Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options

La "Stoke story"

Modififié
Lundi soir, pour le compte du dernier match de la 4ème journée de Premier League, Stoke City recevait Aston Villa dans des conditions plutôt funestes. Le coach des locaux, Tony Pulis, a dû en effet quitter son groupe le jour du match pour retrouver à Newport, au Pays de Galles, sa famille, endeuillée par la mort de maman dans la matinée. L'assistant Dave Kemp assurait donc l'intérim.


A la mi-temps, les Potters sont menés 1-0 (but de Downing à la 35ème). Mais, à la surprise générale, c'était bien Pulis qui attendait ses ouailles au vestiaire pour une belle remontée de bretelle. « A l'évidence, il n'était pas très content de la manière dont se déroulait le match » raconte le joueur Matthew Etherington au micro de Sky Sports à la fin de la rencontre.


Et l'impossible arriva. Au courage, Kenwyne Jones égalise à la 80ème avant que Robert Huth ne délivre le Britannia Stadium à la 93ème et n'offre une victoire inespérée à Stoke.

Comme un film à l'américaine...











RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure L'ES Tunis corrigé par Al Ain en quarts du Mondial des clubs 7
il y a 5 heures Kashima cuisine les Chivas 5