Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Tottenham-Juventus (1-2)

La Vieille Dame retourne Wembley

Ultra réaliste, la Juventus fait tomber Tottenham chez lui (2-1) et se qualifie pour les quarts de finale. Auteur d'un but et d'un caviar pour Dybala, Higuaín a été l’outre-mangeur de la soirée.

Modififié

Tottenham Hotspur 1-2 Juventus

Buts : Son (39e) pour Tottenham // Higuaín (64e), Dybala (67e) pour la Juventus

Merci, et à très vite

À quoi tient l'obtention d'une étoile Michelin ? Pas grand-chose, mais comme dans tout bon bouchon qui se respecte, ce sont les détails qui font la différence. Ce plat à peine trop assaisonné, le manque de générosité dans les doses servies, ou le manque de pain dans une corbeille pourtant remplie au préalable. Ces critères, Tottenham les a tous respectés lors de ce duel culinaire de haute volée. Longtemps, sa rapidité d’exécution et sa générosité ont séduit les membres d'un jury aux anges, jusqu'au réveil de son concurrent. La finesse du double finaliste des trois dernières éditions du télé-crochet a fini par payer, sortant dix minutes d'une justesse infinie. Et ce soir, c'est avec un goût amer dans le fond de la gorge que les Spurs rentrent à la maison.

La Vieille Dame et ses vapeurs


Dans le restaurant gastronomique de Wembley rempli comme un œuf, les hôtes ne vont pas mettre longtemps avant de se mettre à table pour déguster leur brunch. Heung-min Son plante en premier sa fourchette comme un gourmand (3e), mais est arrêté par l'agaçant tonton Buffon qui lui rappelle qu'il n'a pas encore mis sa serviette. Du coin de l'œil, Gonzalo Higuaín s'inquiète de ne toujours pas voir le moindre bout de viande arriver dans son assiette au quart d'heure de jeu, le plat principal passant exclusivement ou presque dans les mains des gamins anglais. Le moment choisi par l'enfant terrible, Harry Kane, pour ajouter son grain de sel, en vain (14e). La Vieille Dame va pourtant se réveiller en sursaut dans la foulée et pousser un cri d'horreur quand le serveur du soir ne voit pas le crachat de l'ado boutonneux Vertonghen vers un Douglas Costa sur le point de commander son met. Les petits Italiens donnent l'impression de galérer à comprendre ce qu'ils font ici, vraiment pas aidés par leurs hôtes du soir, et la tension entre les deux clans va monter d'un cran. Vexé par la remontrance à son égard au début de l'apéritif, Son revient à la charge, bouscule Buffon, et mange goulûment la première part du rôti (39e). 1-0. Un homme en noir se lève et tape deux fois sur son verre avec sa cuillère, faisant redescendre un poil la pression. Pause Badoit.

Le chef Allegri vous remercie


Mécontent du service et de la qualité des mets, Max Allegri enfile sa plus belle toque et choisit de faire confiance à ses fidèles pâtissiers, Asamoah et Lichsteiner, pour s'occuper des desserts. Formés à bonne école, c'est d'abord le Suisse qui va enfin assouvir la faim d'Higuaín avec un Paris-Brest commandé par Khedira pour son ami argentin (64e). Les maux de ventre disparus, Higuaín s'empresse de faire croquer un bout à son pote Dybala, qui n'en demandait pas moins (67e). Sonnés par ce changement de saveurs impromptu, les Spurs tentent de reprendre leurs esprits à l'heure du thé, tardif certes, en attendant de savoir s'ils pourront au moins gratter quelques miettes. Son n'est d'ailleurs pas loin de poser la ice on the cake, mais Barzagli préfère se garder la dernière part pour lui (89e). La Vieille Dame repart la panse pleine et sans avoir laissé de pourliche. Un bon plan londonien.


Tottenham (4-2-3-1) : Lloris – Trippier, Sánchez, Vertonghen, Davies – Dier, Dembélé – Eriksen, Dele, Son – Kane. Entraîneur : Mauricio Pochettino.

Juventus (4-3-2-1) : Buffon – Barzagli, Benatia, Chiellini, Alex Sandro – Khedira, Pjanić, Matuidi – Douglas Costa, Dybala – Higuaín. Entraîneur : Massimiliano Allegri.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions



    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 17 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    Les notes de la Juventus