Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Sere A
  2. // J29
  3. // Inter-Lazio (0-1)

La Lazio cueille l'Inter à froid

Un but, et puis s'en va. Voilà comment la Lazio s'est imposée, par la plus petite des marges donc, contre l'Internazionale à San Siro (0-1). De bon augure pour la prochaine Ligue des champions. Merci qui ? Merci Milinković-Savić !

Modififié

Internazionale 0-1 Lazio

But : Milinković-Savić (13e)

Il y avait comme un bon coup à faire pour la Lazio, ce dimanche soir. Battu par la Sampdoria de Gênes hier, l'AC Milan avait laissé la possibilité à ses poursuivants d'entrevoir un possible ticket d'accession à la prochaine C1. L'AC Milan ? L'ennemi historique de l'Inter, qui accueillait les Biancocelesti. Manque d'envie ou pas, les hommes de Luciano Spalletti ont pêché par leur stérilité offensive, et la Lazio ne s'est pas privée pour sauter sur l'occasion grâce à un réalisme à l'italienne. Résultat : un homme s'appelant Milinković-Savić en a profité dès le premier quart d'heure pour donner un précieux succès aux siens, tout en faisant chialer les locaux.

L'éclair de Sergej


Il y a, sans doute, des rencontres plus importantes que les autres. Pour l'Inter, cette réception de la Lazio prend des allures de retour de trêve internationale avec un démarrage en mode diesel sans sa pointe argentine Lautaro Martínez (blessé après la rencontre face au Maroc). Pas de bol, les Romains arrivent avec des intentions complètement différentes. Côté gauche de la surface milanaise, le stratège Luis Alberto hérite d'un ballon perdu. Un contrôle, un décalage sur le pied droit, et l'Espagnol envoie un centre millimétré sur la tête de Sergej Milinković-Savić, présent pour ouvrir le score (0-1, 13e). Maîtres des opérations, les Laziali encaissent malgré tout une mauvaise nouvelle puisque Joaquín Correa doit laisser sa place à Felipe Caicedo peu avant la demi-heure de jeu.


Bien dans son match, la Lazio ne faiblit pas et manque même de corser l'addition sur un coup franc de Luis Alberto repris puissamment de la tête par Bastos. Mais Samir Handanović prouve là sa capacité à réaliser des arrêts réflexes énormes. Touché dans son orgueil, Keita Baldé justifie dans la foulée sa présence à la pointe de l'attaque lombarde et dégaine une frappe que Thomas Strakosha repousse avec sérénité. Mais une nouvelle fois, la Lazio démontre sa dangerosité grâce à une frappe de l'intenable Luis Alberto claquée par Handanović en corner. Pas le temps de frapper le coup de pied de coin, tout le monde va cogiter pendant quinze minutes pour abattre de nouvelles cartes.

Nainggolan, le retour


Visiblement secoués par Spalletti, les Intéristes accélèrent le mouvement dès la reprise par l'intermédiaire d'Ivan Perisić et sa frappe du gauche. Mais Strakosha veille encore au grain. Pourtant, la Lazio imprime très vite un faux rythme dans la partie, et les Milanais se mettent à douter. Sur un contre, Handanović évite le pire en sortant vainqueur d'un face-à-face avec Caicedo puis Ciro Immobile. À l'usure, la Lazio parvient à rendre les offensives adverses inefficaces malgré de nombreux changements tactiques dont l'entrée d'un Radja Nainggolan de retour de blessure. Mais trop isolé dans ses percées, le Belge ne trouve que les gants d'un Strakosha sûr de sa force. Voilà qui fait les affaires de la Lazio, cinquième à trois points derrière l'AC Milan... avec un match en moins.



Internazionale (4-2-3-1) : Handanović - Asamoah, Škriniar, Miranda, D'Ambrosio (Candreva, 80e) - B. Valero (Nainggolan, 74e), Brozović - Politano, Vecino, Perisić - Keita (J. Mario, 84e). Entraîneur : Luciano Spalletti.


Lazio (5-3-2) : Strakosha - Lulić (Durmisi, 87e), Bastos, Acerbi, Luis Felipe, Rômulo - L. Alberto (Parolo, 67e), L. Leiva, Milinković-Savić - Correa (Caicedo, 27e), Immobile. Entraîneur : Simone Inzaghi.


  • Résultats et classement de Serie A


    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 17:00 Henry discuterait avec les New York Red Bulls 28
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 12:50 L'ancien club de Weah au Liberia rétrogradé en D3 Hier à 12:15 La VAR sera introduite à partir des quarts à la CAN 2019 14