Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Laisse pas traîner Memphis

Arrivé à saturation de Memphis Depay et de son amour propre, Bruno Génésio lui a volé dans les plumes ce mardi. Un bras de fer qui avait débuté samedi à Angers, un soir où le Néerlandais avait débuté sur le banc avant de délivrer l'OL. Une intervention nécessaire, s'il ne veut pas que Memphis glisse. À moins qu'il ne soit déjà trop tard.

Modififié
Un merci aurait dû suffire. Juste pour exprimer la gratitude d’un entraîneur envers son joueur pour avoir permis à l’équipe d’arracher les trois points en toute fin de match. Ou plus largement d’être l’élément le plus décisif de son effectif depuis le début de saison, avec quatre buts et quatre passes décisives toutes compétitions confondues. Mais non, après l’entrée déterminante de Memphis Depay à Angers (victoire 2-1, un but et une passe décisive pour le Néerlandais), ce sont des reproches que Bruno Génésio a adressé ce mardi à son attaquant, formulés sous la forme de fausses excuses et face à tout le vestiaire lyonnais, dans une tirade pleine de sarcasme et d’amertume ébruitée par RMC Sport. « Je veux m'excuser, Memphis, aurait lâché le coach de l’OL. Je m'excuse pour tous tes retards, notamment à la reprise cet été, je m'excuse pour les équipements que tu portes qui ne sont pas ceux du club, je m'excuse pour ton échauffement à Angers, ton retard et ton manque d'implication. Memphis, pour avoir une belle carrière, il faut de l’humilité. »

Bourdon lyonnais


Un ras-le-bol face à un trop-plein d’individualisme, qui fait suite à la sortie du Néerlandais dans les coursives du stade Raymond-Kopa. « J'en ai marre d'entendre à chaque fois que j'ai changé le match, clamait celui qui avait commencé la rencontre sur le banc avant de claquer une passe décisive pour Aouar huit minutes après son entrée en jeu et le but salvateur à trois minutes du terme. Je ne me sens pas toujours comme un joueur respecté. Je fais le job à chaque fois, je suis fort mentalement... Je dois accepter les décisions du coach, mais je mérite mieux que ça. Je devrais jouer à chaque match. » Rien d’étonnant de la part d’un joueur qui n’en est pas à son coup d’essai en matière d’ego trip et qui avait déjà dit qu’il « ne joue pas pour son coach, mais pour Dieu » . Jean-Michel Aulas avait beau passer la pommade, louant la « personnalité » du Hollandais et sa capacité a avoir su « passer sur son amertume et sa frustration » , la pilule n’est pas passée pour Génésio.


Pour un coach en perpétuelle quête de légitimité, cet affront est celui de trop, et son agacement a eu le temps de mûrir. Car Memphis Depay est une tête à claques depuis son arrivée à Lyon et les torts qui lui sont reprochés ne datent pas d’hier. Le fait qu’il soit sur le banc à Angers ne peut pas être nécessairement considéré comme une punition comme ont pu l’être celles des Parisiens Mbappé et Rabiot le même week-end. Surtout que, vu le personnage, rien ne dit que cette sanction puisse changer quoi que ce soit dans son état d’esprit. Non, cette décision avait tout l’air d’un choix managérial : préserver le joueur, faire respecter une rotation dans un effectif assez riche dans ce secteur, ainsi que privilégier la puissance et le gabarit de Moussa Dembélé en pointe face à la solide défense angevine. Bref, rien d’incompréhensible et un coup tactique finalement payant que peu de monde saura mettre au crédit de Bruno Génésio.


Traitement de défaveur


D’ailleurs, quand la presse le questionnait sur sa décision, celui-ci ne pouvait camoufler sa lassitude face aux sceptiques. Était-ce la bonne solution que de laisser Depay de côté ? « Ça, c’est à vous de le dire, mais avec moi, ça doit être une erreur de coaching au départ. Avec d’autres, ce serait un bon coaching. À vous de faire votre choix. » Voilà qui est Bruno Génésio : un type qui lorsqu'il essaye de faire respecter l’institution voit son autorité et son emprise sur le groupe remises en question, alors que Thomas Tuchel sera quant à lui salué pour sa poigne.


Ce qui permet aussi de remarquer que l’autre acteur de ce vaudeville, Memphis Depay, pourrait lui aussi regretter qu’il y ait deux poids deux mesures dans ce genre de situations. Car son expérience n’est pas si éloignée de celle de Kylian Mbappé, sorti de sa boîte pour offrir la victoire aux siens avant de clamer toute son ambition au micro de Canal+. À la différence près que le Parisien n’a jamais publiquement remis en cause son entraîneur et qu’il semble avoir imprimé la leçon. Tout est dans la forme et dans la réception des messages. Ou comment cerner en deux parallèles ce qui empêche Memphis Depay et Bruno Génésio d'être considérés comme des grands.

Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:01 Tournois rétro vintage indoor 2019 5
Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 4

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:35 Alessandro Nesta va prolonger l'aventure à Pérouse 19
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 14:27 Un match de D4 argentine retardé à cause d'une grenade 1