Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Tottenham-Liverpool

La revue de presse après Tottenham-Liverpool

Au terme d'une finale peu spectaculaire, Liverpool a remporté la sixième Ligue des champions de son histoire. Ce dimanche matin, l'Angleterre félicite Klopp et se désole de la performance de Kane quand l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie saluent les Reds pour leur victoire peu prestigieuse, mais éternelle. Revue de presse.

Modififié

Angleterre


Si les médias font quasiment tous référence à la sixième C1 des Reds et leur « Joy of six » , le sentiment d’avoir vécu une finale décevante a été partagé par l’ensemble de la presse anglaise ce dimanche matin. À l’image du Daily Mail qui se demande si les deux équipes n’avaient pas mis toute leur énergie dans les demi-finales, The Sun avance que cette « finale anglaise n'était pas une bonne publicité pour le soi-disant meilleur championnat du monde » . Les jeux de mots étaient à nouveau de sortie puisque le supplément sport du Telegraph parle de « Redemption » , quand le Daily Star titre « The IncREDibles » .

On était au QG des supporters de Liverpool


La titularisation de dernière minute de Kane a également été sujet à moult questions dans la plupart des canards britanniques. Si le Telegraph se désole pour Lucas, « lui qui a conduit Tottenham en finale avec un tour de passe-passe phénoménal » , le quotidien généraliste rappelle surtout que « Pochettino a dû prendre une décision difficile » . De son côté, le Sun prétend ne pas avoir vu l’attaquant anglais de la soirée, mais simplement « l’ombre de lui-même » .


Allemagne


Ce dimanche matin, la presse allemande fait la part belle à Jürgen Klopp, l'entraîneur des Reds ayant mis fin à sa malédiction de six finales consécutives perdues. Bild évoque « une nuit magique à Madrid » et rappelle qu'avec cette victoire contre Tottenham, plus « personne ne peut dire qu'il ne peut pas gagner de gros matchs » . Pour le quotidien généraliste ZEIT, ce sacre est celui de « Jürgen the Galactic » même si le jeu proposé « a été plutôt une déception pour de nombreux fans de football » .


Espagne


Le décès inattendu de José Antonio Reyes ce samedi est encore omniprésent dans la presse espagnole, et notamment chez Marca où la Ligue des champions passe au second plan, même si « Don Jürgen Klopp » est également salué et considéré « comme le meilleur coach du monde » . Si pour AS, cette victoire rend « Liverpool éternel » , El Mundo Deportivo y voit une « Fierté rouge » . Devant le penalty rapidement accordé aux Reds, le quotidien catalan évoque à son tour « une finale peu prestigieuse » .



Italie


Côté italien, le Corriere dello sport fait lui aussi l'éloge de « King Klopp » et parle d'une « nuit fantastique » pour les Reds. Pour Tuttosport, qui préfère évoquer plus largement le duel de boxe Sarri-Conte, Liverpool a de quoi être « Rouge d'extase » après cette victoire grâce à Salah et Origi. En titrant « LiverBoum » , la Gazzetta dello Sport évoque le fait que cette finale gagnée permet au club anglais de s'asseoir « officiellement sur le podium de l'histoire de la Ligue des champions » , derrière le Real Madrid (13) et l'AC Milan (7).




Par Maxime Renaudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 1 heure La FIFA met sous tutelle la CAF 17
Hier à 17:00 Un coup franc de soixante mètres en Malaisie 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE