Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 36e journée

La Liga toujours aussi serrée

Alors que quasiment tous les championnats européens ont donné leurs verdicts, le suspense est toujours présent en Espagne. Les trois de devant ont tous gagné. Grâce à un coup de tête de Bale, le Real a difficilement battu la Real Sociedad, le Barça est venu à bout d'un Bétis à dix, et l'Atlético bis a assuré face au Rayo. Pour le maintien, c’est tout aussi tendu.

L’équipe du week-end : Sporting Gijón


Si le monde entier a les yeux rivés vers les trois géants en haut du classement, les bas-fonds de la Liga offrent aussi une lutte intéressante. Ce week-end, c’est Gijón qui a pris trois points essentiels pour rester en Liga. Dans un Molinón rempli pour l’occasion, les Asturiens ont battu Eibar (2-0). Malgré une domination des hommes de Mendilibar en première période, le Sporting ouvre le score grâce à un coup de crâne de Carmona juste avant le repos. C'est Jony Rodríguez qui plante le second but pour Gijón. Grâce à cette victoire, Gijón sort de la zone rouge et laisse le Rayo Vallecano à la dix-huitième place.

Vidéo

Le joueur du week-end : Gareth Bale


Benzema et Ronaldo blessés, Gareth Bale était attendu au tournant. Et le Gallois n’a pas déçu. Celui « qui peut réaliser les mêmes choses » que Cristiano Ronaldo selon Zidane, a offert la victoire au Real Madrid. Sur un énorme coup de tête, l’ancien de Tottenham a débloqué une rencontre compliquée, sur une pelouse ou le double Z avait aligné une équipe bis, avant la demi-finale retour de Ligue des champions face à City. Air Bale.


Un but de la tête qui n’a pas empêché le monde entier de voir sa calvitie naissante. Demande des conseils à ton coach, Gareth.

Vous avez raté Grenade-Las Palmas et vous n’auriez pas dû


Une équipe qui lutte pour le maintien, contre une autre qui a réalisé une saison exceptionnelle pour un promu. Oui, cette rencontre avait un certain charme. Alors que Las Palmas devance très rapidement Grenade avec un superbe doublé de Jonathan Viera en neuf minutes, les coéquipiers d’El-Arabi ont réalisé un bel exploit. Rochina donne un peu d’espoir à son équipe grâce à un raid solitaire. El Arabi, le meilleur buteur de l’histoire de Grenade en première division, ajoute un pion à son compteur, avec un coup de tête qui offre l’égalisation aux Andalous. L’ancien Lillois Ricardo Costa offre les trois points à Grenade à vingt minutes de la fin. Grenade est seizième, un point devant le premier relégable.

Le Bayern doit patienter, le Bayer en C1

Vidéo

La polémique de la machine à café con leche : Simeone, le rebelle


Après avoir jeté une balle sur le terrain, Simeone a gagné le droit de s’asseoir dans les tribunes jusqu’à la fin de la Liga. Mais l’entraîneur argentin a décidé de pousser le vice et la provocation lors du match contre le Rayo Vallecano. El Cholo n’a pas hésité à entrer en communication avec Gabi, son capitaine assis sur le banc, via une oreillette. La Fédération avait précisé que la suspension impliquerait, « en plus des interdictions vues antérieurement, celle de ne pas se situer à proximité du banc de touche et de donner des instructions, quelles qu’elles soient, et de n’importe quelle manière que ce soit aux acteurs de la rencontre » . AS a même évoqué une nouvelle sanction d’environ vingt matchs. Il trouvera toujours une solution pour donner des consignes à ses soldats.

Le golazo du week-end : Griezmann offre la victoire à l’Atlético sur son premier ballon


L’analyse définitive : Malheur à celui qui craque


Toujours en tête à la différence de buts, le Barça reste en position favorable. Deux victoires et le titre sera assuré. Sauf que les hommes de Luis Enrique vont jouer le derby face à l’Espanyol la semaine prochaine. Nul doute que la tâche du FC Barcelone sera ardue face au rival catalan. Le Real de Zizou affrontera Valence, et l’Atlético jouera contre Levante, presque condamné en seconde division. Lors de la dernière journée, le Real ira à La Corogne, le Barça à Grenade, et les Colchoneros recevront le Celta. Bref, tout est ouvert, d’autant plus que les deux équipes madrilènes vont disputer la demi-finale retour de Ligue des champions. Pour une fois, la Liga est pleine de suspense. De quoi permettre à Marca de s’enflammer.

Les déclas du week-end


- « Avec Zidane, on se sent plus appréciés, on sent son affection. » Ronaldo et les éloges pour Zizou.

- « Casillas était un incompris à Madrid. » Xavi, qui pourra même dire qu'il est incompris à Porto.

- « On aborde la demi-finale avec beaucoup d’illusions. On veut réaliser quelque chose de beau dans cette compétition. » Unai Emery a aligné une équipe bis ce week-end, et explique pourquoi.

- « C'est nous qui sommes dans une situation privilégiée. Aucun des deux ne va trébucher, et nous, ce que nous devons faire, c'est gagner nos matchs. » Luis Enrique, pragmatique.

Et sinon, que pasa ?


- Après avoir battu Liverpool sur le fil, Villarreal se paye Valence (0-2) et s'assure une place en tour préliminaire de la Ligue des champions.

- Messi, et une leçon d’ouverture.



- Ángel Correa, le futur.


- Bebé n’a pas vraiment apprécié le changement fait par Paco Jémez.

Vidéo

- Danilo est en difficulté au Real, et AS a décidé de l’enfoncer en comptant les ballons perdus par le latéral brésilien. Résultat, 21 au compteur. Dur.

- Hristo Stoitchkov maîtrise Instagram, et voulait le montrer. L’ancien du Barça s’est moqué d’Adán le « Merengue » , après sa sortie ratée face à Suárez.



- Bonne nouvelle pour les Colchoneros, qui vont récupérer Godín et Carrasco pour le retour de C1 contre le Bayern.

- La défense de fer de l’Atléti cette saison.


- Cela faisait 4 mois que Peter Lim, le propriétaire de Valence n’allait pas voir un match à Mestalla. Cela n’a pas porté chance aux Chés, qui ont perdu (0-2) face à Villarreal.

- Deux mecs plutôt doués dans leurs domaines s’envoient des fleurs.


- Les complotistes sont servis. Contre le Betis, le Barça a joué pour la douzième fois en supériorité numérique.

- Iago Aspas n’a pas apprécié l’arbitrage de la rencontre face à Bilbao, et le fait savoir sur Twitter : « S’ils ne veulent pas qu’on soit cinquièmes, qu’ils préviennent, qu’on puissent économiser le vol et l’hôtel. »


- Cheryshev revenait de blessure et s’est de nouveau blessé. Saison noire pour lui.


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga



    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



  • Dans cet article


    Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75
    À lire ensuite
    Le Bayern doit patienter, le Bayer en C1