Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 83 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2019
  2. // Petite finale
  3. // Angleterre-Suède (1-2)

La Suède s'offre le bronze

Émoussées, Anglaises et Suédoises ont jeté leurs dernières forces dans la bataille pour s'offrir la troisième place du Mondial français. Et ce sont les secondes, profitant de leur relative fraîcheur de départ, qui ont su mieux négocier un match parti sur des bases folles. L'Angleterre méritait certainement mieux, mais elle aura tout de même droit à sa petite place sous le soleil.

Modififié

Angleterre 1-2 Suède

Buts : Kirby (31e) pour les Three Lionesses // Asllani (10e), Jakobsson (22e) pour la Suède.

On les avait quittées têtes basses, yeux humides et espoirs brisés. Mais Anglaises et Suédoises avaient à cœur de finir sur une note positive, malgré la chaleur harassante de Nice. Il n'y avait qu'à voir Lucy Bronze ou Julia Zigiotti se décomposer après d'ultimes efforts. Un accomplissement physique pour chacune des actrices, qui sourit finalement aux Suédoises, mieux entrées dans la partie et ayant su résister en fin de match afin de grimper pour la troisième fois de leur histoire sur le podium (après 1991 et 2011). Ellen White avait cru pourtant égaliser avant la mi-temps, mais la VAR a privé l'attaquante anglaise du nouveau but. Celle-ci ne pourrait être au mieux que co-meilleure buteuse avec 6 réalisations, en attendant un dernier mot d'Alex Morgan dimanche en finale, alors que son équipe devra se contenter d'une médaille en chocolat.

Pour une place au soleil


« Quand je m'allongerai pour bronzer la semaine prochaine, je veux le faire avec la satisfaction du devoir accompli » , assurait le sélectionneur Phil Neville en avant-match. Et si les Niçois profitaient certainement d'un bain de soleil plutôt que de se masser à l'Allianz Riviera, ce sont les Blågult qui présentaient le meilleur teint en début de partie. Privée de Millie Bright, exclue en demi-finale, la défense anglaise est harcelée dès les premières minutes. Les coéquipières de Houghton peinent à ressortir les ballons, la gardienne Telford joue avec le feu face au pressing scandinave et ne peut échapper à la sentence. Et quand Greenwood dégage en panique une belle ouverture de Caroline Seger, Kosovare Asllani ne se pose aucune question avant d'envoyer une frappe sèche dans les filets adverses (0-1, 10e). Rien de tel pour évacuer la frustration du match contre les Pays-Bas, que la meneuse avait quitté sur civière.


La pression ne faiblit pas, et Eva Sofia Jakobsson, partie dans la profondeur, attrape le poteau droit. La virevoltante attaquante montpelliéraine change alors de côté pour combiner avec Blackstenius, ce qui lui permet de doubler le score en déposant sa frappe dans le petit filet opposé (0-2, 21e). Les Three Lionesses semblent assommées par la chaleur, mais réagissent enfin par une frappe lointaine de Bronze, alors que Mead, seule face au cadre, se fait refouler par le retour de Björn et un drapeau levé pour hors-jeu. Le moment où Fran Kirby se retrousse les manches, part dans la profondeur, se met sur son pied gauche, et mouche la défense suédoise (1-2, 31e). Deux minutes plus tard, Ellen White pense même pouvoir remettre les compteurs à zéro, rabrouant Linda Sembrant dans un duel de costaudes, mais son but est annulé pour s'être emmené le ballon du bras. Comme face aux États-Unis, la co-meilleure buteuse est privée d'un nouveau pion par la VAR.

Kirby con Carney


À la reprise, les joueuses privilégient une nouvelle fois le côté du terrain ombragé. Pas uniquement pour fuir le soleil, surtout parce que c'est désormais les Anglaises qui sont à la baguette. Fran Kirby continue de rayonner au cœur du jeu par sa vivacité, alors que Jodie Taylor agrippe à son tour le poteau (63e). Les organismes s'usent et la lucidité avec, si bien que la vieille Hedvig Lindahl semble perdre la boule en multipliant les sorties hasardeuses. La Suède respire sur une frappe lointaine de Zigiotti (66e), mais passe ce second acte retranché dans leur camp. Pour son dernier match avec l'équipe nationale, la légende anglaise Karen Carney (31 ans, 141 capes) grappille quelques minutes et est toute proche de servir le duo Taylor-White. Mais les Anglaises ne sauront forcer la décision : Bronze voit sa reprise surpuissante être repoussée par Nilla Fischer (89e). Pour la Suède, le bronze est autour du cou, place à la bronzette.



Angleterre (4-1-4-1) : Telford - Bronze, Houghton, McManus (Daly, 82e), Greenwood - Moore - Parris (Carney, 74e), Scott, Kirby, Mead (Taylor, 49e) - White. Sélectionneur : Phil Neville.

Suède (4-2-3-1) : Lindahl - Glas, Fischer, Sembrant, Ericsson - Björn (Ilestedt, 72e), Seger - Jakobsson, Asllani (Zigiotti, 46e), Rolfö (Hurtig, 27e) - Blackstenius. Sélectionneur : Peter Gerhardsson.


  • Résultats et classements de la Coupe du monde

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE

    dimanche 7 juillet Emmanuel Macron : « Pour le sport féminin, les choses ne seront plus jamais les mêmes » 70 dimanche 7 juillet Revivez États-Unis - Pays-Bas (2 - 0) 255
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    vendredi 5 juillet Infantino veut une Coupe du monde féminine à 32 équipes 22 mercredi 3 juillet Revivez Pays-Bas - Suède (1 - 0) 190 mardi 2 juillet Valenciennes bat des records d'affluence aux buvettes du Mondial 36 lundi 1er juillet Les stations de métro de Lyon rebaptisées au nom des capitaines du Mondial 16 samedi 29 juin Dhorasoo : « J’espère que la France ne sera pas la dernière à réagir » 195 vendredi 28 juin Revivez France - Etats-Unis (1 - 2) 493 jeudi 27 juin Pierluigi Collina défend la VAR 94 mardi 25 juin La mascotte Ettie volée au Parc des Princes 39