Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Lafont, des Violets aux Viola

Il avait indiqué en fin de saison vouloir aller voir ailleurs. Alban Lafont n'a pas attendu la fin du mercato pour aller au bout de son idée et a signé pour 5 ans à la Fiorentina. Un transfert qui le fait changer de monde, et doit lui faire franchir un nouveau palier.

Modififié
Son nom avait été cité un peu partout, y compris au FC Barcelone où il était question d'en faire la doublure, puis le successeur de Marc-André ter Stegen. Finalement, Alban Lafont, l'un des plus prometteurs gardiens français, va donc passer de Toulouse à la Fiorentina. Un transfert cohérent avec les ambitions annoncées du joueur, qui voulait découvrir un nouveau challenge et un niveau d'exigence supérieur. Mais un transfert qui peut déranger quand on considère qu'au prix annoncé – 7 millions d'euros plus 1,5 million de bonus et un intéressement de 20% sur la revente selon certaines sources –, il aurait été plaisant de voir l'international U20 français poursuivre sa progression en Ligue 1. Sauf que pour le natif de Ouagadougou, les débouchés français étaient quasiment inexistants à cause des difficultés inhérentes au poste : le gamin n'a pas encore la carrure pour le PSG, ni le niveau pour déloger Steve Mandanda à Marseille, Anthony Lopes à Lyon ou encore Danijel Subašić à Monaco. Même à Saint-Étienne ou Bordeaux, la plus-value n'était pas évidente voire inexistante sur le court terme.

Pas désiré par Alain Casanova


L'ancien du Pôle Espoirs de Castelmaurou aurait-il dû temporiser et attendre qu'une place se libère dans un an ? Dans la Ville Rose, le retour d'Alain Casanova aurait fini de régler le dossier : le technicien voulait un portier titulaire plus expérimenté – d'où l'arrivée de Baptiste Reynet pour 3,5 millions d'euros – et le président Sadran n'a donc pas cherché à jouer au poker pour glaner des millions supplémentaires, mais plutôt misé sur un règlement de la situation rapide en début de mercato. D'autant qu'avec seulement deux ans de contrat, pour Lafont, un départ à l'étranger aussi précoce peut paraître risqué. Mais déjà adoubé par Sébastien Frey, ancienne gloire française dans les cages de la Fiorentina, l'ancien Toulousain débarque dans un club d'envergure européenne avec, a priori, le statut de titulaire. Une garantie qu'il n'aurait pu obtenir dans la majorité des autres écuries intéressées par ses services, et qui le voyaient surtout comme un pari d'avenir.


L'équipe de France dans un coin de la tête


Son souhait de « voir autre chose » , confié en fin de saison à L'Équipe, est donc exaucé. Mais le plus dur commence également : qui dit niveau supérieur dit exigences plus grandes, et Lafont va découvrir que l'on pardonne moins à une recrue étrangère qu'on ne le fait à un gamin du centre de formation. S'il se montre au niveau et que la Fiorentina parvient à accrocher les places européennes en Serie A, lui qui va disputer l'Euro U19 2018 pourrait s'affirmer comme la relève naturelle d'Hugo Lloris dans quelques années.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 14 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 23 heures La drôle de liste d'invités de la finale 37 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3
À lire ensuite
Le PSG en forme Mondial