Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Inter-Roma (0-0)

La Roma muselle l'Inter

Dans un match équilibré et pauvre en occasions, la Roma est parvenue à museler l'Inter sur ses terres (0-0). Pour la première fois de la saison, les Nerazzurri sont restés muets et manquent une belle occasion de mettre la pression sur la Juventus.

Modififié

Inter 0-0 Roma



Il fallait bien que ça arrive un jour. Pour la première fois de la saison, l’Inter n’a pas réussi à trouver le chemin des filets ce vendredi soir à San Siro. La faute à une Roma bien organisée, qui n’a laissé que très peu d’opportunités à l’ogre intériste de développer son jeu. Mais aussi à un manque de rythme que l'Inter ne devra pas montrer à nouveau, et surtout regretter en fin de saison au moment de faire les comptes. Car ce résultat nul et vierge empêche la formation d'Antonio Conte de mettre la pression sur la Juventus, qui se déplace ce samedi soir sur la pelouse de l’autre club de Rome, la Lazio. Une belle occasion qui s'envole, donc.

Lukaku rate le rendez-vous

Quatre jours avant son rendez-vous crucial avec le FC Barcelone en Ligue des champions pour espérer prolonger son rêve européen, l’Inter se devait de garder le rythme face à une Roma qui a plus d’un tour dans son sac. Les Nerazzurri, qui accusent les absences simultanées de Nicolò Barella et de Stefano Sensi au milieu de terrain, galèrent rapidement à répéter leurs gammes. Car si Romelu Lukaku ne profite pas d’une mauvaise remise en retrait de Jordan Veretout (6e), c’est bien la Roma qui prend le contrôle des débats dans cette première demi-heure.


Grâce à une ligne de récupération haute dans le camp de l’Inter, les hommes de Paulo Fonseca empêchent le leader de ressortir proprement. Conséquence immédiate : Nicolò Zaniolo, titularisé en lieu et place d’un Edin Džeko souffrant, expédie une première banderille bien captée par Samir Handanovič (19e). L’absence du buteur providentiel de la Louve empêche néanmoins la Roma d’apporter un réel danger, dans la surface milanaise. À la pause, le score nul et vierge est d’une logique tristement implacable.

Mirante, bis repetita

Dès la reprise, l’Inter décide de reprendre les choses en mains. Comme au début du premier acte, il faut un nouveau miracle d’Antonio Mirante pour empêcher Matías Vecino d’ouvrir le score à la suite d'une belle remise de Borja Valero (48e). Mais, comme durant les 45 premières minutes, le rythme retombe rapidement et les opportunités se font rares.


Leonardo Spinazzola sauve quand même la patrie devant Lautaro Martínez (67e), et sera imité par son compère Gianluca Mancini toujours dans les jambes du buteur argentin (87e) en fin de rencontre. Gianluca Calvarese renvoie tout le monde à la maison, et l'Inter repart chez elle sans le sentiment du devoir accompli. Muet, mais pour combien de temps ?




Inter (3-5-2) : Handanovič - Godín, De Vrij, Škriniar - Candreva (Lazaro, 45e), Vecino, Borja Valero (Asamoah, 71e), Brozović, Biraghi (D'Ambrosio, 88e) - Lukaku, Lautaro. Entraîneur : Antonio Conte.

Roma (4-2-3-1) : Mirante - Santon (Spinazzola, 16e), Mancini, Smalling, Kolarov - Veretout, Diawara - Mkhitaryan (Florenzi, 88e), Pellegrini, Perotti (Džeko, 67e) - Zaniolo. Entraîneur : Paulo Fonseca.


Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom

il y a 12 heures LOTO samedi 6 juin 2020 : 17 millions d'€ à gagner !!!
il y a 4 heures Infantino annonce un plan d'aide financière
il y a 9 heures Katai licencié pour les propos racistes de sa femme 108 il y a 10 heures La collection de tirages photo So Foot de juin est dispo !
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons