Griezmann s’est fait humilier mardi soir ?
Le terme d’humiliation me semble exagéré, je suis certain que ce n’était pas l’intention de Setién. S’il s’est décidé à le faire entrer, c’est qu’il a pensé que c’était le moment pour tenter de changer le cours du match. Je pense simplement que cela n’était pas convenable pour Griezmann. Peut-être qu’il aurait dû le faire entrer un peu plus tôt pour qu’il puisse donner un impact sur quinze, vingt, trente minutes. Mais cinq, non. Je me demande même s’il ne valait pas mieux le laisser sur le banc jusqu’à la fin du match. Au moins, c’était clair et net.


« Cet Antoine dont je te parle n’est pas celui d’aujourd’hui. Il a la même tête, les mêmes cheveux qu’Antoine Griezmann, mais ce n’est pas lui. »
En conférence de presse après la rencontre, Quique Setién expliquait que l’entrée de Griezmann perturbait l’équilibre de l’équipe. Vu de l’extérieur, cela laisse très songeur sur son rôle dans l’équipe...
C’est assez énigmatique, oui. Là comme ça, je ne sais pas trop quoi en penser. Ce que je peux t’assurer, c’est qu’Antoine est parfaitement capable d’apporter de l’équilibre dans une équipe. Tout le monde l’a vu pendant la Coupe du monde et durant ses dernières années à l’Atlético, il était fondamental à l’équipe. Mais la dure réalité, c’est que cet Antoine dont je te parle n’est pas celui d’aujourd’hui. Il a la même tête, les mêmes cheveux qu’Antoine Griezmann, mais ce n’est pas lui. J’ai connu un joueur capable de mouiller le maillot et de travailler comme un acharné, un joueur capable de prendre la bonne décision au bon moment. Cela se voit clairement qu’il traverse une période très compliquée sur le plan mental. Celui que j’ai connu à la Real Sociedad avait tout le temps le sourire et le bon geste. Aujourd’hui, c’est le néant.

Qu’est-ce qu’il est possible de faire pour lui dans une telle situation ?
J’aimerais bien m’asseoir avec lui, discuter de tout cela. Quand j’étais son entraîneur, je sentais que c’était un joueur qui aimait parler pour mieux se faire comprendre, quelqu’un qui avait besoin de dialoguer et de ne jamais rien cacher. Alors bien entendu, Antoine a grandi depuis le temps et il est devenu plus expérimenté. Mais sincèrement, je crois qu’il a besoin de retrouver son optimisme et sa joie de vivre.



Quand tu l’avais révélé à la Real Sociedad, tu expliquais ne pas avoir repéré tout de suite son talent, car il ne jouait même pas en réserve. Tu expliquais avoir été bluffé par son caractère et son opiniâtreté... Qu’est-ce qui a changé dans son comportement entre Saint-Sébastien et Barcelone ?

C’est exactement ce changement-là qui m’interpelle. Je ne reconnais plus Antoine Griezmann. Là, nous sommes en train de parler depuis l’extérieur, sans savoir réellement ce qu’il se passe à l’intérieur. Nous ne savons pas quelle est sa relation réelle avec ses coéquipiers par exemple. Ce serait important de se pencher là-dessus pour mieux comprendre la possibilité d’un malaise à ce niveau.

« Je suis persuadé qu’il s’est fait des amis, Antoine n’est pas seul dans sa bulle. Mais dans la vie d’un footballeur, le vestiaire est quelque chose d’essentiel. »
Penses-tu que son statut de remplaçant peut être lié à sa place occupée dans le vestiaire ?
Je suis persuadé qu’il s’est fait des amis, Antoine n’est pas seul dans sa bulle. Mais dans la vie d’un footballeur, le vestiaire est quelque chose d’essentiel. C’est le quotidien des joueurs de football en préambule de l’entraînement. Le vestiaire, c’est aussi une conséquence de ta fin de semaine pour savoir si tu vas démarrer titulaire, remplaçant ou que l’entraîneur va t’envoyer en équipe réserve. Ces résultats peuvent entraîner une différence de traitement par la suite, une gestion des individus cas par cas que ce soit de la part de l’entraîneur vers les joueurs ou entre les joueurs eux-mêmes. En l’occurrence, je pense qu’il se passe quelque chose. Je ne saurais pas te dire quoi, mais j’ai cette sensation.


« Griezmann est une victime collatérale de la situation traversée par Barcelone. Il n’est pas le problème. »
Pourquoi est-il en train de perdre son pari au Barça selon toi ?
Il y a deux étés, le Barça était très heureux de pouvoir accueillir Antoine Griezmann dans son équipe. Mais pendant ce même été, il y a eu cette fameuse annonce via les réseaux sociaux pour annoncer qu’il avait décidé de rester à l’Atlético. De fait, il me semble logique que certaines personnes n’aient pas beaucoup apprécié de voir Griezmann s’engager à Barcelone l’été suivant. Il est possible que cette arrivée retardée d’un an lui ait joué des tours. Ensuite, il y a la gestion des ego à prendre en compte. Je fais partie de ceux qui cherchent à aller ensemble vers un même objectif, quel que soit le joueur qui marque ou fait la passe décisive. Mais aujourd’hui, le constat est réel : sans Antoine Griezmann, le Barça ne parvient pas à de meilleurs résultats. Cette irrégularité dans les performances est très symbolique de ce qu’il se passe dans le club actuellement. Griezmann est une victime collatérale de la situation traversée par Barcelone. Il n’est pas le problème.

À la rentrée de septembre, Coutinho pourrait revenir au Barça, Ousmane Dembélé sera probablement remis sur pied et des jeunes comme Francisco Trincão ou Pedri vont densifier la concurrence... Vu l’état actuel des choses, est-ce que tu vois une issue favorable pour Griezmann au FC Barcelone ?
Au Barça, tout ce que tu fais n’est jamais suffisant. Je vais te dire ce que j’aimerais et non ce que je suppose, car je n’ai pas tous les éléments pour bien comprendre ce qu’il va se passer. J’aimerais voir Griezmann rester au Barça, parce que s’il doit partir un jour de Barcelone, il doit en sortir vainqueur. J’imagine qu’il va avoir beaucoup d’offres cet été, car les équipes concurrentes ne sont pas dupes, mais je n’aimerais pas le voir partir par la petite porte après une saison blanche. Bon, le Barça est toujours en lice en Ligue des champions et ce serait fantastique de la gagner ! Mais dans l’hypothèse d’une saison blanche, partir serait vraiment la preuve d’une saison noire pour Griezmann.

Propos recueillis par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 17:52 Pas de Final 4 pour la Ligue des champions africaine 9
Hier à 14:58 Les nouvelles mesures de la FA contre le coronavirus 10
PUTACLIC! Papin fait ses valises ! 23
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
Hier à 09:05 La collection de tirages photo So Foot d'août est dispo !