Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2019
  2. // Maroc-Côte d'Ivoire (1-0)

Le Maroc couche la Côte d'Ivoire et file en huitièmes

Mieux organisés et très bien rodés collectivement, les Lions de l'Atlas ont muselé au métier des Ivoiriens sans inspiration ce vendredi soir, et sont désormais assurés de décrocher leur ticket pour les huitièmes de finale de la CAN.

Modififié

Maroc 1-0 Côte d'Ivoire

But : En-Nesyri (23e) pour le Maroc

En voilà une équipe qui sait dicter les termes du combat. En lançant une attaque préventive symbolisée par ce but précoce d'En-Nesyri. Puis en levant haut ses boucliers, sur lesquels les Éléphants se sont sans cesse fracassé les défenses. Rodé collectivement et parfaitement en place tactiquement, ce Maroc-là, désormais qualifié pour les huitièmes de finale, a pour l'instant plutôt la gueule d'un candidat capable de soulever le trophée de cette CAN 2019.

Amarabat, premier de cordée


Manifestement pas fan du concept de round d'observation, Serge Aurier envoie dès la première minute un centre téléguidé sur le crâne de Kodjia, mais Sais, vigilant, éteint l'incendie sur sa ligne. Un départ de feu, mais l'ensemble se tasse rapidement : les deux équipes pataugent dans la phase de construction, alors que ni Serri ni Belhanda, tous deux installés au poste de meneur de jeu, ne touchent assez de billes pour piloter les actions de leurs équipes respectives. À ce petit jeu-là, c'est encore le Maroc qui s'en sort le mieux, notamment grâce aux montées d'Hakimi et Dirar, qui foutent régulièrement le bazar dans l'arrière-garde des Éléphants.


Les Lions de l'Atlas prennent confiance, Belhanda et Ziyech inventent enfin quelques passes bien chiadées et les Ivoiriens commencent lentement, mais sûrement, à reculer. De quoi permettre à Amarabat de crocheter la porte de la serrure adverse. Le milieu d'Al-Nasr se fend de quelques élégants entrechats pour embobiner la défense, puis saupoudre l'ensemble d'une passe entre les lignes pour En-Nesyri, qui zigouille Gbohouo à bout portant. Mystifiée, la Côte d'Ivoire se secoue enfin les méninges, mais Pépé, qui profite d'une sortie de Bounou, ne cadre pas sa tentative, alors que Serey Die voit sa frappe lourde déviée par le portier marocain.

Le bunker marocain


Problème pour les ouailles d'Ibrahim Kamara : le Maroc sait parfaitement bien bétonner derrière. Pépé, incapable de prendre de la vitesse, se traîne comme un grabataire sur son aile, et Gradel, paumé sur son côté gauche, est vite remplacé par Cornet, qui ne fera guère mieux. Pire, les Ivoiriens se payent un gros coup de poisse quand Aurier, blessé, doit sortir à l'heure de jeu. Impuissants offensivement, les vainqueurs de la CAN 2015 doivent même se farcir les contres marocains et il ne manque pas grand-chose à En-Nesyri pour doubler la mise et plier la partie. Un coup de grâce qui n'arrivera jamais, mais dont le Maroc pourra finalement se passer : la Côte d'Ivoire ne s'en sort pas, et les Lions de l'Atlas en profitent pour cueillir leur seconde victoire de la phase de groupes. Une bonne nouvelle pour l'éternelle chemise blanche d'Hervé Renard, qui ne devrait que modérément transpirer lors du dernier match de poule de ses protégés, face à l'Afrique du Sud, le 1er juillet prochain : lui et les siens sont déjà assurés de disputer les huitièmes de finale de cette Coupe d'Afrique des nations 2019.


Maroc (4-2-3-1) :Bounou - Dirar, Benatia, Saïss, Hakimi - Belhanda, El Ahmadi - Ziyech (Boufal, 75e), Boussoufa, Amarabat - En-Nesyri. Sélectionneur : Hervé Renard.

Côte d'Ivoire (4-3-3) : Gbohouo - Aurier (Bagayoko, 67e), Is. Traoré, Kanon, W. Coulibaly - Seri (Bony, 63e), Serey Dié, Kessié - Gradel (Cornet, 55e), Kodjia, Pépé. Sélectionneur : Ibrahim Kamara.


  • Résultats et classements de la Coupe d'Afrique des nations


    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    il y a 8 heures Un club amateur lutte contre les dangers de l’alcool 13 il y a 9 heures Le but somptueux de Vangioni 8
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 20:30 Monterrey dans le dernier carré du Mondial des clubs 4
    À lire ensuite
    Les notes des États-Unis