Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Ce qu'il faut retenir

La tradition déçoit, les nouveaux riches régalent

La Bundesliga change de visage doucement mais sûrement. Les vieilles équipes du Nord baissent pavillon et se battent dans les bas-fond du classement. Pendant ce temps, le RB Leipzig et Hoffenheim font leur loi et s'incrustent sur le podium. Mais certaines choses ne changent pas en Bundesliga : le Bayern est plus fort que le reste, l'ambiance dans les stades reste au beau fixe et les buts sont spectaculaires.

Modififié

L'équipe du week-end : le TSG Hoffenheim


Un peu plus loin de l'œil du cyclone colérique des supporters des autres équipes de Bundesliga, le TSG Hoffenheim progresse visiblement cette saison avec plus de calme et de sérénité. Et pourtant, l'autre équipe aidée financièrement par un riche portefeuille – à savoir Dietmar Hopp, co-fondateur de la boîte d'informatique SAP – est également une belle surprise de la saison et se pointe sur le podium après neuf journées de championnat.


Depuis l'arrivée du très jeune Nagelsmann sur le banc, Hoffenheim est tout simplement la troisième meilleure équipe de Bundesliga derrière le duo Bayern-Dortmund. Mieux, le club vient d'enchaîner cinq victoires de rang, une performance inédite depuis la saison 08-09... quand Hoffenheim avait été champion d'automne. Alors, oui, la Bundesliga a changé de visage en dix ans. Désormais, derrière le Bayern, ce sont deux clubs dont personne ne soupçonnait vraiment l'existence il y a quelques années qui se pressent : le RB Leipzig, certes, mais il ne faut pas oublier et négliger le TSG Hoffenheim en embuscade.

Le joueur du week-end : Robben Lewandowski


Le duo du Rekordmeister a effectué une démonstration de jeu à deux contre le FC Augsbourg, au point d'accueillir les applaudissements de Karl-Heinz Rummenigge. « Ces deux-là ont encore un rendez-vous ce soir. » Une blague sur l'osmose néerlando-polonaise poursuivie tout le week-end. Robben en a remis une couche dans les médias : « Le resto est déjà réservé. S'il avait mis un troisième but, cela aurait peut-être été une soirée qui se serait terminée au lit. » Cependant, Robert Lewandowski est bien plus terre à terre quand il s'agit de parler de terrain. Le Polonais a expliqué sobrement que l'entente ne vient pas de nulle part. « Quand nous jouons plus et mieux ensemble, alors chacun en profite. » Adieu Robbéry donc, et bienvenue au nouveau meilleur joueur du Bayern.


Vous avez manqué Wolfsbourg-Leverkusen (et vous n'auriez pas dû)


Sur le papier, Wolfsbourg-Leverkusen avait tout du match un peu flippant, mais avec suffisamment de qualité de chaque côté pour être certain d'avoir un beau spectacle. Le résultat a été à la hauteur des attentes, notamment dans les dernières minutes de la rencontre. Car Wolfsbourg a longtemps dominé et géré son match. Pour la première de Valérien Ismaël sur le banc en Bundesliga, depuis la mise à l'écart de Dieter Hecking, le VfL a joué son jeu, plaisant et offensif. Logiquement, Maximilian Arnold conclut un mouvement collectif bien exécuté par les Loups. Cependant, dans ce match entre Werkself, Wolfsbourg a tout de même perdu au coup de sifflet final. La faute à dix dernières minutes de cauchemar et une défense aux fraises. Mehmedi a tout le temps d'égaliser, Jedvaj peut s'y reprendre à deux fois pour tromper Benaglio. Leverkusen s'offre un bol d'air bienvenu, en attendant le retour de suspension de Roger Schmidt.

Les buts du week-end


Maximilian Philipp règne sur la Forêt-Noire, bien aidé par la défense tranquille du Werder. Le jeune buteur a déjà marqué cinq fois cette saison et contribue au beau démarrage du SC Fribourg.


Maximilian Philipp Goal HD - SV Werder Bremen 0... par worldfoot

Brême a bien répondu avec un une-deux dans les grandes largeurs entre Junuzović et Santiago Garcia, mais cela n'était pas suffisant pour revenir dans le match. Le Werder s'incline finalement 3-1.


Santiago Garcia Goal HD SV Werder bremen 1 - 2... par whywhywhymemememememmeemme

L'analyse définitive


Le Nord de l'Allemagne n'est plus une terre de football. Après la descente d'Hanovre, au terme d'une longue saison d'agonie au fond du classement en 2015-2016, les autres clubs du Nord ne sont pas non plus à la fête cette saison. Hambourg poursuit sa lente déchéance avec une crise permanente dans les coulisses et un fonds de jeu proche du néant, le Werder ne ressemble plus à l'équipe frétillante du milieu des années 2000 et flirte avec la zone de relégation, tandis que Wolfsbourg, malgré un effectif qui coûte bonbon, ne parvient plus à rien et se dirige de plus en plus sûrement vers des places peu flatteuses. Ce n'est plus qu'une question de temps à ce rythme.


Bientôt, la Bundesliga ne se jouera plus dans le Nord de l'Allemagne, mais en Rhénanie, en Bavière et un peu à l'Est.

La stat inutile : 0


À la pause du Revierderby, Dortmund n'avait pas tiré une seule fois au but de Schalke. C'est une première pour le BvB depuis 2006 et la mise en place des statistiques détaillées par Opta.

Uwe Seeler souhaite...


« pouvoir [s'asseoir] en tribunes avec un verre de vin et profiter sans craindre à tout instant de faire un arrêt cardiaque de colère. » Uwe Seeler, quatre-vingts ans samedi prochain, a des souhaits simples pour l'avenir, mais qui ne sont jamais évidents quand il s'agit d'Hambourg. Bon, Uwe espère également revivre un titre de Bundesliga pour les siens. Là, ce n'est vraiment pas pour tout de suite.

Et Martin Schmidt, lui, a dit...


« La première période était typique d'un 0-0. Les deux équipes souhaitaient simplement ne pas prendre de buts. » L'entraîneur de Mayence ne reconnaît plus sa Bundesliga.

Et sinon...


- Le Revierderby a accouché d'un petit 0-0. À croire qu'il s'est vraiment aseptisé, ce Dortmund-Schalke.


C'est le 4e match de suite en Bundesliga sans victoire pour le Borussia Dortmund. Le rythme baisse pour Thomas Tuchel.

Ingolstadt attend encore sa première victoire de la saison.

Anthony Modeste a encore frappé, en déviant d'un bout de doigt de pied un centre rentrant de Simon Zoller, puis de la tête, puis en partant seul au but. Didier Deschamps va-t-il enfin oser un #Modeste2018 ?


Au passage, il s'agit du premier triplé d'un joueur de Cologne depuis Toni Polster en... 1997.

Ancelotti démarre aussi bien que Pep Guardiola, avec vingt-trois points en neuf matchs de Bundesliga.

L'Eintracht Francfort était meilleur que Gladbach, mais doit beaucoup à Hrádecký pour le point du match nul. Un bon partage des points finalement.

Karim Onisiwo devait être titulaire pour Mayence contre Ingolstadt. Sa femme sur le point d'accoucher, il a finalement été envoyé par Martin Schmidt à la maternité.

- En 2. Bundesliga, Stuttgart a gagné son derby entre Souabes et Badois, à Karlsruhe. Une victoire 3-1 qui permet au VfB de pointer à la 2e place, derrière l'intouchable Brunswick. Hanovre et l'Union Berlin se battent pour la 3e place.

  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 12:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1 Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement !
    Partenaires
    Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur