Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Gr.E
  3. // Brésil-Suisse (1-1)

La Suisse bloque le Brésil

Après une bonne première période, au cours de laquelle Coutinho a ouvert le score de très belle manière, la Seleção a cessé de jouer en seconde. Résultat : les Suisses sont revenus dans la partie et ont finalement décroché un nul tout sauf immérité.

Modififié

Brésil 1-1 Suisse

Buts : Coutinho (20e) pour le Brésil // Zuber (50e) pour la Suisse

Les notes du Brésil

C'est écrit : cette Coupe du monde sera compliquée pour tout le monde. Après l'Argentine, tenue en échec par l'Islande, après l'Allemagne, battue dans l'après-midi par le Mexique, c'est au tour du Brésil de louper son entrée dans la compétition. À Rostov, la Seleção n'a pas été capable de faire mieux qu'un match nul, 1-1, face à une vaillante Suisse. Pourtant, les Brésiliens sont parfaitement entrés dans leur Mondial, avec une première demi-heure de haute volée, ponctuée par un but splendide de Coutinho. Alors que ce but aurait pu permettre aux Brésiliens de dérouler, il les a, à l'inverse, bloqués. Et en seconde période, la Suisse a joué crânement sa chance, a égalisé et a défendu ce point avec une organisation quasi parfaite et un brin de réussite. Et voilà comment les ultras favoris cochonnent leur entrée en matière.

Bijou de Coutinho


Inspirée par le Mexique conquérant de cet après-midi, la Suisse choisit la solution offensive dès l’entame. Après trois minutes, Džemaili tente la reprise de volée dans la surface, ça termine bien au-dessus. Dans la foulée, Schar et Akanji se viandent totalement sur un centre en retrait de Neymar, mais la frappe écrasée de Paulinho est détournée miraculeusement par Sommer. Bien organisée, la défense suisse plie à la suite d'une relance de la tête en plein dans les pieds de Coutinho. Le Barcelonais enroule magnifiquement un ballon impeccable et imprenable qui rentre en frappant le poteau. Pendant ce temps-là, l'attaquant Seferović (4 buts en Liga NOS avec Benfica la saison dernière) n’arrange pas son cas auprès des fans suisses en chiant tour à tour ses duels aériens et son contrôle de balle sur une des rares offensives dans la surface des Auriverdes. À la pause, le Brésil donne l’impression de savoir ce qu’il fait.

Zuber alles


Mais dès le début de seconde période, la Suisse revient dans le match. Positionné à deux mètres du but d’Alisson, Zuber n’a pas trop envie de se mêler à la foule de mecs venus jouer ce corner à suivre de Shaqiri. Du coup, le médian suisse se débarrasse de son garde-du-corps, Miranda, d’une jolie poussée dans le dos, et marque de la tête. Refroidis, les Auriverdes montrent un aspect bien moins rassurant de leur jeu. Celui d’une équipe peu inspirée malgré un flanc gauche Marcelo – Neymar très actif. En milieu de terrain, Behrami ratisse, Willian virevolte. Ce n'est que par période que les Brésiliens foutent le boxon dans la défense de Sommer.

Après les tentatives contrées de Coutinho (57e) et Neymar (58e), ce dernier trouve le Barcelonais qui crochète via un contrôle poitrine, mais balance le cuir en tribune. De quoi énerver le Parisien, qui se décide alors à tenter de forcer le résultat rien qu’avec ses dribbles. Mais là où ça fonctionne sur deux Suisses, ça s’écrase sur le troisième, souvent grâce à un tacle solide. Les dix dernières minutes sont chaudes : Firmino essaie la reprise à la Van Basten (82e), puis envoie une tête surpuissante sur Sommer (90e), avant cette incroyable frappe de Miranda qui vient lécher le montant helvète (93e). Non, le Brésil n'y arrivera pas, et ne gagne pas son match inaugural. Une première depuis 1978.


Brésil (4-2-3-1) : Alisson – Marcelo, Miranda, Silva, Danilo – Paulinho (67e Renato Augusto), Casemiro (60e Fernandinho) – Neymar, Coutinho, Willian – Gabriel Jesus (79e Roberto Firmino). Sélectionneur : Adenor Leonardo Bacchi « Tite » .

Suisse (4-2-3-1) : Sommer – Rodríguez, Akanji, Schaer, Lichtsteiner (87e Lang) – Xhaka, Behrami (70e Zakaria) – Zuber, Džemaili, Shaqiri – Seferović (80e Embolo). Sélectionneur : Vladimir Petković.




Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 5 heures Mediapro ne revendra pas ses droits 35 il y a 5 heures Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 135 il y a 6 heures Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 19

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 8
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Les notes du Brésil