Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Fiorentina-Juventus

Lafont, la forme ?

Arrivé en Toscane cet été pour devenir un homme, Alban Lafont poursuit sans remous son apprentissage de la vie à Florence. Titulaire indiscutable de la formation de Stefano Pioli, l’ancien Toulousain espère franchir un vrai cap pour que ses rêves deviennent réalité.

Modififié

Le 25 novembre dernier à Bologne, il était certainement difficile pour Alban Lafont de choisir quoi retenir du déplacement de sa Viola en Émilie-Romagne. Un cinquième match nul d’affilée sur le plan collectif, le second chez un mal classé de Serie A après Frosinone, ou son premier clean-sheet à l’extérieur de son aventure italienne ? Son choix a sûrement vite été fait. Notamment car c’est ce genre de matchs, où il n’y a souvent qu’un ou deux ballons chauds à sortir, que Lafont apprend à connaître depuis son arrivée à la Fiorentina. Un cas de figure que le portier de 19 ans ne connaissait pas ou presque à Toulouse, où il était sans cesse mitraillé par les attaquants adverses. Au Renato Dall’Ara, face à la formation de Filippo Inzaghi, Lafont n’a d'ailleurs eu à s’employer qu'une seule fois : sur une tête à bout portant de Riccardo Orsolini, prêté par la Juve, qu’il a sortie avec maestria pour préserver sa cage inviolée. Le signe d’un (jeune) homme qui commence petit à petit à prendre la mesure du challenge à relever.

Vidéo

L'école de la vie


Dans les colonnes du quotidien Tuttosport mi-octobre, Alban le reconnaissait volontiers : « La Serie A est dure : chaque adversaire, même le moins fort, vous presse continuellement et est très organisé. J'ai compris qu’ici, il faut toujours être concentré au maximum. » Comme une prise de conscience pour lui qui, après être arrivé de France cet été pour « voir autre chose » et qui a coûté près de 8,5 millions d’euros à la Fiorentina, doit désormais aussi justifier son recrutement dans un pays où l’école des gardiens possède une dimension sacrée : « Lafont ? Dans ma façon de voir le foot, nos gardiens doivent être italiens, car ils ont une façon bien propre de jouer et je ne comprends pas que l’on aille investir à l’étranger où il y a une école différente. Il doit encore s’adapter au foot italien  » , clame Marco Roccati, ancien portier de Bologne sur RadioBlu.

Vidéo

Un scepticisme entretenu, aussi, par quelques performances où le jeune gardien français a affiché quelques manques. Notamment face à l’AS Roma, où, auteur d’une sortie manquée, il offre le but de l’égalisation à Alessandro Florenzi à quelques minutes du terme. L’apprentissage, selon Sébastien Frey, à qui Lafont est de plus en plus comparé pour ses arrêts décisifs : « De temps en temps, nous nous appelons. Il a un potentiel important. Pour un gardien étranger, il est toujours difficile de s'adapter au championnat italien. Il y a beaucoup de pression et des polémiques parfois de trop. Mais maintenant, c’est à lui de mettre ses qualités en avant pour montrer ce qu’il vaut. » Pas un problème pour Alban.

Les Bleus dans les yeux


Car si le gamin passé par le Pôle Espoirs de Castelmaurou n’est pas encore au top, ralenti aussi par une blessure à la cuisse début septembre, ses sorties sont de plus en plus complètes et rassurantes. Et les stats parlent pour lui. Dernier rempart de la deuxième meilleure défense de Serie A avec dix buts encaissés (seulement huit le concernant, en onze matchs disputés), Lafont est aussi le gardien avec le troisième plus haut taux de parades réussies du championnat (75%) selon Dazn.


De quoi commencer à susciter de l’admiration chez certains anciens du club, à commencer par Paolo Conti pour Timgate : « Si je devais le juger aujourd’hui seulement sur son âge, il est extraordinaire. Il a de la qualité, même s’il lui manque encore quelque chose pour devenir "un top". Il a 19 ans, et tout le temps pour devenir encore plus fort. » Devenir plus fort, c’est aussi pour cela que Lafont est sorti de sa zone de confort et s’est envolé à l’étranger. Tout simplement car c’est aussi comme cela que l’on grandit : « Je suis très content d’être à la Fiorentina, et je suis convaincu qu’ici, je ne peux que progresser. Et arriver le plus loin possible, pourquoi pas en équipe de France, ce qui est l’un de mes rêves » , disait-il encore il y a un mois. Ce samedi soir à l’Artemio Franchi, c’est la Juventus et Cristiano Ronaldo « dont il rêve de stopper un penalty  » qu’il aura face à lui. Mais c’est aussi pour ce genre de défi que Lafont a laissé la France et Toulouse derrière lui.

Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 77
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE