Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe A
  3. // Molde/Ajax

La première bio française sur Johan Cruijff !

Modififié
« Johan Cruijff, génie pop et despote » . Déjà, la couverture avec une super photo de lui en noir et blanc est sublime. Mais surtout, c'est la première biographie qui est consacrée à Johan en France. Essayez un peu de lire les bios de « Cruijffie » en néerlandais, pour voir… Le bouquin s'étale sur 14 chapitres (devinez pourquoi) et il est préfacé par un de ses fans absolus : Michel Platini. Cette bio retrace la vie et l'œuvre du grand bonhomme de sa naissance jusqu'à l'été 2015 où on était allés l'interviewer pour So Foot à Barcelone. Raconter sa légende, ça s'imposait vu que le gars figure toujours comme une référence permanente de la footosphère. Dans les années 70, Johan avait balancé ça : « Je ne pense pas qu'un jour les gens ne sauront pas de qui il est question lorsqu'il entendront le nom de Cruijff » … Et Johan avait raison ! En 2015, on parle encore de lui. Pourquoi ? Parce qu'il incarne à lui tout seul trois dimensions d'excellence que personne d'autre n'a jamais égalées. Il a été un footballeur d'exception avec l'Ajax, Barcelone et les Oranje. Il a été un entraîneur d'exception avec les jeunes Ajacides et la Dream Team. Et il a été enfin un des inspirateurs du renouveau du foot espagnol qui gagne enfin, bien véhiculé par les Blaugrana de descendance cruyffienne (Euro 2008 et 2012, Mondial 2010).

Cruijff, celui qui a sorti les Pays-Bas du « Tiers-monde footballistique »


Voilà pour le côté « foot officiel » du bonhomme. Et puis il y a l'icône éternelle : charismatique, classieux sur le terrain, élégant à la ville, 100 % photogénique (comme Marylin ou Dean, même sur les photos ratées). Rebelle dynamiteur de la vieille société hollandaise et ado rock'n'roll, ce pur môme des sixties jouait sur le même beat que les Beatles et les Stones. Mais à la différence de son alter ego George Best, Johan a su passer le cap des années 70 et des années 80… Le livre retrace tout ça : l'enfance du surdoué, la mort de son père à 12 ans, l'épervier supersonique, les dribbles, les clopes à la chaîne et les buts à la pelle, sa tchatche légendaire de grande gueule déjà repérable à l'enfance, les punchlines, ses « cruyffismes » aussi géniaux que débiles, ses prophéties dingues, ses superstitions. Un long chapitre retrace pratiquement jour après jour, la Coupe du monde 1974 vécue à l'intérieur de la sélection des Pays-Bas et raconte la rivalité au sommet des Seventies avec Beckenbauer. Pourquoi la Hollande a perdu ? Vous le lirez à travers les 40 pages consacrées à ce Mondial allemand… Pour une bonne compréhension du foot hollandais d'hier à aujourd'hui, cette bio vous expliquera dans le détail comment, grâce à Cruijff et Rinus Michels, leur Football Total a sorti les Pays-Bas du Tiers-monde footballistique dans les années 60. Aujourd'hui, le foot hollandais figure dans le top 5 mondial ! Même si pour l'Euro 2016, euh…

« S'ils jouent normalement avec moi, ils seront toujours en retard »


Johan Cruijff, génie pop et despote. « Despote » pour la face sombre du personnage. Car Cruijff c'est aussi Johan 1er, chef de meute césarien imposant son imperium écrasant. Très tôt, il a eu la conscience aiguë que ses partenaires sont des simples mortels qui doivent se hisser à son altitude car (sic)… Dominateur, manipulateur, égocentrique, colérique, rancunier… Sa personnalité ultra conflictuelle et impitoyable en a brisé plus d'un ! Joueurs, coéquipiers, entraîneurs, dirigeants, journalistes : ceux qui ont bravé son leadership l'ont payé cher. La chronique quasi intégrale et très détaillée de Johan avec la sélection Oranje de 1966 à 1977 révèle ainsi un Johan à la fois génial et odieux. Et le vieux lion mord encore ! Sa « Révolution de velours » à l'Ajax de 2010 à 2012 fut en fait une véritable boucherie où il fit rouler les têtes dans la sciure. La longue guerre atomique « Cruijff vs Van Gaal » y est narrée également dans le détail. Son conflit avec Josep Nunez au Barça, entamé dès sa prise de fonction en 1988, parcourt l'époque Dream Team ! Sans oublier ses relations tragi-comiques avec ces deux tarés de Romário et Stoichkov. Son âpreté au gain quasi pathologique y est longuement analysée et réserve des surprises pas toujours aussi accablantes… Moins connue, son inimitié comme joueur puis entraîneur avec les arbitres : elle raconte beaucoup en fait sur sa personnalité profonde. José Mourinho est un enfant de chœur à côté de Johan ! Enfin, il y a les Lois de Cruijff qui s'imposent encore à tout le foot hollandais : la théorie cruyffienne sur les penaltys longuement exposée en dit long sur la lose absolue du foot hollandais sur les pénos et les tirs au but…

Et puis il y a tout le reste : le théoricien hyper pointu ! Le mentor des Guardiola, Rijkaard et Frank de Boer ! Le miraculé au triple pontage coronarien ! Le businessman ! Les cheveux longs, le n° 14, les Puma défoncées, les Chupa Chups, les chaînes en or, les chewing-gums, les grands trench-coats blancs, les Ray Ban, les maillots à deux bandes pour emmerder Adidas et la Fédé… S'il y a bien un bouquin foot à lire en cette rentrée littéraire, c'est celui-là !


Par Chérif Ghemmour « Johan Cruijff, génie pop et despote » , de Chérif Ghemmour, préfacé par Michel Platini, aux éditions Hugo Sport – Sorti depuis le jeudi 24 septembre 2015.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:17 Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
il y a 9 heures Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 148
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 18:09 Gervinho vers Parme 18 Hier à 17:00 Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 Hier à 16:30 Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 30 Hier à 13:30 Un match de Liga prochainement joué aux States 65