Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Manchester United-Juventus (0-1)

La Juventus reste la Juventus

Buffon est parti, Ronaldo est arrivé, mais la Juventus continue de remporter ses matchs européens 1-0 en se montrant solide défensivement et précise offensivement. Et ce n'est pas Manchester United, battu à Old Trafford ce mardi sur ce score, qui va dire le contraire.

Modififié
25 août 2018. Pour sa première au Juventus Stadium face à la Lazio, Cristiano Ronaldo a vécu une soirée contrastée. Alors que la Vieille Dame mène au score, grâce à un but de Miralem Pjanić à la demi-heure de jeu, l’attaquant portugais enchaîne les appels en profondeur et lève sa main en l’air pour faire signe à Wojciech Szczęsny et Leonardo Bonucci d’envoyer un long ballon sur son crâne. En vain. Ce jour-là, CR7 a vite compris qu’à Turin, contrairement à Madrid, on ne se jette pas vers l’attaque pour tenter de mettre des manitas et faire flamber les statistiques du Portugais.


Non, la Juventus préfère calmer le jeu, laisser tourner le chronomètre et si possible marquer le second but comme c’était le cas face à la Lazio avec un pion de Mario Mandzukić. Deux mois après ce match face aux hommes de Simone Inzaghi, Cristiano Ronaldo semble enfin s’être adapté à sa nouvelle équipe. Face à son ancien club de Manchester United, l’attaquant portugais n’a pas trop rechigné de voir son équipe tenir le 1-0 et n’a même pas semblé irrité par sa dernière frappe envoyée dans le ventre de Chris Smalling. Non, il s’est contenté de serrer les poings et afficher un large sourire. Et si finalement, CR7 avait enfin acquis ce fameux « ADN de la Juventus » dont parlait Massimiliano Allegri en début de saison ? Un ADN qui pourrait se définir par l'acronyme Attente-Défense-Netteté.

C'est Ronaldo qui s'adapte à la Juventus, pas l'inverse


C’était l’interrogation de cette intersaison. Est-ce que la Juventus va changer sa façon de jouer avec l’arrivée de Cristiano Ronaldo ? D’autant plus qu’une page semblait se tourner avec le départ de Gianluigi Buffon au Paris Saint-Germain, celui de Claudio Marchisio au Zénith et la pré-retraite sur le banc d'Andrea Barzagli. Et force est de constater que ce premier gros test européen à Old Trafford a prouvé que la Juventus reste la Juventus. Une équipe qui, à l’image de Leonardo Bonucci qui est revenu au bercail cet été, ne semble jamais dépassée, toujours sûre d’elle et de ses forces. Et ce, même lorsque l’équipe adverse a le ballon dans les pieds, comme c’était le cas pour Manchester United lors de la dernière demi-heure de la rencontre. Paul Pogba a beau avoir touché le poteau des Bianconeri, Anthony Martial a beau avoir lâché une jolie frappe du droit que Wojciech Szczęsny est venu capter sereinement, Manchester United semblait pouvoir jouer des heures et des heures sans marquer le moindre but, tant la défense de la Juventus s’est montrée solide et bien en place. Un match comme la Juventus en a joué des dizaines et des dizaines dans son histoire.

Attention à ne pas se faire surprendre


Oui, mais voilà, tous les adversaires de la Juventus en Ligue des champions ne seront pas aussi apathiques que les attaquants de Manchester United, incapables de faire le moindre appel dangereux durant 90 minutes. Taillée pour remporter la C1, la Juventus doit donc encore améliorer sa capacité à « tuer » une rencontre, au risque de se faire surprendre en fin de match, comme c’était le cas le week-end dernier face au Genoa en championnat (1-1). Face au Napoli, le 29 septembre dernier, la Juventus avait déjà eu du mal à mettre K.O. les hommes de Carlo Ancelotti pourtant à dix contre onze. Et c’est d’ailleurs pour cela que Cristiano Ronaldo a été recruté. Pour venir planter ce pion qui va permettre aux supporters de la Juve de ne pas être en apnée durant toute la rencontre. Il va juste falloir pour cela que Bonucci et Chiellini acceptent de temps en temps de lui balancer un ballon vers l’avant.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75
À lire ensuite
Indéchiffrables Lyonnais