Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Montpellier (5-1)

La LFP met de l'ordre dans les buteurs de PSG-Montpellier

Modififié
Le suspense était insoutenable.

Kylian Mbappé allait-il accentuer son avance en tête des meilleurs buteurs de Ligue 1 d'une ou deux réalisations ? Mercredi soir, lors de la claque infligée par le PSG contre Montpellier (5-1), le Parisien a fait mouche sur deux tirs contrés par le malheureux Hilton. Le premier but avait été attribué au défenseur brésilien (78e, CSC), le deuxième au prodige français (79e).


Ce jeudi, la commission des compétitions de la LFP a tranché... et a décidé de ne rien modifier concernant ces deux réalisations. Malgré le forcing de Kylian Mbappé sur Twitter, sa première reprise « n'était pas cadrée et, sans l'intervention d'Hilton, le ballon ne prenait pas le chemin des filets » , a estimé la commission. Le deuxième pion, une magnifique frappe contrée en lucarne rentrante, provenait d'un « tir initialement cadré » de Mbappé, « ce qui entraîne l'attribution du but au numéro 7 parisien » , a jugé la LFP.


Mais la LFP aura finalement fait un heureux ce jeudi : Christopher Nkunku. Le milieu parisien, qui cire le banc de touche depuis des mois, effectuait son retour comme titulaire contre les Héraultais et apprendra avec plaisir (ou regret ?) qu'il aurait dû être buteur mercredi. Sa tête mollassonne à la 73e minute, superbement déviée par Petar Škuletić dans ses filets et initialement attribuée à l'attaquant, lui a finalement été attribuée : « Selon le même principe, bien que le dernier joueur à avoir touché le ballon soit un joueur de l'équipe qui défend, le ballon de l'attaquant était initialement cadré » , a affirmé la LFP.

Tout ce tapage autour de la VAR « briseuse d'émotions » alors que le vrai coupable est tout trouvé. DDG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:59 La Fifpro réclame des remplacements temporaires 34 Hier à 17:48 Un nouveau format pour la Ligue des champions à l'étude 127