Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Brésil-Pérou (3-1)

La streakeuse de la finale de la C1 a tenté de récidiver à la Copa América

Modififié
Trop peur de Gary Medel ?

La streakeuse qui avait interrompu la finale de la C1, le 1er juin, a confié ce mardi sur son compte Instagram avoir tenté de réitérer l'expérience à l'occasion de la finale de la Copa América. Lors de la rencontre, Kinsey Wolanski était en effet présente en tribunes et prévoyait de pénétrer à nouveau sur la pelouse, en compagnie de son compagnon, Vitaly Zdorovetskiy. Les deux intrus ont ensuite été stoppés par le service de sécurité du stade. « Nous sommes sortis de prison et profitons maintenant de notre séjour au Brésil  » , a-t-elle conclu sur ses réseaux sociaux.


Les deux trublions prévoyaient donc probablement un nouveau gros coup de publicité pour le site internet Vitaly Uncensored, dont Vitaly Zdorovetskiy est le fondateur. Selon les résultats d'une enquête d'analyse, Apex Marketing Group, l'opération réalisée en finale de la C1 aurait rapporté environ quatre millions d'euros via le site internet. Dans le même temps, la chaîne YouTube de Vitaly Zdorovetskiy a franchi les dix millions d'abonnés.

Foutus influenceurs. VLU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article