Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Juventus-FC Barcelone (3-0)

La Juventus met le Barça KO

Un mois après le 4-0 encaissé au Parc des Princes, les Barcelonais montrent à nouveau qu'ils sont fâchés avec les matchs allers et sont condamnés à un nouvel exploit. Face à eux, une belle Juve emmenée par un grand Dybala a rapidement anéanti les espoirs du Barça.

Modififié

Juventus 3-0 FC Barcelone

Buts : Dybala (7e, 22e) et Chiellini (55e) pour la Juve

Les notes de la Juve

On a le temps de faire peu de choses, en 23 secondes. La Juve, elle, a quand même réussi à se payer sa première action en laissant Khedira balancer la première frappe du match. À peine deux minutes plus tard, Higuaín envoie une tête cadrée à Ter Stegen et un message à tout le Barça : « Vous allez souffrir. » Mandžukić a bien appris sa leçon, va presser le goal du FCB jusque sur sa ligne, et Dybala pianote la première envolée de cette partition endiablée dès la septième minute. L'action de l'ouverture du score est cruelle pour l'ego du Barça. Enrique a cru que Mathieu pourrait s'occuper de Cuadrado, mais le Colombien se débarrasse du grand roux en trois passements de jambe pour servir Dybala dans la surface. Simplement en se retournant et sans élan, l'Argentin nettoie le petit filet du Barça d'un coup de pied gauche. Le bal était ouvert.

Deux-Bala


Pour rattraper la bévue de la septième minute, Barcelone fait sa tambouille avec ses ingrédients habituels. Les valses de Neymar, les une-deux, les passes au milieu de terrain, les coups francs de Messi. Mais en face, il y a du beau monde. D'abord, il y a les défenseurs morts de faim de la Juve, qui bouffent toujours tous les mollets qui passent par chez eux. Et peu importe si l'un d'eux rate une relance de temps en temps, les attaquants du Barça restent muselés. Ensuite, il y a un mur aux yeux bleus qui approche tranquillement de la quarantaine, mais qui n'oublie jamais de garder la main ferme.

Et à la vingtième minute, alors que Iniesta est enfin face au but après une passe exceptionnelle de Messi, Buffon sauve son navire d'une parade gigantesque. Le Barça a pris un nouveau coup sur la tête et deux minutes plus tard, toujours en visant le petit filet droit de Ter Stegen, Dybala double la mise et s'offre une nouvelle célébration avec la main placée sous les yeux. Le chemin pour sortir de l'enfer est introuvable pour le Barça, et même au moment où les gars d'Enrique pensent avoir marqué, Suárez est justement sifflé hors jeu. Alors que faire ? Attendre la fin de la mi-temps en tenant bon, et en attendant l'engueulade du coach.

Un troisième pour la route


Barcelone n'a pas le choix et met les bouchées doubles en remontant sur la pelouse. Coupable en début de match, Jérémy Mathieu prend place sur le banc. Les Catalans démarrent par une frappe non cadrée de Messi, à laquelle répond dans la foulée Khedira, lui aussi sans cadrer. Les deux équipes envoient frappe sur frappe, Higuaín trouve les gants de Ter Stegen, puis le pousse à faire une belle sortie, avant que Chiellini ne vienne le trouer de la tête sur corner. Le petit filet droit, encore et toujours. Ça fait sept buts encaissés en deux matchs aller de Ligue des champions pour Barcelone pour zéro marqué, une statistique qui fait peur.

Tout fout le camp, et même Suárez n'arrive pas à cadrer sa frappe en arrivant à six mètres de la cage de Buffon. Et les Barcelonais ont beau continuer de tourner autour du but de la Juve, aucun tir ne termine dans le cadre. Et pour que la fête soit totale, l'arbitre juge involontaire une mimine de Chiellini lors d'un tacle dans sa surface. La Juve termine le match en jouant très bas, repousse les assauts incessants et ferme la boutique en gardant son 3-0. L'Europe du football peut souffler. Après l'annulation du Dortmund-Monaco, elle a eu droit à son grand match ce soir. Aux Turinois de ne pas fanfaronner, il paraît que le Barça est capable de grandes choses sur un match retour au Camp Nou.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions



    Par Alexandre Doskov
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    C1 - Quarts de finale
    Juventus - Barça (3-0)




    Dans cet article


    Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 90

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
    À lire ensuite
    Les notes du Barça