Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020
  2. // Gr.E
  3. // Suède-Pologne (3-2)

La Suède renvoie la Pologne à la maison

Malgré un grand match de Robert Lewandowski, auteur d'un doublé, la Suède a su se montrer froide devant pour éliminer la Pologne (3-2) et filer en huitièmes de finale. Et confirme qu'elle va être difficile à sortir, quel que soit l'adversaire.

Modififié

Suède 3-2 Pologne

Buts : Forsberg (2e, 59e), Claesson (90e+2) pour la Suède // Lewandowski (61e), (84e) pour la Pologne

À la question « Quel est votre pire cauchemar » , la plupart des joueurs espagnols, slovaques et polonais (et italiens) vous répondront un mot : « Suède » . Pour terminer leader de ce groupe E sur le fil, grâce au but de Claesson dans le temps additionnel, la Suède a une nouvelle fois appliqué sa tactique qui fonctionne à tous les coups : se montrer cinglant devant, tout en bouchant les portes d'entrée derrière. Sans un grand Robert Lewandowski, elle aurait pu boucler ses trois premiers matchs sans encaisser le moindre pion. À la place, la formation de l'étincelant Emil Forsberg termine son premier tour de piste avec deux succès et un nul face à l'Espagne. Jusqu'au bout, cette Suède-là va enquiquiner son monde.

Forsberg glace la Pologne

Dans la chaleur du four de Saint-Pétersbourg, il ne faut même pas cent vingt secondes à Emil Forsberg pour refroidir Wojciech Szczęsny et à la Suède pour fermer boutique (1-0, 2e). En face, la Pologne de Paulo Sousa balbutie son football : les passes ne sont pas assurées, les transversales non plus, et les occasions non converties. Comme celle-ci, énorme, de Robert Lewandowski au quart d’heure de jeu qui réalise la prouesse de foutre à deux reprises un coup de casque sur la barre en quelques secondes. Avant la pause, Piotr Zieliński ne sera pas plus en réussite face à Robin Olsen : la Suède tient son braquage avec brio.

La Pologne rentre à la maison, malgré Lewandowski

Au retour des vestiaires, histoire de foutre en rogne les Białe Orły, les coéquipiers d’Alexander Isak enfoncent le clou et la Pologne au fond du trou. Tout juste entré en jeu, Dejan Kulusevski transperce la défense gruyère polonaise et sert sur un plateau Forsberg s’offre un doublé (2-0, 59e). Lewandowski voit rouge et, pratiquement sur l’engagement, s’en va tout seul nettoyer la lunette d’Olsen pour remettre sa nation dans le game (2-1, 61e). Le dernier du groupe E jette toutes ses forces dans la bataille et va finir par s’offrir un finish fou : de près, Lewandowski inscrit un doublé (2-2, 84e) et redonne espoir à tout un pays. Mais finalement, un miracle d’Olsen devant Lewandowski suivi d’un contre tueur de Viktor Claesson (3-2, 90e) dans la foulée sert de point d’orgue à ce drame en cinq actes : au bout du compte, la Pologne rentre à la maison et la Suède termine leader malgré le carton de l'Espagne face à la Slovaquie. Comme attendu au coup d'envoi, finalement.



Suède (4-4-2) : Olsen - Lustig, Danielson, Lindelöf, Augustinsson - Larsson, Olsson, Ekdal, Forsberg - Quaison, Isak. Sélectionneur : Janne Andersson.

Pologne (3-5-2) : Szczęsny - Bereszyński, Bednarek, Glik - Jóźwiak, Klich, Krychowiak, Zieliński, Puchacz - Lewandowski, Świderski. Sélectionneur : Paulo Sousa.


  • Résultats et classements de l'Euro 2020

    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom
    Hier à 19:04 Les joueurs de Premier League obligés d'être vaccinés pour jouer ? 129
    Hier à 16:30 Auditionné par l'Assemblée nationale, Didier Quillot revient sur l'affaire Mediapro 44
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
    Hier à 12:41 Un impressionnant tourbillon de poussière retarde un match en Bolivie 12
    Hier à 10:15 La FIFA confiante pour la mise en place de sa réforme sur les agents dès juillet 2022 9 Hier à 09:45 Bristol prête un de ses joueurs lors d'un amical, il égalise 17
    À lire ensuite
    United Colors of Brereton